Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde    |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens


Retour    |    Février 2009   |    Mars 2009    |   Avril 2009   |   Mai 2009   |   Juin 2009   |   Juillet 2009   |   Aout 2009   |   Septembre 2009




Mes Visites de Mai 2009





Zoo de Zurich

Zurich
Suisse
le 02 mai 2009
Visitez la page consacrée à ce parc


Entrée Zurich
Entrée Zurich - mai 2009


Première visite de ce grand zoo Suisse, présentant de nombreuses espèces peu courantes en captivité. Très impressionné par la serre Masaola, qui représente fidèlement l'écosystème malgache, tellement fidèlement que les animaux sont difficilement observables. Agréablement surpris par la maison sud américaine et par la présentation des fourmiliers qui se sont reproduits récemment, naissances qui ont encouragé ma visite, ou encore par le vaste parc des ours à lunetttes. Cependant bien que les enclos rénovés récemment sont à la hauteur de la réputation de ce zoo, il subsiste néanmoins 3 gros points noirs à mon sens, l'enclos des rhinocéros noirs, celui des éléphants et la maison des grands singes. Ces enclos sont en effet de taille réduite pour l'accueil de ces grand mammifères, qui mériteraient d'avoir un espace mieux adapté à leurs besoins. Soulagement tout de même du fait de projets de rénovation de ces installations qui devraient débuter prochainnement.








Zoo de Krefeld

Krefeld
Allemagne
le 08 mai 2009
Visitez la page consacrée à ce parc


Entrée Krefeld
Entrée Krefeld - mai 2009


Première visite dans ce petit zoo Allemand, possédant quelques installations très réussit et intéressante du point de vue de la recréation du milieu naturel, ainsi, j'ai fortement apprécié la serre sud américaine, la maison des oiseaux ou encore l'enclos des jaguars. La visite est agréable et les nombreux arbres et plantations offrent un cadre ombragé et rafraichit lors des chaudes journées de visite. Quelques points noirs subsistent comme l'enclos des pachydermes (rhinocéros noirs et éléphants d'Aise), qui sont beaucoup trop exigues. On peut noter la présence dans ce parc, d'un groupe d'anoas de montagne, espèce très peu représentée en captivité.
Par ailleurs, on peut également mettre en avant les succès de reproduction obtenus par le zoo avec les tamaduas, dont il gère l'ESB, ou encore les céphalophes bleues. Il est néanmoins dommage que le parc présente certaines espèces en couple comme les grands koudous, qui sont plutot des espèces grégaires aimant la vie en petits troupeaux.








Zoo de Duisburg

Duisburg
Allemagne
le 09 mai 2009
Visitez la page consacrée à ce parc


Entrée Duisburg
Entrée Duisburg - mai 2009

Ce petit parc, doté d'un delphinarium comptant 6 dauphins dont 2 sont nés recemment, le zoo de Duisburg possède un jardin chinois très agréable et autour duquel sont présentées différentes espèces originaires de ce pays. Les installations sont pour leur part assez anciennes et des rénovations ont lieu petit à petit. Point fort du zoo, la maison du Rio Negro, qui accueille le dernier dauphin de l'Amazone en Europe. La maison des singes présente des espèces intéressante, mais hormis un enclos extérieur à gorilles très impressionnant et bien réussit, les autres espèces sont délaissées. La plaine africaine du parc présente des zèbres et des rhinocéros, sur un plateau en sable qui diminue un peu l'attrait de cette zone et de ses pensionnaires au comportement intéressant.
Cette seconde visite espacée d'un an jour pour jour avec la première m'a permit de découvrir quelques nouveautés comme le retour des loutres géantes du brésil ou l'arrivée d'un tamandoua.
Le zoo de Duisburg coordonne l'EEP fossas, animaux qui disposent d'une installation adaptée à leurs besoins au zoo de Duisburg.








Zoo de Wuppertal

Wuppertal
Allemagne
le 10 mai 2009
Visitez la page consacrée à ce parc


EntréeWuppertal
Entrée Wuppertal - mai 2009

Après une première visite en septembre 2008, cette nouvelle visite m'a permit de compléter ma galerie photos, mais aussi de découvrir des espèces non visibles lors de ma première visite. L'ouverture de la nouvelle maison des manchots en mars 2009, a accentué l'intérêt de cette visite.
Gros point fort du zoo, ces enclos à orang outans, la maison des éléphants (même si l'enclos extérieur est de taille moyenne) et la maison des oiseaux qui présente et reproduit de nombreuses espèces réputées difficiles. C'est ainsi que le zoo de Wuppertal élève avec succès plusieurs espèces de colibris. Les enclos à tigres, ours et lions sont de part leur taille et leur aménagement, de vraies merveilles qui permettent aux animaux de se soustraire du public.
Points négatifs du zoo, l'enclos des loups arctiques de taille réduite, tout comme l'enclos des okapis (sans aménagement), qui devrait être rénové en 2009.
On peut cependant noter la présence au zoo de Wuppertal, de tapris de Baird et d'une céphalophe à dos jaune, espèces très peu courantes en Europe, et dont seuls 2 autres zoos en présentent au public. C'est à cette espèce que revient le coup de foudre de ce parc.








Zoo de Heidelberg

Heidelberg
Allemagne
le 15 mai 2009
Visitez la page consacrée à ce parc


Entrée Heidelberg
Entrée Heidelberg - mai 2009


Le zoo de Heidelberg est un petit zoo de ville s'étendant sur environ 10 hectares. Lors de ma visite, j'ai été déçu par les installations de ce parc. En effet, la plupart des enclos sont très anciens et ne correspondent plus aux besoins des animaux. Le zoo possède encore de nombreuses fosses, peu esthétiques. Les autres enclos restent en béton et peu naturels. Les gros points noirs sont l'enclos des ours et les cages des singes.
Néanmoins, le zoo de Heidelberg présente une collection très intéressante et est en phase de développement. De nombreuses espèces présentées sont peu courantes en captivité. Le zoo d'Heidelberg a revu au cours de ces dernières années, le plan de sa collection en se séparant progressivement des espèces les plus grosses pour se spécialiser dans les petits animaux.
Un des points forts du zoo réside dans sa faisanderie, constituée de nombreuses volières bien plantées et agréables à regarder.
Le coup de coeur de cette visite revient au couple d'élaphodes du parc.

Copyright ©  -  2007-2016   -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés
Copyright ©  -  2007-2018   -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés