Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde   |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens



Zoo de Krefeld



Zoo Krefeld
Uerdinger Strasse 377
47800 Krefeld
Allemagne

Tel: +49 (0)215 19 55 20

www.zookrefeld.de

Logo zoo Krefeld


Ma visite : 08 mai 2009
Mise en ligne : le 24 mai 2009






Horaires d'ouverture 2009
Tarifs d'entrée 2009
Plaine sud américaine, mini ferme, otaries et manchots
La serre sud américaine
Les aras, les pachydermes, les ongulés africains et les rapaces
La plaine asiatique et la maison des singes
Les potamochères, anoas et la maison des oiseaux
La plaine asiatique, la plaine des koudous, les fauves
Le lac des oiseaux, les panthères des neiges, les petits pandas
Les canidés, colobes, carnivores et fourmiliers
Conclusion
Coua couronné
Coua couronné - mai 2009




Flèche

Horaires d'ouverture 2009 (ces tarifs sont donnés à titre indicatif)

Céphalophe bleue
Céphalophe bleue - mai 2009





D'octobre à avril :           9h00 à 17h00
De mai à septembre :      8h00 à 20h00 (fermeture des caisses 18h00)
Maisons tropicales: fermeture à 17h30
 



Flèche

Tarifs d'entrée 2009 (ces tarifs sont donnés à titre indicatif)

Carte journalière
  Adulte:
  Enfant (jusqu'à 16 ans); étudiant:
  Carte petite famille (1 adulte + 4 enfants de 3 à 16 ans)
  Carte grande famille (2 adultes + 4 enfants de 3 à 16 ans)

 

8,00 €
3,50 €
13,00 €
20,00 €

Tamandua
Tamandua - mai 2009
Carte annuelle
  Adulte:
  Enfant (jusqu'à 16 ans); étudiant:
  Carte petite famille (1 adulte + 4 enfants de 3 à 16 ans)
  Carte grande famille (2 adultes + 4 enfants de 3 à 16 ans)

46,00 €
23,00 €
62,00 €
87,00 €



Flèche

Présentation du zoo voir le plan du parc


Après s'être acquitté du droit d'entrée, le visiteur est plongé
dans l'ambiance du zoo de Krefeld. Un zoo naturel, aux al-
lées en terre battue et  aux constructions anciennes. Il emp-
runte le chemin vers la  droite et longe le premier enclos du
parc qui fait face  à l'entrée.  Ce grand enclos,  légèrement
valloné  est  entièrement  en sable,  munit d'un bassin  et de
quelques troncs d'arbre et arbustes. Cette installation con-
stitue  la  plaine  sud  américaine  du parc.   Des  guanacos
(Lama    guanicoe),    des     capybaras    (Hydrochaeris
hydrochaeris), des tapirs terrestres (Tapirus terrestris),
et des nandous de Darwin (Pterocnemia penatta
penatta
) y cohabitent.
En face de la plaine sud américaine, on trouve un plateau
herbeux et sableux, séparé du public par un fossé sec. Ce
plateau est occupé par un groupe de chameaux (Camelus
bactrianus).



Plaine des tapirs
Plaine des tapirs - mai 2008

Enclos typique de la mini ferme
Enclos typique de la mini ferme - mai 2009
Le visiteur contourne le plateau des chameaux par la droite.
Longeant le  plateau sur la gauche,  il peut  découvrir sur sa
droite,  deux enclos  de contact au fond desquels on peut
observer une  grange ancienne.  Ces deux  enclos  sont oc-
cupés par  des poneys  shetland (Equus  caballus) pour le
permier et par des ânes nains (Equus asinus) pour le se-
cond.
A coté de l'enclos des poneys, une zone représentant une
cour de ferme entourée de petites maisons était en cours
de rénovation. Cette installation devrait bientôt accueillir
une exposition sur les insectes de nos jardins et leur pro-
tection.
Le visiteur continu sa visite en direction d'une autre zone
consacrée à la ferme. Sur la droite du sentier, on trouve
en effet 2 autres enclos permettant d'avoir un contact avec
les animaux. Ces 2 enclos sont en herbe et agrémentés de
troncs d'arbre et de rochers.


Enclos des chameaux
Enclos des chameaux - mai 2009
Vigogne et tapir
Vigogne et tapir - mai 2009


Le premier est occupé par des alpagas (Lama pacos),
le second  quant à lui est le lieu de  vie de chèvres nai-
nes du Sénégal (Capra hircus).
En face de ces enclos, le visiteur découvre une petite
île artificielle. Cette île, de taille réduite, est agrémentée
de rochers formant un monticule. Un groupe reprodu-
cteur de babouins hamadryas (Papio hamadryas) y vit.
A coté des hamadryas, on trouve un enclos entière-
ment en sable, avec en son centre, une grotte visible
à travers une vitre. Cet enclos est occupé par des
porc-épics à crète (Hystrix cristata).
Cette installation borde une grande place ronde.
Autour de laquelle, on trouve des installations en eau
consacrées à la présentation de pinnipèdes et man-
chots.


Enclos des babouins
Enclos des babouins - mai 2009


Bassin des manchots
Bassin des manchots - mai 2009
Au fond de la place, et à coté des porc-épics, on retrouve
ainsi un bassin de taille moyenne avec au bord une plage
en rochers et un rocher immergé. Cette installation est
occupée par un trio d'otaries de Californie (Zalophus
californianus
). Un dernier bassin au bord duquel se trou-
ve une plage rocailleuse est le lieu de vie d'une colonie de
manchots de Humboldt (Sphenicus humboldti).
Le visiteur emprunte alors un petit sentier bifurquant sur la
droite entre les enclos des otaries et des manchots. Ce
sentier mène le visiteur sur une place autour de laquelle se
trouve une grange, lieu d'une exposition sur les animaux
et leur protection. Au fond de cette place, on trouve la
serre tropicale sud américaine du parc zoologique de
Krefeld.



Flèche

Avant d'entrer dans la serre, le visiteur peut observer
sur la droite de celle ci, un aquarium à travers une baie
vitrée. Cet aquarium est occupé par des  géophages
communs (Geophagus  jurupari), des plécos
(Glyptoperichthys sp.), des tétras aveugles (Astyanax
fasciatus), des léporinus verts (Leporinus affinis), des
arownas noirs (Osteoglossum ferreirai), des poissons
cochers solitaires (Hemiodus gracilis) et des raies
d'eau douce (Potamotrygon motoro).
Le visiteur entre alors dans la serre tropicale.
Cette serre ronde, de structure originale est plantée de
nombreuses espèces végétales. Le visiteur chemine au
sein de cette structure par un sentier qui fait le tour de
la serre et permet de passer devant l'ensemble des
enclos.
Ambiance de la serre
Ambiance de la serre - mai 2009


Présentation des chrysalides
Présentation des chrysalides - mai 2009




Au sein de la serre, on retrouve d'une part différents
enclos dissimulés par la végétation, alors que d'autres
espèces vivent en liberté dans la serre. Ainsi, un im-
portant groupe de sakis à face blanche (Pithecia
pithecia
), des paresseux à 2 doigts (Choloepus
didactylus
), des iguanes verts (Iguana iguana), des
agoutis nains (Myoprocta pratti), des toucans toco
(Ramphastos toco), des cabezons tachetés (Capito
niger
), des tangaras du Mexique (Tangara mexicana),
des guit guits sai (Cyanerpes cyaneus), et diverses es-
pèces de papillons évoluent en liberté dans la serre.
Enclos des caïmans
Enclos des caïmans - mai 2009
Serre tropicale
Serre tropicale - mai 2009


Parmi les papillons, on trouve des Papilio anchisiades, des Danaus plexippus, des Caligo eurilochus, des Morpho peleides, des Dryas julia, des Siproeta stelenes, des Heliconius melpomene, des Heliconius charitonius et des Greta oto.


En débutant la visite de la serre, le visiteur trouve sur sa
droite, un premier enclos qui correspond à la partie im-
mergée de l'aquarium visible de l'extérieur. Il poursuit
alors sa visite, en direction d'une armoire vitrée, dans la-
quelle sont exposées les chrysalides des papillons. Il en-
tre alors dans une petite grotte. Sur la gauche, il peut
observer des glossophages de Pallas (Glossophaga
soricina), qui volent également en liberté dans la serre.
Sur la droite de cette grotte, on trouve un aquarium
dans lequel sont présentés des des tétras aveugles
(Astyanax fasciatus), puis un autre terrarium, lieu
de vie de mygales de Boehm (Vrachypelma boehmei).
En sortant de la grotte, le visiteur peut observer sur
sa droite, deux petites îles reliées par des branches,
sur lesquelles évolue une colonie de fourmis (Atta
sexendes).


Zone des fourmis
Zone des fourmis - mai 2009


Enclos des tamanduas
Enclos des tamanduas - mai 2009
Le visiteur poursuit son avancée dans la jungle sud amé-
ricaine, pour trouver sur sa droite, 2 terrariums. Le pre-
mier est occupé par des dendrobates bleues
(Dendrobates azureus), le second l'est par des boas
des arbres (Corallus hortulans). La suite de la visite
nous conduit vers une grande volière, densémment
végétalisée, occupée par un anaconda vert (Eunectes
murinus).
  En poursuivant la visite, on emprunte une passerelle
bordant sur la droite l'enclos des tamaduas (Tamandua
tetradactyla
), dont le zoo de Krefeld gère le studbook
européen (ESB). Sur la gauche, on trouve un bras
d'eau entourant une ile. Le bras d'eau est occupé par
des pseudores du Niger (Pseudodoras niger), des raies
d'eau douce (Potamotrygon motoro), des poissons
chat rouge (Phractocephalus hemioliopterus).


