Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde    |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens

Oceanogràfic Valencia


Oceanogràfic Valencia
Eduardo Primo Yufera, 1B
46024 Valencia
Espagne

Tel : +34 902 10 00 31
Fax : +34 961 97 46 81

www.cac.es/oceanografic

Logo Oceanografic


Ma visite : 10 avril 2013
Mise en ligne : 23 février 2014




Horaires d'ouverture 2013
Tarifs d'entrée 2013
Historique du parc
La Méditerrannée
Les zones marécageuses
Les profondeurs
Les mers chaudes tropicales
Les phoques et les manchots
L'Océan
L'Arctique et l'Antarctique
Les dauphins et la mer rouge
Conclusion
Poisson ballon à taches blanches
Poisson ballon à taches blanches - avril 2013



Flèche

Horaires d'ouverture 2013 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)


Beluga
Beluga - avril 2013




Octobre à  mi juin :          10h00 à 18h00 (19h00 les samedis)
Fin juin et fin septembre : 10h00 à 19h00
Juillet et septembre :        10h00 à 20h00
Fin juillet et aout :            10h00 à 0h00



Flèche

Tarifs d'entrée 2013 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)




Adulte :                      27,90 €
Enfant (4 à 12 ans)  :  21,00 €
Sénior (+ de 65 ans): 21,00 €

Des billets combinant l'ensemble des musées de la citée
des Arts sont disponibles.
Poisson pomme de pin
Poisson pomme de pin - avril 2013



Flèche

Historique du parc



L'Oceanogràfic Valencia est un parc situé à proximité de la
Méditerranée, spécialisé dans la présentation d'animaux
marins allant des mammifères aux poissons, en passant par les
oiseaux ou encore les crustacés.

Le plus grand complexe aquatique d'Europe se trouve au coeur
de la Cité des Arts de Valence. Il a été inauguré en 2003 et,
comme le reste de la Cité, présente une architecture moderne.

L'Oceanogràfic se divise en 10 grandes attractions consacrée
chacune à un milieu aquatique distinct.


Poisson ange gris
Poisson ange gris - avril 2013


Poisson ange de Du Boulay
Poisson ange de Du Boulay - avril 2013

Le parc s'étend sur 11 ha dont 30 000 m² sont situés en sous
sol.

Les différents aquariums totalisent 44 millions de litres d'eau
de mer.
Le plus long tunnel sous marin mesure 70 mètres de long et
certaines vitres ont une épaisseur de 33 cm.

Le visiteur pourra y observer 45 000 animaux appartenant à
500 espèces différentes.



Flèche

Présentation du parc


Après avoir passé les tourniquets de l'entrée, le visiteur
fait face à un grand dôme vitré. A l'intérieur, au niveau
du rez de chaussé, se trouve une salle d'exposition
circulaire, présentant soit des photos sous marines, soit
des outils anciens ou armes de chasse marines.

Un escalator permet de gagner le niveau inférieur, où
sous une lumière tamisée bleutée, se trouvent plusieurs
boutiques ainsi qu'un centre d'information.

Le visiteur revient alors au niveau supérieur pour res-
sortir de ce premier bâtiment et se diriger sur la droite.

Un mur végétal de palmier conduit le visiteur jusqu'à
un bâtiment circulaire recouvert d'une toile polygonale.


Bâtiment central de l'Oceanografic
Bâtiment central de l'Oceanografic - avril 2013
Aquarium des girelles
Aquarium des girelles - avril 2013
Ce bâtiment est consacré à la mer Mediterranée. Le
visiteur débute sa visite au niveau du sous sol.

Au niveau de l'entrée, un premier aquarium circulaire
au sol en sable de 18 000 litres, est occupé par des
girelles paons (Thalassoma pavo), par des girelles
communes (Coris julis), des crénilabres ocellés
(Symphodus ocellatus) et par des crénilabres de
Méditerranée (Symphodus mediterraneus) et est
planté par des posidonies de Méditerrannée
(Posidonia oceanica).

Le visiteur entre dans la grande salle circulaire
pour découvrir, sur la droite, un grand bac repré-
sentant un port.


Ce bac sobre héberge des mulets lippus (Chelon
labrosus), des chinchards méditerranéens
(Trachurus mediterraneus), des raies ondulées
(Raja undulata), des bars communs (Dicentrarchus
labrax) et des bogues (Boops boops).

L'aquarium qui suit, relativement bien planté et
agrémenté de rochers formant un récif, est consacré
au littoral. Il est occupé par des perches de mer
(Serranus scriba), des serrans chèvre (Serranus
cabrilla), des castagnoles (Chromis chromis)

Le visiteur arrive alors devant un bac de taille moyenne
de 7 000 litres. Ce bac agrémenté de nombreux ro-
chers, est consacré plus spécifiquement aux céphalo-
podes.



Entrée du bâtiment Méditerrannée
Entrée du bâtiment Méditerrannée - avril 2013
Aquarium pour céphalopode
Aquarium pour céphalopodes - avril 2013
Les occupants de cet aquarium sont des poulpes communs
(Octopus vulgaris), des seiches communes (Sepia
officinalis), des doris dalmatiens (Sepia officinalis),
également appelés limaces de mer. Ces espèces évoluent
au milieu de caulerpes raisins (Caulerpa racemosa).

Dans une pièce située à l'arrière des céphalopodes, se
trouve un aquarium de contact ouvert sur le dessus. Ce
bac héberge des oursins comestibles (Paracentrotus
lividus), des gobies des rochers (Gobius paganellus),
des concombres noirs (Holothuria forskali) ou encore
des rougets (Mullus surmuletus).

De retour au niveau du cercle principal, le visiteur dé-
couvre un aquarium en forme de tour, consacré aux
fonds de la Méditerranée.




Un tunnel débouchant dans une bulle a été installé au
milieu du bac et offre une vision intéressante sur les
bans de sparaillons (Diplodus annularis), sur les
cigales de mer (Scyllarides latus), les poissons
scorpions (Scorpaena sp.) ou encore les blennies
palmicornes (Parablennius sanguinolentus).

Le plus grand bac consacré à la Méditerranée compte
155 m3 et représente les milieux coralliens.


Aquarium des cigales de mer
Aquarium des cigales de mer - avril 2013


Aquarium des castagnoles
Aquarium des castagnoles - avril 2013
Il accueille des coraux rouges (Corallium rubrum), des
grondins volants (Dactylopterus volitans), des barbiers
hirondelles (Anthias anthias), des castagnoles rouges
(Apogon imberbis), des raies à aiguillons bleues
(Dasyatis chrysonota), des araignées de mer (Maja
squinado) ou encore des langoustes communes
(Palinurus elephas).

Avant de quitter le bâtiment consacré à la Méditerranée,
le visiteur peut encore observer un petit aquarium oc-
cupé par un poisson non identifié.



Flèche

De retour à la surface, la visite se poursuit sur la droite,
en direction des zones marécageuses.

Un grand plan d'eau, traversé par de nombreux pon-
tons en bois formant le sentier de visite et séparant
plusieurs enclos, se situe sur la droite.

L'enclos bordant le chemin et la frontière du parc, se
finit en une plage en sable et en béton et est le lieu de
vie de nombreux anatidés à savoir des tadornes de
Belon (Tadorna tadorna), de souchets d'Europe
(Anas clypeata), de fuligules morillons (Aythya
fuligula
), de siffleurs d'Europe (Anas penelope)
et de nettes rousses (Netta rufina).


Bassin des anatidés
Bassin des anatidés - avril 2013


Volière marécageuse
Volière marécageuse - avril 2013
Le sentier nous conduit alors vers le complexe des
zones marécageuses de la planète.
Ce complexe est intégré au coeur d'une grande
sphère recouverte d'un filet formant une volière.

Au sein de cette volière, le sentier sillonne au milieu
d'aquariums extérieurs à ciel ouvert, desquels ressortent
de grands arbres.
La visite se fait par groupes.

Le visiteur emprunte une rampe descendante qui lui
permet d'observer les oiseaux à la cime des arbres.
Arrivé au niveau du sol, on découvre sur la droite, un
grand aquarium dans lequel poussent des palétuviers.


Cette zone consacrée aux mangroves sud américaines
est occupée par des tortues à tempes jaunes
(Trachemys scripta elegans), des poissons soleil
(Lepomis gibbosus) pour la partie aquatique et par
des spatules roses (Platalea ajaja), des ibis rouges
(Eudocimus ruber), des hérons striés (Butorides
striatus) , des râles ypecaha (Aramides ypecaha)
et des nettes rousses (Netta rufina).

En face des mangroves, 2 autres aquariums re-
présentent les étangs des bords de la Méditerranée.
Cette partie est occupée par des carpes (Cyprinus
carpio) pour le premier et par des émydes lépreuses
(Mauremys leprosa).


Intérieure de la volière marécageuse
Intérieure de la volière marécageuse - avril 2013
Zone des mangroves
Zone des mangroves - avril 2013



La partie aérienne est le lieu d'évolution de spatules
européennes (Platalea leucorodia), d'égrettes gar-
zettes (Egretta garzetta), de hérons bihoreaux
(Nycticorax nycticorax), des talèves sultanes
(Porphyrio porphyrio), des ibis falcinelles (Plegadis
falcinellus) et des sarcelles d'hiver (Anas crecca).

Le visiteur ressort alors de la volière de contact et
traverse un petit jardin méditerrannéen pour se diriger
vers un autre bâtiment rond, consacré aux mers
tropicales et aux eaux tempérées.
Volière marécageuse
Volière marécageuse - avril 2013


Volière marécageuse
Volière marécageuse - avril 2013
Talève sultane
Talève sultane - avril 2013
Spatule européenne
Spatule européenne - avril 2013



Flèche

Le visiteur entre alors dans l'espace tempéré et débute sa
visite sur la gauche, par un petit bac agrémenté de quel-
ques rochers et de quelques algues. Cette installation est
le lieu de vie de soles communes (Solea solea). A côté
de ces poissons plats se trouve un aquarium rond au sol
recouvert de sable, dans lequel cohabitent des paromolas
géantes (Paromola cuvieri), des targueurs (Zeugopterus
punctatus), des grenouilles de mer (Raniceps raninus)
et des poissons pomme de pin (Monocentris japonicus).

A l'arrière de ce bac représentant les fonds marins se
trouve une grotte marine, à l'intérieur de laquelle ont été
installés plusieurs aquariums.


Aquarium des grottes
Aquarium des grottes - avril 2013


Aquarium des grottes
Aquarium des grottes - avril 2013
Ces 3 bacs représentent tous des callosités rocheuses. Le
première est consacré à des apogons (Apogon imberbis),
des spirographes (Spirographis spallanzani), des saumo-
nettes (Scyliorhinus canicula). Le second bac, très peu
lumineux accueille des poules de mer (Zeus faber).

Le troisième aquarium héberge des cnidaires de Californie
(Corynactis californica) et des gobies rouges à rayures
bleues (Lythrypnus dalli).

Des doris dalmatiennes (Peltodoris atromaculata), vivent
en compagnie d'ascidies rouges (Halocynthia papillosa),
d'ophiures serpents (Ophioderma longicauda), de blennis
sphynx (Aidablennius sphynx) et de petits cérianthes
(Cerianthus membranaceus).


Le visiteur revient alors dans le couloir principal et longe
deux grands aquariums. Le premier, de 265 m3 offre une
profondeur de 4.15 m aux crabes araignés géants du
Japon (Macrocheira kaempferi) et aux anthias sakuras
(Sakura margaritacea) qui y évoluent.

Le second bac, présentant les mêmes dimensions, est
agrémenté de quelques algues et d'un fond rocheux.
Cette installation est occupée par des requins léopards
(Triakis semifasciata), des requins dormeurs cornus
(Heterodontus francisci), des demoiselles garibaldis
(Hypsypops rubicundus), des étoiles de mer roses
(Pisaster brevispinus) et des étoiles de mer tournesol
(Pycnopodia helianthoides).


Aquarium des araignées de mer
Aquarium des araignées de mer - avril 2013


Bac pour hippocampes
Bac pour hippocampes - avril 2013
Le visiteur entre alors dans une seconde salle, consacrée
plus spécialement aux hippocampes. Le premier bac est
planté de Vallisnérias et de quelques rochers. Il est oc-
cupé par des hippocampes mouchetés (Hippocampus
guttulatus), le second, aménagé de la même façon, est le
lieu de vie d'hippocampes à museau court (Hippocampus
hippocampus).

Enfin, un dernier aquarium, bien planté, est le lieu de vie
de dragons de mer (Phyllopteryx taeniolatus).
Les 3 derniers bacs sont consacrés respectivement par
des isopodes géants (Bathynomus doederleinii) pour le
premier et par des méduses communes (Aurelia aurita)
pour le second et par des méduses constellées
(Phyllorhiza punctata) pour le dernier.



Flèche

En ressortant de la maison des hippocampes, le visiteur
traverse un tunnel représentant les eaux tropicales. Ce
tunnel, long de 70 m, pour une eau salée de 22°C.

La permière section de cet aquarium tunnel est agré-
menté de faux rochers, de quelques algues et d'un sol
en graviers. On pourra y observer des diagrammes gris
(Plectorhinchus mediterraneus), des serrans com-
muns (Serranus cabrilla), des serrans écritures
(Serranus scriba), des pagrus (Pagrus auriga), des
murènes communes (Muraena helena), des murènes
noires (Muraena augusti), des grondins volants
(Dactylopterus volitans),  des marbrés (Lithognathus
mormyrus), des daurades (Sparus aurata) et des
murènes tigres (Enchelycore anatina) .


Tunnel des eaux tropicales
Tunnel des eaux tropicales - avril 2013
Tunnel des eaux tropicales
Tunnel des eaux tropicales - avril 2013
Des balistes vétulas (Balistes vetula) évoluent dans la
seconde session du tunnel, aux côtés de raies guitares
noires (Glaucostegus cemiculus), des raies pastenagues
(Dasyatis pastinaca), des sérioles couronnés (Seriola
dumerili) et des carangues coubali (Caranx crysos).
Enfin, la dernière session est consacrée à des limules
(Limulus polyphemus), des albules (Albula vulpes),
des disques portugais (Chaetodipterus faber) et des
vivaneaux à queue jaune (Ocyurus chrysurus).

A l'extrémité du tunnel se trouve une grande salle, en-
tourée de vitres, salle consacrée aux mers tropicales
chaudes.


Deux aquariums, ont été installés de part et d'autre de la salle.
Mesurant 24 m de long pour 4.15m de profondeur, ils recon-
stituent les récifs indo pacifiques pour le premier et les récifs
des Caraïbes pour le second.

Le bac indo pacifique est consacré à des chirurgiens bleus
à palette (Paracanthurus hepatus), des poissons papillons
à collier blanc (Chaetodon collare), des poissons ballons
à points noirs (Arothron nigropunctatus), des poissons
chirurgiens à poitrine blanche (Acanthurus leucosternon),
des poissons papillons jaunes (Chaetodon auriga), des
demoiselles à queue noire (Dascyllus melanurus), des
barbiers oranges (Pseudanthias squamipinnis) et des
vivaneaux voiliers (Symphorichthys spilurus).


Salle Indo Pacifique
Salle Indo Pacifique - avril 2013


Bac indien
Bac indo pacifique - avril 2013




Le second bac est le lieu d'une cohabitation entre des congres
verts (Gymnothorax funebris), des poissons anges royaux
(Holacanthus ciliaris), des gorettes jaunes (Haemulon
flavolineatum), des poissons porcs (Anisotremus virginicus),
des sergents majors (Abudefduf saxatilis), des marignons
soldats (Holocentrus rufus), des balistes des Sargasses
(Xanthichthys ringens), des gorettes bleues (Haemulon
sciurus), des poissons limes à bandes blanches (Cantherhines
macrocerus), des labres espagnols (Bodianus rufus) et des
raies pastenagues américaines (Dasyatis americana).





Au fond de la salle se dresse un grand aquarium récifal,
dans lequel sont présentés des poissons clowns à trois
bandes (Amphiprion ocellaris), des demoiselles vertes
(Chromis viridis), des poissons anges gris
(Pomacanthus arcuatus), des poissons anges de Du
Boulay (Chaetodontoplus duboulayi) et des labres
paons (Symphodus tinca).
Aquarium des poissons clowns
Aquarium des poissons clowns - avril 2013



Flèche


Le visiteur revient alors au niveau de la première salle où se
trouvent les aquariums des soles, pour se diriger ensuite sur
la gauche, en direction de la sortie.
Intégrée au mur d'enceinte du bâtiment, se dresse une grande
baie vitrée, offrant une vision sous marine sur le bassin des
phoques veaux marins (Phoca vitulina).

Légèrement sur la droite, se trouve un autre bassin de
petite taille, au fond duquel a été érigée une plage en
sable, agrémentée de quelques plantes.


Bassin des phoques
Bassin des phoques - avril 2013


Bassin des pélicans
Bassin des pélicans - avril 2013



Une colonie de manchots de Humboldt (Spheniscus
humboldti) y évolue.

Une animation de nourrissage est proposée à ce
niveau.

Enfin, non loin des manchots et des phoques, se
trouve un bassin peu profond, au milieu duquel a
été installé un amas de branches. Des pélicans
blancs (Pelecanus onocrotalus) y évoluent aux
côtés de cormorans communs (Phalacrocorax
carbo sinensis
).
Enclos des manchots
Enclos des manchots - avril 2013
Bassin des anatidés et pélicans
Bassin des anatidés et pélicans - avril 2013



Flèche

Le visiteur ressort alors du bâtiment des eaux tempérées
et chaudes pour observer la plage en sable accolée au
bassin des phoques.

Après avoir emprunté la passerelle sillonnant au milieu
des bassins des anatidés, on se dirige vers la frontière du
parc, et vers un autre monde de l'Océanografic, con-
sacré aux océans.

Ce complexe se compose de deux tours reliées entre elles
par un tunnel de 35m, rendant l'immersion totale. Ce bac
de 7 000 m3 est l'un des plus important aquarium du
monde.


Première salle de l'Ocean
Première salle de l'Ocean - avril 2013


Tunnel des requins
Tunnel des requins - avril 2013



Ce complexe "océan" est le lieu de vie de raies pastenagues
(Taeniura grabata), de raies américaines (Dasyatis
americana), de requins gris (Carcharhinus plumbeus),
d'émissoles lisses (Mustelus mustelus), de labres espagnols
(Bodianus rufus), de carrangues à grands yeux (Caranx
latus), de raies pélagiques violettes (Pteroplatytrygon
violacea), de requins léopards (Stegostoma fasciatum),
de poissons scie trident (Pristis zijsron), de requins
taureaux (Carcharias taurus), de carrangues crevalles
(Caranx hippos), de raies aigles (Myliobatis aquila),
de raies taureaux (Pteromylaeus bovinus), de rémoras
fuselés (Echeneis naucrates), de môles (Mola mola),
de requins dormeurs (Ginglymostoma cirratum), ...



..., de raies guitares (Glaucostegus cemiculus), de raies
communes (Dasyatis pastinaca), de balistes gris
(Balistes capriscus), de raies guitares communes
(Rhinobatos rhinobatos), de carrangues lunes (Selene
vomer), de courbines (Argyrosomus regius), de
chinchards (Trachurus trachurus), de maquereaux
bleus (Scomber scombrus), de mérous bruns
(Epinephelus marginatus), des raies léopards
(Himantura undulata) et de sérioles limons
(Seriola rivoliana).

Le visiteur quitte alors le complexe "Oceans" et le tun-
nel aux requins, pour se diriger vers un des lieu les plus
emblématiques de l'Océanografic.
Salle de l'Ocean
Salle de l'Ocean - avril 2013


Raies léopards
Raies léopards - avril 2013


Requin dormeur
Requin dormeur - avril 2013
Requin gris
Requin gris - avril 2013
Raie guitare
Raie guitare - avril 2013



Flèche



Ce lieu se compose d'un bâtiment circulaire, consacré
à l'un des pôles de la planète, l'Arctique. Une passerelle
nous conduit vers la plateforme centrale du bâtiment,
entourée par deux enclos.

Sur la droite, on peut admirer un enclos de 877 m3,
composé d'un bassin d'une profondeur de 4m, s'ouvrant
sur une plage faite de faux rochers. Cette installation, en
travaux lors de ma visite, est consacré à un petit groupe
de morses (Odobenus rosmarus divergens).

La seconde installation de l'Arctique, se compose de
deux bassins différents.


Enclos des morses
Enclos des morses - avril 2013


Intérieur de l'Arctique
Intérieur de l'Arctique - avril 2013


Tous deux sont entouré de faux rochers blancs laissant
immaginer les icebergs du grand nord. Ces bassins
totalisant 3 582 000 litres d'eau salée, maintenue à une
température de 8 à 15°C, est consacré aux seuls
bélugas (Delphinapterus leucas) d'Europe de l'ouest.

Deux étages permettent d'observer la surface des bacs
pour la partie supérieure, et les profondeurs pour la
partie inférieure. A noter que les bélugas cohabitent
avec des phoques veaux marins (Phoca vitulina).

Le sentier de visite, entièrement boisé, accueille
également une exposition sur le soleil et les menaces
pesant sur les glaciers.
Bassin des bélugas
Bassin des bélugas - avril 2013
Bassin des bélugas
Bassin des bélugas - avril 2013


A l'extrémité du bassin des bélugas un couloir nous
conduit vers le pôle opposé à savoir l'antarctique.

Cette zone du globe est représentée à Valence, par
un seul enclos composé d'un bassin avec vision
sous marine et d'une plage rocheuses, formant une
falaise, sur laquelle poussent quelques végétaux.

Cette installation est le lieu d'une cohabitation entre
des manchots royaux (Aptenodytes patagonicus)
et des manchots papous (Pygoscelis papua
papua
).


Enclos des manchots
Enclos des manchots - avril 2013


Lagune des flamants
Lagune des flamants - avril 2013

Une passerelle conduit le visiteur vers l'extérieur, pour
gagner une terrasse installée au bord d'un petit bassin
peu profond, au fond duquel se trouve une plage en
terre, offrant une zone de nidification à la colonie de
flamants du Chili (Phoenicopterus chilensis).

Des cygnes à cou noir (Cygnus melancoryphus)
évoluent également aux côtés des échassiers.

En face de la terrasse des flamants du Chili, une allée
bordée par des haies de rince-bouteilles, conduit le
visiteur vers un grand bassin de 24 000 000 de litres,
entouré de gradins pouvant accueillir 1 500 personnes.



Flèche

Cette lagune, composée d'un vaste bassin où un spe-
ctacle est donné plusieurs fois par jour, et de trois
bassins arrières permettant d'isoler les animaux.

Un groupe de grands dauphins (Tursiops truncatus)
y est présenté.

Le visiteur quitte alors le delphinarium pour se diriger
vers le dernier bâtiment de l'Océanografic. Cet
amphithéatre peut être mis à disposition d'entreprises
à l'occasion de réunions.

Au fond de l'estrade se dresse un grand aquarium de
16.80 m de long pour 5m de haut.


Lagune des dauphins
Lagune des dauphins - avril 2013


Aquarium de l'Auditorium
Aquarium de l'Auditorium - avril 2013

Ce bac est consacré à la mer rouge. On pourra y ob-
server des vivaneaux bourgeois (Lutjanus sebae),
des balistes bleus (Odonus niger), des poissons pa-
pillons jaunes (Chaetodon semilarvatus), des girelles
paons (Thalassoma lunare), des requins à pointe
noire (Carcharhinus melanopterus) et des poissons
cochers grégaires (Heniochus diphreutes).

Toutes ces espèces nagent au milieu d'un récif
rocheux.

Le visiteur ressort alors de l'auditorium pour se diriger
sur la droite et se diriger vers la sortie du parc.


Avant de quitter le zoo, le visiteur longe encore un enclos
composé d'un bassin entouré d'un promontoire fait de
faux rochers.

Ce complexe est le lieu de vie d'un groupe reproducteur
d'otaries de Patagonie (Otaria flavescens).

Dans le prolongement de l'enclos des otaries, se trouve
un autre petit bassin peu profond, entouré d'un mur de
faux rochers. Des cygnes de Bewick (Cygnus
columbianus) y évoluent.

Le visiteur arrive alors au niveau du premier bâtiment
du parc, en forme de lys, puis quitte l'Océanografic.
Enclos des otaries
Enclos des otaries - avril 2013



Flèche





En conclusion, l'Océanografic de Valencia, est un parc
marin moderne, dont les installations sont de bonnes
factures, avec des aquariums vastes offrant un espace
important aux petites espèces.

La collection est impressionnante et contient quelques
raretés comme les morses ou les bélugas.

Le parc propose également des visites dans les
coulisses.
Dragon de mer australien
Dragon de mer australien - avril 2013


Copyright ©  -  2007-2019  -  J. Bordonné  - Tous droits réservés