Les Portes Muscs


Classe: Mammifères
Ordre: Artiodactyles
Famille : Moschidae


Les portes muscs sont des ongulés de petite taille, disposant d'un nombre paire d'onglons, dont l'apparence se rapproche fortement de celle des cervidés. Les moschidés, se caractérisent par une petite tête, de larges oreilles et des bois portés par les deux sexes. Les canines supérieures sont protubérantes et sont visibles, formant des défenses. Les membres antérieurs sont plus courtes que les postérieurs, ce qui permet aux portes muscs d'effectuer des bonds important. On les rencontrent sur le continent asiatique, en Chine, Sibérie et dans l'Himalaya. Le poids du corps est portés par les quatres onglons de chaque membres, ce qui rend ces animaux adaptés aux milieux escarpés. Les mâles adultes ont une glandes odorante au niveau du poitrail, qui sécrète le musc, substance qui leur a donné leur nom. La chasse illégale, en vue d'obtenir le musc utilisé en parfumerie a conduit ces espèces à être gravement menacées.

En captivité, les portes musc restent très peu représentés puisque moins de 10 parcs européens en présentent. Seule l'espèce de Sibérie est présentée sur notre continent.

On dénombre 7 espèces de portes muscs :

    - le porte musc de Chine (Moschus berezovskii)
    -
le porte musc d'Anhui (Moschus anhuiensis)
    - le porte musc de forêt (Moschus chrysogaster)
    - le porte musc noir (Moschus fuscus)
    -
le porte musc de l'Himalaya (Moschus leucogaster)
    -
le porte musc du Kashmir (Moschus cupreus)
    - le porte musc de Sibérie (Moschus moschiferus)



Flèche

Porte musc de Sibérie
Moschus moschiferus



Drapeau anglais: Siberian musk-deer
Drapeau allemand : Sibirien Moschustier
Drapeau espagnol: Cerrvio almizclero siberiano


Le porte musc de Sibérie, seule espèce représentée dans les parcs européens, a un pelage de couleur gris-brune pouvant aller au roux, les flancs tendant vers le jaune. Cette animal dont l'aire de répartition s'étend de la Sibérie à la Chine du nord ouest en passant par la Corée, occupe les forêts de conifères, où il vit en solitaire actif principalement à l'aube et au crépuscule. Les portes musc se nourrissent de feuilles, de lichens, mais aussi d'herbe.
             
Vulnerable


Il existe 3 sous espèces :
     - le porte musc de Sibérie commun (Moschus moschiferus moschiferus);
     - le porte musc de Russie (Moschus moschiferus parvipes);
     - le porte musc du Sakalhin (Moschus moschiferus sachalinensis).


Longueur du corps
0,65 à 0,90 m
Hauteur au garrot
0,56 à 0,65 m
Poids
8 à 12 kg
Gestation
6  mois
Maturité sexuelle
14 à 20 mois
Longévité
16 à 20 ans



Porte musc
Porte musc - Ménagerie du Jardin des Plantes - février 2008
Porte musc
Porte musc - Ménagerie du Jardin des Plantes - février 2008


Porte musc de Sibérie
Porte musc de Sibérie - zoo de Plzen - juin 2011


Porte musc de Sibérie
Porte musc de Sibérie - zoo de Plzen - juin 2011
Porte musc
Porte musc - Ménagerie du Jardin des Plantes - février 2008
Porte musc de Sibérie
Porte musc de Sibérie - Zoo de Leipzig - aout 2011


Porte musc de Sibérie
Porte musc de Sibérie - Zoo de Leipzig - septembre 2013



Porte musc de Sibérie
Porte musc de Sibérie - Zoo de Leipzig - septembre 2013



Copyright ©  -  2007-2017  -  J. Bordonné  - Tous droits réservés