Toucan toco
Toucan toco - mai 2009
Basilic vert
Basilic vert - mai 2009


Tamandua
Tamandua - mai 2009
Paresseux
Paresseux - mai 2009


Mitoyen à l'enclos des tamanduas, un autre bras de fleuve constitue le lieu de vie de tortues à tempes jaunes (Podocnemis unifilis) et de tortues tatarugas (Podocnemis expansa). La suite de la visite nous mène à l'enclos des caïmans de Schneider (Peosuchus trigonatus). Ces petits crocodiliens sont peu courants en captivité. En face des caïmans, un escalier permet au visiteur, de monter au niveau de la canopée de la serre. La visite de cette serre, se termine par l'enclos des tortues charbonnières (Geochelone carbonaria) et de la zone de nourrissage des sakis située sur la gauche de la sortie.


Enclos des porc épic
Enclos des porc épic - mai 2009
Aquarium de la serre tropicale
Aquarium de la serre tropicale - mai 2009


Le visiteur quitte la serre pour retourner au niveau de la place des otaries et des manchots.



Flèche

Le visiteur ressort de cette place en longeant l'enclos des
porc-épics (Hystrix cristata), à coté duquel se trouve une
volière octogonale en herbe agrémentée de bambous
et troncs d'arbre. Elle est reliée à une maison intérieure
en sable mais aménagée de la même façon. Cette volière
est occupée par des aras hyacinthes (Anadorhynchus
hyacinthus
) et des accouchis (Myoprocta pratti). En
face de la loge intérieure des aras, on trouve le plateau
sableux des rhinocéros noirs (Diceros bicornis). Le
plateau est de taille réduite pour cette espèce qui s'est rep-
roduit à Krefeld pour la première fois en 2006, deux ans
après que "Usoni", le mâle ait rejoint "Nane" la femelle.
Aujourd'hui, le petit et Nane sortent en alternance avec
"Usoni" sur le plateau.
Le visiteur revient alors quelque peu sur ses pas, et est
invité à entrer dans la maison des pachydermes.



Volière des aras
Volière des aras - mai 2009
Enclos intérieur des hippopotames
Enclos intérieur des hippopotames - mai 2009
Cette maison est consacrée à la présentation de 3 espèces.
A gauche de l'entrée,  on trouve 2 boxes  consacrés aux
rhinocéros.  En face, sur le coté droit de la maison, on peut
observer un bassin intérieur prolongeant une plage de pavés.
Tout autour de cet enclos, ont été plantés différents végétaux.
Cette installation est occupée par des hippopotames nains
(Hexaprotodon liberiensis).
En face de l'enclos des hippopotames, se trouve la loge
intérieure des éléphants d'Asie (Elephas maxima). Deux
femelles vivent à Krefeld. La nuit, les éléphantes sont en-
chainées aux pattes. Cette installation est, de par sa con-
ception, très ancienne et caractéristique des constructions
allemandes pour cette espèce.
Le visiteur ressort alors de la maison des pachydermes.
 



A droite de celle ci, on trouve l'enclos extérieur des hippo-
potames nains. Il se compose d'un partie en terre, d'une
plage en pavés et d'un grand bassin. Le visiteur revient au
niveau de la sortie de la maison des éléphants. Sur la gau-
che de celle ci, on trouve l'enclos extérieur des éléphants.
Cet enclos est comparable à celui des rhinocéros et de
taille très réduite. De plus, les visiteurs peuvent assister à
un spectacle de dressage d'éléphants.
En face de la sortie de la maison des éléphants, se trouve
une vaste prairie à l'herbe haute, avec un monticule de
terre en son centre et agrémentée de quelques rochers.
Cette belle installation est le lieu d'une cohabitation peu
courante entre des céphalophes bleues (Cephalophus
monticola) et des outardes koris (Ardeotis kori), 2
espèces peu courantes en captivité.
Enclos des céphalophes
Enclos des céphalophes - mai 2009


Plaine africaine
Plaine africaine - mai 2009



Le visiteur longe alors cet enclos. Accolé à l'enclos des out-
ardes, le visiteur peut observer la grande plaine africaine du
parc. Cet enclos est le lieu de vie d'oryx algazelles (Oryx
dammah), de cobes defassas (Kobus ellipsiprymnus) et
d'autruches (Struthio camelus). En face de la plaine, on
découvre 2 volières accolées. Ces volières sont plantées de
conifères et agrémentées de rochers et autres branchages. La
première volière est occupée par des harfangs des neiges
(Nyctea scandiaca), la seconde est le lieu de vie de chou-
ettes lapones (Strix nebulosa). En poursuivant son chemin,
le visiteur peut observer une troisième volière du même type
que les précédentes, occupée par des hiboux grand duc
(Bubo bubo).

Plateau des éléphants
Plateau des éléphants - mai 2009
Plateau des rhinocéros
Plateau des rhinocéros - mai 2009


Volière des hiboux
Volière des hiboux - mai 2009
Loge intérieure des éléphants
Loge intérieure des éléphants - mai 2009



Flèche

Le visiteur poursuit la visite sur le chemin principal, sur
la droite duquel il trouve une nouvelle plaine consacrée
à la faune asiatique. Cette plaine en herbe et en terre
est le lieu de cohabitation de cerfs de Duvaucel
(Cervus duvauceli), d'antilopes cervicapres (Antilope
cervicapra) de grues à cou blanc (Grus vipio) et d'oies
à tête barrée (Anser indicus).
En face de cet enclos, le visiteur peut emprunter un
chemin, qui le mène vers la partie excentrée du parc.
Le visiteur emprunte le chemin se dirigeant vers la
droite. Il longe alors un premier enclos, en herbe, au
bout duquel se trouve un grand étang. Cet enclos est
occupé par des tortues géantes d'Aldabra
(Geochelone gigantea), des pélicans blancs
(Pelecanus onocrotalus), des grands cormorans
(Phalocrocorax carbo), des oies semi palmées
(Anseranas semipalmata) et des bernaches nénés
(Branta sandvicensis).



Enclos asiatique
Enclos asiatique - mai 2009
Ile des tamarins lions
Ile des tamarins lions - mai 2009



Au milieu de l'étang des pélicans, on peut observer une île
en herbe sur laquelle a poussé un grand arbre, dans lequel
évolue une famille de tamarins lions dorés (Leontopithecus
rosalia rosalia). Le visiteur poursuit son chemin en direction
d'un grand bâtiment en verre, la maison des singes.
Il longe le bâtiment au bout duquel, il découvre une grande
île à l'herbe haute et agrémentée de structures d'escalade en
bois. Cette île est occupée par des entelles (Presbitis
entellus
priam). Une seconde île de taille plus réduite et bien
plantée, reliée à la maison des singes, est le lieu de vie de rares
tamarins à dos brun (Saguinus fuscicollis).
Le visiteur entre alors dans la maison des singes. Sur la droite
de l'entrée, il peut voir la loge intérieure des tamarins, bien
végétalisée et aménagée de quelques branchages.
Ile des entelles
Ile des entelles - mai 2009
Volière intérieur des tamarins à dos brun
Volière intérieur des tamarins à dos brun -mai 2009


Tamarin à dos brun
Tamarin à dos brun - mai 2009
Tamarin lion
Tamarin lion - mai 2009


Un chemin permet de découvrir l'ensemble des enclos
de la maison des singes. Cette maison est composée
de différentes fosses et volières, et de zones plantées
et densémment végétalisées. La première fosse, que
le visiteur peut observer sur sa gauche, est composée
de 2 enclos pouvant être mis en communication. Le
sol est fait d'écorces et des arbres artificiels se dres-
sent au milieu de l'installation. Cette fosse est le lieu
de vie d'une famille d'orangs outans de Bornéo
(Pongo pygmaeus pygmaeus). La suite de la visite
conduit le visiteur à se diriger vers la seconde fosse
aménagée de la même façon que la première. Cette
seconde installation est le lieu de vie du groupe de
gorilles (Gorilla gorilla) de Krefeld.


Enclos des orangs outans
Enclos des orangs outans - mai 2009





Zone des oiseaux
Zone des oiseaux - mai 2009
A la suite de la fosse des gorilles, le visiteur découvre un
espace densément végétalisé. A cet endroit, de la nour-
riture est déposée pour les oiseaux vivant en liberté dans
la serre. Les oiseaux présentées en vol libre sont des
euplectes fransciscain (Euplectes fransiscanus), des tou-
racos violet (Musophaga violacea), des spréos à longue
queue (Cosmopsarus reguis), des étourneaux des pago-
des (Temenuchus pagodarum), et une espèce de chau-
ve souris, des épomorphes de Gambie (Epomophorus
gambianus).
Le visiteur arrive ensuite au niveau de la fosse des chim-
panzés (Pan troglodytes) du parc. Le visiteur poursuit
sa visite vers la sortie de la maison des singes. Avant la
sortie, on peut encore observer deux volières. Une pre-
mière agrémentée uniquement de cordages est occupée
par des gibbons siamangs (Hylobates syndactulus). La
dernière volière située sur la gauche de la sortie est le lieu
de vie de ouistitis pygmés (Callithrix pygmaea) et d'un
groupe reproducteur de ouistitis argentés (Callithrix
argenta
).
Le visiteur ressort alors de la serre.


Volière des siamangs
Volière des siamangs - mai 2009
Enclos des gorilles
Enclos des gorilles - mai 2009


Loge des ouistitis argentés
Loge des ouistitis argentés - mai 2009
Orang outan
Orang outan - mai 2009



Les grands singes à Krefeld

Chimpanzés

Charly, né en Afrique de l'Ouest en 1973
Lara, née à Krefeld en janvier 1982
Limbo, né à Krefeld en janvier 1993
Gombe, née en Afrique de l'Ouest en 1973
Menolly, née à Krefeld en décembre 1984
Bally, née en Afrique de l'Ouest en 1973


Orangs outans

Telok né en 1963,
Sandu née  à Arnhem (Pays-Bas) en 1980,
Sita née à Cologne en 1981 arrivée en décembre 2000
Lea née le 30 juin 1993 à Krefeld
Sungai née le 28 juillet 2004 à Krefeld






Gorilles de plaine


Massa, né au Cameroun en 1971
Tumba, née au Cameroun en 1973
Boma, née au Cameroun en 1973
Oya, née à Zurich le 9 juin 1988
Muna, née à Bâle le 6 mars 1989
Ouistiti argenté
Ouistiti argenté - mai 2009
Etourneau des Pagodes
Etourneau des Pagodes - mai 2009




Flèche

La suite de la visite nous amène sur le sentier bordant
l'enclos des pélicans sur la gauche et différents enclos
sur la droite. Le premier enclos de droite est de gran-
de taille, au sol en terre et de nombreux arbres offrent
de   l'ombre   aux    kangourous   géants   (Macropus
giganteus
)  et aux  wallabies  de  Parme  (Macropus
parma
) qui y cohabitent.
L'enclos suivant au sol nu, est agrémenté de troncs
d'arbre et dispose d'un bain de boue. Un couple de
babiroussas (Babyrousa babyrussa) y est présenté.
Le dernier enclos, en herbe, est bien végétalisé avec
des conifères et d'autres buissons. Cet enclos est oc-
cupé par une espèce très peu courante en captivité. Il
s'agit d'anoas de montagne (Bubalus qualersi).


Enclos des babyroussas
Enclos des babyroussas - mai 2009


Enclos des potamochères
Enclos des potamochères - mai 2009


En face de cet enclos, le visiteur peut voir les loges in-
térieures des tortues géantes.
La suite de la visite nous  conduit vers l'enclos des po-
tamochères (Potamocherus porcus). Le visiteur revient
alors de l'ancienne partie du parc. En face de lui, il ret-
rouve la plaine asiatique des cerfs de Duvaucel. Sur la
droite, il peut observer un autre enclos pour les potamo-
chères, dans lequel cette dernière espèce cohabite avec
des grues cendrées (Grus grus).
Le visiteur poursuit alors sa visite sur la droite, en direc-
tion de la maison des oiseaux.
Cette installation, se divise en 5 volières recréant des
écosystèmes différents et une zone de vol libre pour les
oiseaux.
Anoa de montagne
Anoa de montagne - mai 2009
Potamochères
Potamochères - mai 2009


Wallaby de Parme
Wallaby de Parme - mai 2009
Babiroussa
Babiroussa - mai 2009


Enclos des anoas
Enclos des anoas - mai 2009
Enclos des tortues géantes
Enclos des tortues géantes - mai 2009


Une fois entré dans la serre, le visiteur découvre sur sa
gauche, une première volière consacrée à la faune sud
américaine. Cette volière est densémment végétalisée.
Des râles ypecaha (Aramides ypecaha) et des ara-
caris à cou noir (Pteroglossus aracari). Sur la droite,
une autre volière plus haute, disposant d'un cours d'eau,
est consacrée à la faune de Madagascar, représentée
par des ibis huppés de Madagascar (Lophotibis cristata)
et des couas couronnés (Coua cristata).
En face de l'entrée, on trouve un bassin autour du-
quel poussent de nombreux végétaux. En avançant
dans la maison des oiseaux, le visiteur découvre sur
sa droite une nouvelle volière.


Volière sud américaine
Volière sud américaine - mai 2009



Afrique du bord des fleuves
Afrique du bord des fleuves - mai 2009
Cette autre volière dispose d'un sol en sable Elle
est agrémentée de nombreuses branches mais 
peu végétalisée. Cette volière recréer un habitat de
steppes africaines. Les espèces représentant cet
habitat sont des barbicans à poitrine rouge
(Lybius dubius), des tisserins gendarme (Ploceus
cucullatus) et des pluviers guignard (Charadrius
morinellus).
A coté de cette volière des steppes, on trouve une
seconde volière africaine consacrée au bord de
fleuves. Des guêpiers écarlates (Merops nubicus),
des bulbuls à oreillons rouges (Pycnonotus jocosus),
des pluvians fluviatile (Pluvianus aegyptius), des
spréos améthystes (Cinnyricinclus leucogaster) et
des anserelles naines (Nettapus auritus) y coha-
bitent.


En face de la seconde volière africaine, on trouve
une dernière volière sud est asiatique. Cette vol-
ière fortement végétalisée, est le lieu de vie de
shams dayal (Copsychus saularis), de brèves
ajurines (Pitta guajana), de otidiphaps nobles
(Otidiphaps nobilis), de perdirx roulrouls
(Rollulus roulroul), de barbus à collier
(Psilopogon pyrolophus) et de chauves souris
géantes d'Inde (Pteropus giganteus).
D'autres espèces sont présentées en libertée
dans la serre, on peut observer des touracos
de Fischer (Tauraco fischeri), des ptilopes
superbes (Ptilinopus superbus), des oiseaux
chats à oreillons blancs (Ailuroedus buccoides),
des jacanas noirs (Jacana jacana), des tangaras
du brésil (Ramphocelus bresilius) et des colious
rayés (Colius striatus).





Volière asiatique
Volière asiatique - mai 2009
Aracami noir
Aracari noir - mai 2009
Barbican à poitrine rouge
Barbican à poitrine rouge - mai 2009


Oiseau chat
Oiseau chat - mai 2009
Anserelle naine
Anserelle naine - mai 2009

Le visiteur ressort alors de la maison des oiseaux à l'opposé de l'entrée.



Flèche

En sortant, il découvre sur sa gauche un nouvel enclos
au sol en terre et cailloux, ombragé par de nombreux
arbres. Cette installation est consacrée à la faune asia-
tique et jouxte l'enclos des antilopes cervicapres. Ce
nouvel enclos est le lieu d'une cohabitation entre un
couple de nilgauts (Boselaphus tragocamelus), leur
jeune et un troupeau de cerfs axis (Axis axis).
En face des cerfs, un autre enclos en sable est visible
à partir de 2 points de vue différents et dispose de
quelques zones plantées. Cet enclos est occupé par 3
boeufs musqués (Ovibos moschatus). A coté des
boeufs, un autre enclos de même type que le précédent,
à savoir un sol en terre, agrémenté de quelques arbres
et de rochers est occupé par un groupe de rares mouf-
lons de Dall (Ovis dalli), grande espèce ovine peu cou-
rante en captivité.


Enclos des ongulés asiatiques
Enclos des ongulés asiatiques - mai 2009
Plaine des koudous
Plaine des koudous - mai 2009


En face des mouflons de Dall, le visiteur trouve un
nouvel  enclos forestier,  avec une partie en sable
dénudée  de végétaux.  Un groupe  de zèbres  de
Damara (Equus burchellii antiquorum) y est pré-
senté.
En continuant la visite sur le sentier principal, nous
conduit  vers  une  plaine herbeuse  avec en  son
centre un monticule rocheux. Cette installation est
occupée par des grands koudous (Tragelaphus
strepsiceros), qui partagent leur enclos avec des ca-
laos terrestres (Bucorvus leadbeateri). Les loges
intérieures des calaos sont visibles à travers des
vitres.
En face de cette plaine, le visiteur peut emprunter
un sentier bifurquant sur la droite.
Enclos des boeufs musqués
Enclos des boeufs musqués - mai 2009
Mouton de Dall
Mouflon de Dall - mai 2009


Le visiteur se dirige alors vers la zone consacrée aux
dendrolagues de Goodfellow (Dendrolagus
goodfellowi buergersi), dont le zoo de Krefeld gère
l'EEP. Ces animaux disposent de 2 enclos au sol en
herbe et aménagés de nombreux branchages et troncs
d'arbre offrant des possibilités d'escalade à ces kan-
gourous arboricoles.
En poursuivant sur le chemin de visite, le visiteur tom-
be sur une installation au sol en herbe, plantée de bo-
squets et de rochers, qui offrent aux animaux des po-
ssibilités de cachettes. Cet enclos est le lieu de vie
de guépards (Acinonyx jubatus jubatus). Le sen-
tier conduit alors le visiteur vers le chemin principal
au fond de la plaine des koudous.


Enclos des dendrolagues
Enclos des dendrolagues - mai 2009


Volière des jaguars
Volière des jaguars - mai 2009


Le visiteur longe alors sur sa gauche la plaine des calaos.
Sur la gauche il peut  observer une volière de taille moy-
enne,  densément  végétalisée  et au terrain  escarpé,  au
sein de laquelle coule un petit cours d'eau. Des troncs d'ar-
bre sont également disposés dans l'enclos. Des jaguars
(Panthera onca) sont présentés dans cette installation.
A coté des jaguars, on trouve un grand enclos en herbe,
avec un cours d'eau en son centre qui se jette dans un
bassin. Des massifs de bambous sont également plantés
dans cette installation consacrée à la présentation de
tigres de Sumatra (Panthera tigris sumatrae).
En face des tigres, un enclos herbeux au milieu duquel
se trouve un tronc d'arbre est le lieu de vie d'un groupe
reproducteur de nyalas (Tragelaphus angasii).
Enclos secondaire des dendrolagues
Enclos secondaire des dendrolagues - mai 2009
Dendrolague de Goodfellow
Dendrolague de Goodfellow - mai 2009


Enclos des jaguars
Enclos des jaguars - mai 2009
Plaine des nyalas
Plaine des nyalas - mai 2009



Flèche

Le visiteur poursuit alors sa visite en direction du
restaurant du parc. Ce restaurant a été aménagé
dans l'ancien chateau de la ville. La terrasse de
la cafétaria borde le grand étang du parc sur le-
quel vivent de nombreuses espèces d'oiseaux
d'eau. On peut citer les flamants du Chili
(Phoenicopterus chilensis), les flamants roses
(Phoenicopterus ruber roseus), les flamants
rouges (Phoenicopterus ruber ruber), les
morillons d'Europe (Aythya aythya), les sar-
celles marbrées (Marmaronetta angustirostris),
les nettes rousses (Netta rufina), les pepo-
sacas (Netta peposaca), les milouins d'Europe
(Aythya ferina), les nycoras de Nouvelle Zé-
lande (Aythya novae-zelandiae)...


Lac des oiseaux d'eau
Lac des oiseaux d'eau - mai 2009
Nettes rousses
Nettes rousses - mai 2009
... les oies à tête barrée (Anser indicus), les sarcelles
canelles (Anas cyanoptera), les sarcelles à ailes ét-
roites (Anas flavirostris), les siffleurs du Chili (Anas
sibilatrix), les garrots d'Amérique (Bucephala
clangula), les colverts (Anas platyrhynchos), les
siffleurs d'Europe (Anas penelope), les souchets
d'Europe (Anas clypeata), les pilets d'Europe (Anas
acuta), les sarcelles à faucilles (Anas falcata), et les
sarcelles chataignes (Anas castanea).

Le visiteur passe devant le restaurant et découvre, à
l'arrière de celui ci, un enclos tout en largeur, en herbe,
séparé par un fossé en eau et une cloture discrète, et
planté de nombreux buissons. Cet enclos est le lieu
de vie de servals (Leptailurus serval). La suite de la
visite continue en empruntant le chemin de gauche.


Le visiteur découvre alors sur sa droite, un chemin
qui lui permet d'observer les 4 volières groupées
des panthères des neiges (Uncia uncia). Les 2
premières volières étaient en réaménagement et en
reconstruction lors de ma visite. Le projet de l'an-
née 2009 est en effet, la reconstruction de l'enclos
des panthères des neiges.
Le visiteur revient alors au niveau du sentier sur
lequel il se trouvait auparavant. Il découvre
sur sa gauche une grande volière, au sol en sable,
disposant d'un bassin et plantée de quelques ar-
bres. Cette volière est le lieu de cohabitation de
sarcelles à collier (Calonetta leucophrys),
d'échasses d'Amérique (Himantopus mexicanus)
et de sternes inca (Larosterna inca), espèce
peu courante en captivité.



Enclos des onces en réaménagement
Enclos des onces en réaménagement - mai 2009
Enclos des petits pandas
Enclos des petits pandas - mai 2009


En face de cette grande volière, on trouve un nouvel en-
clos séparé du public par des vitres. Cet enclos est planté
de nombreux arbres, auxquels ont accès les petits pandas
(Ailurus fulgens) qui occupent cet enclos en compagnie
de muntjacs de Chine (Mutiacus reevesi).
Le visiteur poursuit sa visite le long de l'enclos des petits
pandas, pour retomber à l'arrière de l'enclos des zèbres.
Il bifurque sur la droite, longeant l'enclos des zèbres en
face duquel une ancienne cage qui était occupée par des
gibbons siamangs (Hylobates syndactulus), est aujour-
d'hui laissée à l'abandon.
Le visiteur continu la visite et passe devant la plaine
africaine, qu'il peut observer à partir de 2 nouveaux
points de vue.
Flamants roses
Flamants roses - mai 2009
Sterne inca
Sterne inca - mai 2009


Volière des sternes incas
Volière des sternes incas - mai 2009



Flèche


La suite de la visite nous conduit à longer la plaine
africaine sur la gauche, pour arriver à l'extrémité
de l'enclos des éléphants. En face de ce plateau,
se trouve un enclos séparé des visiteurs par un
fossé en eau. L'enclos, pour sa part, est sab-
leux et agrémenté de troncs d'arbre, branchages,
rochers et cabanes en bois. Cette installation autre-
fois occupée par des chiens des buissons
(Speothos venaticus), est aujourd'hui le lieu de
vie d'otocyons (Otocyon megalotis). Le visiteur
poursuit sa visite, en passant devant le plateau
des éléphants, puis devant celui des rhinocéros.


Enclos des otocyons
Enclos des otocyons - mai 2009


Loge intérieure des jaguarondins
Loge intérieure des jaguarondins - mai 2009


En face de cet enclos, on trouve, accolé à une maison,
deux volières cachées au public lors de ma visite, pour
cause de rénovation. Ces volières étaient le lieu de
présentation d'un important groupe de jaguarondins
(Puma yagouaroundi). Ces animaux, endémiques du
parc se sont reproduits régulièrement à Krefeld.
Le visiteur entre alors dans la maison accolée aux in-
stallations des jaguarondins. Sur la partie droite, on
découvre un premier vivarium, en sable, agrémenté de
rochers et de végétaux. Ce terrarium est le lieu de vie
de souris épineuses (Acromys minus). A coté de ce
terrarium, on découvre la loge intérieure des jaguaron-
dins. Puis un troisième vivarium, du même type que le
premier dans lequel sont présentés des rats des moissons
(Micromys minutus).
Terrarium des souris épineuses
Terrarium des souris épineuses - mai 2009
Souris épineuse
Souris épineuse - mai 2009


Sur le coté gauche de la maion, on trouve une grande
cage, au sol en écorces, aménagée de structures en
bois, en métal et de cordages. Cette volière est oc-
cupée par un groupe de colobes guerezas (Colobus
guereza kikuyensis). Un petit est né en début de
printemps 2009.
Le visiteur ressort alors de la maison. Sur la gauche,
il peut observer un nouveau terrarium en sable et
garni de rochers. Ce terrarium accueille une colonie
de dègues (Octodon degu). A coté de ce vivarium
et accolée à la maison, on trouve la volière extérieure
des colobes guérézas. Les jeunes, n'ayant pas encore
atteints leur taille adulte, peuvent passer au travers
des mailles de la volière et il n'est pas rare de les voir
évoluer dans les grands arbres du parc.



Volière des colobes
Volière des colobes - mai 2009

Enclos des loutres
Enclos des loutres - mai 2009
En face de la sortie de la maison, le visiteur découvre un
second enclos en sable et agrémenté d'arbustes. Il est
consacré à la présentation des otocyons (Otocyon
megalotis
). A coté de cet enclos, on trouve une nouvelle
installation, en herbe et plantée de quelques arbustes,
avec en son centre, des troncs d'arbre Un grand bassin
y a été adjoind. Cet enclos est occupé par des loutres
d'Europe (Lutra lutra). Un chemin permet de longer
l'enclos des loutres, et de se diriger vers le chateau res-
taurant. Sur le coté gauche du chemin, en face des lou-
tres, un enclos naturel et ombragé, qui était occupé par des
loups à crinière (Chrysocyon brachyurus), est aujour-
d'hui le lieu de vie de 2 fourmiliers géants (Myrmecophaga
tridactyla
). Cet enclos est fortement végétalisé et permet
à cette espèce fragile de se dissimuler à la vue des visi-
teurs.



La suite de la visite nous conduit alors devant le
chateau restaurant du parc. A ce niveau, le vi-
siteur est invité à bifurquer sur un chemin situé
sur la gauche. Ce chemin longe sur la gauche,
l'enclos des fourmiliers et mène également  aux
loges intérieures de ces animaux.
En face des loges des tamanoirs, le visiteur peut
entrer dans une maison en brique. A l'intérieur
de celle ci, il découvre les loges intérieures
des animaux sud américains présentés dans
la plaine des tapirs décrite au début de cette
page.
Loges intérieures des animaux sud américain
Loges intérieures des animaux sud américain - mai 2009


Enclos des fourmiliers
Enclos des fourmiliers - mai 2009
Grand fourmilier
Grand fourmilier - mai 2009


Le visiteur retourne alors au niveau du chateau, pour se diriger sur la gauche, en direction du lac des anatidés. Il longe ce lac et sa partie engazonnée sur la droite et peut à nouveau observer la plaine sud américaine des tapirs sur sa gauche. Le visiteur retombe alors sur l'entrée - sortie du parc.



Flèche

En conclusion, le zoo de Krefeld est un petit parc de
ville, qui présente de nombreuses espèces de taille
moyenne adaptées à sa surface. Les installations des
animaux sont en général de grande taille, les plus
anciennes et les moins adéquates, devraient
d'être réaménagées au cours des prochaines années.
La serre tropicale constitue un structure très intéres-
sante, tant par sa conception, que par les espèces qui
y sont présentées.
Ce parc possède de nombreuses serres tropicales,
dans lesquelles ont été reconstitués les milieux naturels
d'origine des animaux qui y sont hébergés.
Jeune rhincéros noir
Jeune rhincéros noir - mai 2009


Copyright ©  -  2007-2018  -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés