Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe  |   Les zoos dans le reste du monde    |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens



Océanopolis Brest


Océanopolis
Port de Plaisance du Moulin Blanc
BP 91039
29210 Brest Cedex 1

Tel : +33 (0)2 98 34 40 40
Fax : +33 (0)2 98 34 40 69

www.oceanopolis.com


Logo Océanopolis


Ma visite : 16 mai 2015
Mise en ligne : 01 janvier 2016




Horaires d'ouverture 2015
Tarifs d'entrée 2015
Présentation du parc
Le centre de sauvegarde et les phoques
Le Pavillon polaire 1/2
Le Pavillon polaire 2/2
Le Pavillon tropical : la lagune
Le Pavillon tropical : les requins
Le Pavillon tropical : les fonds marins
Le Pavillon tropical : les récifs coraliens 1/3
Le Pavillon tropical : les récifs coraliens 1/3
Le Pavillon tropical : les récifs coraliens 1/3
Le Pavillon tropical : les tortues et la serre 1/2
Le Pavillon tropical : la serre 2/2
Le Pavillon tempéré 1/4 et les phoques
Le Pavillon tempéré 2/4
Le Pavillon tempéré 3/4
Le Pavillon tempéré 4/4
Les bassins tactiles
Conclusion
Manchot royal
Manchot royal - mai 2015



Flèche

Horaires d'ouverture 2015 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)


Requin zébré
Requin zébré - mai 2015

Du 27 janvier au 6 février : 10h - 17h. DU MARDI AU DIMANCHE. Fermé le lundi

Du 7 février au 8 mars : 9h30 - 18h. TOUS LES JOURS

Du 10 mars au 3 avril : 10h - 17h. DU MARDI AU DIMANCHE. Fermé le lundi

Du 4 avril au 10 juillet : 9h30 - 18h. TOUS LES JOURS

Du 11 juillet au 23 août : 9h30 - 19h. TOUS LES JOURS

Du 24 août au 6 septembre : 9h30 - 18h. TOUS LES JOURS

Du 8 septembre au 16 octobre : 10h - 17h. DU MARDI AU DIMANCHE. Fermé le lundi

Du 17 octobre au 1 novembre : 9h30 - 18h. TOUS LES JOURS

Du 3 novembre au 18 décembre : 10h - 17h. DU MARDI AU DIMANCHE. Fermé le lundi. .

Du 19 décembre au 3 janvier 2016 : 9h30 - 18h. TOUS LES JOURS. Fermé les 25 décembre et 1er janvier


Les caisses ferment 1 heure avant le zoo




Flèche

Tarifs d'entrée 2015 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)


Tarifs individuels
     Adulte : 19,80 €
     Enfant (3 à 13 ans) : 12,80 €
     Etudiant : 16,30 €
     Famille (2 adultes et 3 enfants) : 73,00 €

Tarifs groupes (à partir de 20 personnes)
     Adulte : 17,80 €
     Enfant (3 à 13 ans) : 11,50 €

Pass annuel :
     Adulte : 43,60 €
     Enfant (3 à 13 ans) : 28,00 €
     Famille : 128,40 €
 

Poisson papillon de Burges
Poisson papillon de Burges - mai 2015



Flèche

Présentation du parc


Le parc Océanopolis est un parc aquarium
marin de grande taille, situé à proximité du
port de plaisance de Brest.

Outre son activité de divertissement, cet
établissement est également un lieu de re-
cherche scientifique et un centre de sau-
vetage des phoques.

Ce parc se divise en 4 grandes zones thé-
matiques – Pavillon tropicale ; pavillon
polaire ; pavillon tempéré ; zone extérieure -
totalisant 68 aquariums et 4 millions de
litres d’eau de mer.


Lingue à tête pointue
Lingue à tête pointue - mai 2015
Dragonnet
Dragonnet - mai 2015

Le parc s’étend sur 5 hectares dont 9 000 m²
correspondent à des lieux couverts. Etablis-
sement public, géré par une société mixte, ce
parc accueille entre 400 et 500.000 visiteurs
par an et emploie plus de 150 salariés.

Après avoir stationné son véhicule, le visiteur
se dirige vers le bâtiment d’entrée du parc
dont l’architecture rappelle une coque de
bateau, clin d’oeil à l’orientation marine de ce
grand établissement.



Flèche

Visite du parc


Le centre de sauvegarde et la zone extérieure

Après s’être acquitté de son droit d’entrée,
le visiteur se retrouve au cœur du parc et
d’une aire de jeux. Face à lui se dresse un
grand complexe de plusieurs bâtiments reliés
par des allées couvertes, le tout abritant les
3 pavillons.

Face à nous, protégé du soleil par des toiles
tendues, se trouve un ensemble de bassins
extérieurs composant la clinique des pho-
ques, lieu qui permet de recueillir et soigner
des phoques avant de les relâcher dans leur
milieu naturel.


Centre de sauvegarde des phoques
Centre de sauvegarde des phoques - mai 2015


Mare des amphibiens
Mare des amphibiens - mai 2015

A ce niveau, nous allons démarrer la visite sur

la gauche en vue de découvrir la zone extérieure
de l’établissement.

L’allée de visite longe alors une prairie sur la-
quelle se dressent de petites cabanes en bois
témoignant de l’architecture bretonne. Là,
le visiteur emprunte un petit ponton traver-
sant un bassin représentant une zone maré-
cageuse composée de 3 bassins. Ces derniers
sont entourés de plages en herbe et de joncs
et semblent accueillir quelques batraciens.


Face à cette zone marécageuses, des falaises et
blocs de faux rochers sont interrompus par des
vitres qui s’ouvrent sur un espace en herbe,
agrémenté de rochers, fleurs et autres troncs et
se terminant par un bassin relativement volu-
mineux. Un ruisseau traverse également la plage
en herbe pour se jette dans le bassin. Cet espace
est consacré à des loutres d’Europe (Lutra lutra).

L’allée longe les rochers, pour arriver devant la
vitre s’ouvrant sur le bassin des mustélidés. A
coté de cette vitre, on peut observer deux autres
baies s’ouvrant également sur un grand bassin
doublé d’une petite plage en béton. Ce second
enclos est le lieu de vie de phoques veaux marins
(Phoca vitulina).



Enclos des loutres
Enclos des loutres - mai 2015
Pavillon Biodiversité
Pavillon Biodiversité - mai 2015
Face à ces enclos se trouve un auvent en bois
qui abrite une salle pédagogique expliquant les
modes de vie et les menaces pesant sur les
océans et l’impact que cela a sur les phoques.

Le sentier débouche alors sur une place en sable
bordée par des cabanes en bois aux couleurs
chatoyantes. Cette plage constitue l’aire de pique
nique du parc.

A l’extrémité de cette plage se dresse une tente,
lieu d’une exposition pédagogique et ludique sur
les océans.
Ce pavillon « Biodiversité » propose plusieurs
animations destinées au jeune public.


Enclos des phoques
Enclos des phoques - mai 2015
Zone de pique nique
Zone de pique nique - mai 2015



Flèche

Le Pavillon Polaire



Le visiteur traverse alors l’aire de pique nique,

en direction des grands bâtiments, pour monter
un escalier et entrer dans un sas faisant la jon-
ction entre le pavillon polaire et le pavillon tro-
pical.

Au sein de ce sas, des statues de mammifères
marins et des squelettes, permettent de présenter
les modes de vie de ces animaux. Ce sas est con-
sacré aux baleines et aux dauphins.

Nous allons alors débuter la visite sur la droite du
sas, par le pavillon polaire.


Zone pédagogique du pavillon polaire
Zone pédagogique du pavillon polaire - mai 2015


Entrée du cinéma
Entrée du cinéma - mai 2015

Une fois entré dans ce dôme, le visiteur est plongé

dans un espace à la lumière tamisée. Une salle de
cinéma marque le début de la visite, salle dont l’en-
trée est marqué par une statue d’éléphant de mer.
Un film y est projeté, ce dernier décrit la vie dans
les zones polaires, mais également les effets du ré-
chauffement climatiques et les adaptations mises en
place par les habitants des terres du froid.

En sortant de la salle de projection, le visiteur se
retrouve dans un couloir bordé sur la droite, par
des falaises rocheuses et de larges baies vitrées.



Ces dernières s’ouvrent sur le premier grand en-

clos du pavillon. Cet enclos se compose d’un
bassin relativement profond avec vision sous
marine entouré de plages de faux rochers et sur
lesquelles est de la neige est projetée.

Ce panorama côtier est le lieu de vie d’une colonie
de manchots royaux (Aptenodytes patagonica),
des manchots papous (Pygoscelis papua) et des
gorfous sauteurs (Eudyptes chrysocome).


Pavillon des manchots
Pavillon des manchots - mai 2015


Salle pédagogique
Salle pédagogique - mai 2015






Le visiteur longe alors la falaise des manchots

pour entrer dans une salle représentant une
grotte de glace. Au cœur de cette salle plu-
sieurs panneaux pédagogiques ont été dis-
posés. Et des aquariums représentent les
micro-organismes marins vivant dans les eaux
glacées.

A l’opposé de cette salle pédagogique, le vi-
siteur longe une vaste baie vitrée s’ouvrant
sur un bassin relativement profond.




Ce der
nier constitue l’attraction phare de ce
pavi
llon polaire et accueille une cohabitation
entre des phoques annelés (Phoca hispida),
un phoque du Groenland (Phoca
groenlandicae
) et depuis 2015, des pho-
ques à moustaches (Erignathus barbatus).
Ces 3 espèces sont très peu courantes en
captivité que ce soit en Europe ou aux Etats
Unis.
Bassin des phoques
Bassin des phoques - mai 2015


Enclos des manchots
Enclos des manchots - mai 2015
Ambiance dans le pavillon polaire
Ambiance dans le pavillon polaire - mai 2015



Flèche

L’allée remonte alors légèrement le long du
bassin des phoques pour arriver au niveau
d’une terrasse installée dans une grotte ro-
cheuse. A l’entrée de cette grotte, un ours
polaire reconstitué dort paisiblement.

Au centre de la grotte, on pourra observer
une statue de morse fouillant le sol. Sur les
murs de la grotte ont été creusés 5 aqua-
riums.
Le premier de ces bacs est également le plus
petit, situé sur la gauche de la grotte, il est
visible à travers une lucarne ronde, et pré-
sente des cliones ou anges de mer (Clione
limacina
), un mollusque translucide marqué
de orange.


Aquarium des crabes royaux
Aquarium des crabes royaux - mai 2015
Bac des anémones
Bac des anémones - mai 2015
Mitoyen à ces petits animaux, se trouve un
bac plus grand, très peu éclairé, recréant un
fond marin consacré à des crabes royaux
(Paralithodes camtschaticus). Au fond de
la grotte se trouve un petit aquarium ouvert
en surface présentant les anémones du froid.

Ces dernières relativement colorées sont
représentées par des anémones mangeuses
de poissons (Urticina piscivora), des
étoiles de mer sanguinolentes (Henricia
leviuscula
), des anémones plumeuses ou
oeillets de mer (
Metridium senile) et des vers
plumifères (
Eudistyla vancouveri).



Mitoyen aux anémones, deux postes infor-
matiques rendent la visite très ludique.
Enfin, sur la droite de la salle, se dresse un
grand bac visible à deux endroits. Ce der-
nier en sable, recrée une cavité rocheuse
et présente des loups de mer (Anarhiches
lupus
), des morues (Gadus morhua), des
lompes (Cyclopterus lumpus), des étoiles
de mer rouge épineuses (Hippasterias
spinosa
), des étoiles de mer arc en ciel
(Orthasterias koehleri) et des étoiles de
mer tournesol (Pycnopodia helianthoides).


Aquarium des loups de mer
Aquarium des loups de mer - mai 2015


Enclos des perches de Kelp
Enclos des perches de Kelp - mai 2015




Enfin, le dernier aquarium de cette salle est éga-
lement plus petit et représente un fond rocheux.
Il héberge des anémones perles de Californie
(Corynactis californica), des concombres de
mer (Parastichopus californicus), des chabots
argentés (Blepsias cirrhosus), des perches du
Kelp (Brachyistius frenatus), des lingues à tête
pointue (
Oxylebius pictus), des perches à point
noir (Cymatogaster aggregata) et des balanes
géantes (Balanus nubilus).


Le visiteur quitte alors la caverne des aquariums
pour poursuivre son ascension et arriver devant
une grande vitre permettant d’observer la surface
du bassin des phoques, ses plages enneigées et
un port nordique recréé.
Au sommet d’une falaise rocheuse, le visiteur
pourra observer des statues de macareux et au-
tres goélands. 

Un mur de glace borde la vitre des phoques et
permet aux visiteurs de ressentir la température
permanente de l’enclos des phocidés. C’est ain-
si que se termine la visite du pavillon polaire et le
visiteur revient au niveau du sas des baleines.
Plages des phoques
Plages des phoques - mai 2015


Phoque du Groenland
Phoque du Groenland - mai 2015
Phoque à moustaches
Phoque à moustaches - mai 2015



Flèche

Pavillon Tropical


Face à nous, se trouve l’entrée du second
pavillon, vers laquelle nous allons nous di-
riger pour découvrir les eaux tropicales.
La découverte de ce pavillon débute en tra-
versant un ponton en bois surplombant un
petit bassin triangulaire peu profond.

Ce dernier recrée un lagon occupé par
quelques
demoiselles des mers du Sud
(Chrysiptera taupou), des raies guitares
géantes (
Glaucostegus typus), des chi-
rurgiens jaunes (Zebrasoma flavescens),
et des chirurgiens palettes
(
Paracanthurus hepatus).


Lagon
Lagon - mai 2015


Série des aquariums tropicaux
Série des aquariums tropicaux - mai 2015

Face à nous se dresse une statue de requin
baleine. Sur la gauche de cette statue, un
couloir en cul de sac borde 3 aquariums
marins.

Le premier est relativement petit et semble
recréer un fond récifal. Il présente des pois-
sons écureuil à diadème (Sargocentron
diadema
), des poissons papillons à collier
blanc (Chaetodon collare), des oursins
perforants (Echinometra mathaei) et des
oursins à diadème (Diadema setosum).



Le second bac, plus volumineux, est agré-
menté en plus des rochers, d’un sol en
sable, et de quelques coraux. Il héberge
des raies à points bleus (Taeniura lymna),
des raies pastenagues à points bleus
(Dasyatis kuhlii), des blennies rayées
(Salarias fasciatus), des poissons écureuil
à diadème (Sargocentron diadema), des
gobies à longues nageoires (Valencienna
longipinnis
), des chirurgiens à balai
(Zebrasoma scopas), ...


Aquarium des poissons écureuils
Aquarium des poissons écureuils - mai 2015


Aquarium tropical
Aquarium tropical des chirurgiens jaunes - mai 2015



..., des poissons papillons à collier blanc
(
Chaetodon collare), des gobies à raies
bleues (Valencienna strigata), des chel-
mons à long nez (
Chelmon rostratus), des
capnelles (
Capnella sp.), des coraux cuirs
(
Sarcophyton sp.) et des coraux disco-
somes (
Discosoma sp.).



Flèche

Le visiteur se dirige alors vers le troisième
aquarium de cet espace qui est plus rocailleux
et dispose d’un fond de sable fin. Il est oc-
cupé par des requins dormeurs cornus
(Heterodontus francisci), des requins dor-
meurs japonais (Heterodontus japonicus),
des labres nettoyeurs (Labroides
dimidiatus
), des chirurgiens jaunes
(Zebrasoma flavescens), des poissons
papillons de Burgess (
Chaetodon
burgessi
), des poissons écureuils géants
(
Sargocentron spiniferum) et des pois-
sons soldat épaulette (
Myripristis kuntee).


Aquarium du requin
Aquarium du requin - mai 2015
Espace pédagogique sur les requins
Espace pédagogique sur les requins - mai 2015

Le visiteur revient alors sur l’allée principale

où l’on découvre, sur le mur de gauche, une
série de mise en scènes représentant des
squelettes, estomacs, mâchoires, œufs de
requins.
Cet espace pédagogique est consacré à la vie
et aux menaces pesant sur ces grands poissons
carnivores.

Face à ces expositions, plusieurs hublots per-
cent le mur pour offrir une vision sur un vaste
aquarium, le plus volumineux de ce pavillon.




Après avoir descendu quelques marches, le

visiteur retrouve un plancher et 2 larges baies
vitrées s’ouvrant sur le bassin des requins
agrémenté de nombreux rochers. Ce bac cir-
culaire, a une contenance de 1 000 m3 pour
un diamètre de 17 mètres. Le système de
filtration tout aussi impressionnant que le bas-
sin lui-même est également visible au travers
de fenêtres.


Bac des requins
Bac des requins - mai 2015


Salle de filtration du bassin des requins
Salle de filtration du bassin des requins - mai 2015

Au niveau de la population de ce bassin on

pourra observer des requins gris des récifs
(Carcharhinus amblyrhynchos), des re-
quins pointe noire (carcharhinus
melanopterus
), des requins corail
(Triaenodon obesus), des raies guitares à
bouche retroussée (Rhina ancylostoma), des
requins nourrices fauves (Nebrius ferrugineus),
des requins zébrés (Stegostoma fasciatum),
des requins taureau (Carcharias taurus), des
poissons scie à grande bouche (Pristis
microdon
), des dascylles à trois taches
(Dascyllus trimaculatus), ...


..., des sergents majors (Abudefduf saxatilis),
des vivanneaux voilier (Symphorichthys
spilurus
), des poissons papillons jaunes
(Chaetodon auriga), des ballistes verts
(Balistapus striatus), des perches à raies
bleues (Lutjanus kasmira), des vivanneaux
bourgeois (Lutjanus sebae), des diagrammes
orientaux (Plectorhinchus orientalis), des
gaterins à lignes jaunes (Plectorhinchus
lineatus
), des gaterins mouchetés
(Plectorhinchus gaterinus), des nasons zébrés
(Naso vlamingii), ...


Bac des requins
Bac des requins - mai 2015


Raie guitare à nez retroussé
Raie guitare à bouche retroussé - mai 2015
..., des naseaux à bordures blanches (Naso
annulatus
), des nasons pointillés (Naso
brevirostris
), des nasons à éperons bleus
(Naso unicornis), des chirurgiens pâles ou
chirurgien couronné (Acanthurus dussumieri), 
des têtes de renard à une tache (Siganus
unimaculatus
), des poissons anges à barre
blanche (Holacanthus passer), des poissons
écureuil à diadème (Sargocentron diadema),
des mérous croissants queue jaune (Variola
louti
) et des mérous bleus (Epinephelus
cyanopodus
).

La population de ce bac est donc importante
et diversifiée et compte des espèces très peu
courantes en Europe.



Flèche

Le visiteur continue sa visite et découvre, sur la
gauche, en retrait du couloir de visite, une salle
consacrée aux eaux des Caraïbes. Cette der-
nière se compose de plusieurs petits aquariums
en quinconce.
Le plus en haut à gauche, est agrémenté de sable
et de quelques rochers. Il est consacré à des
poissons grenouilles verruqueux (Antennarius
maculatus
).

Celui du bas présente des pieuvres photo-
géniques ou poulpe zébré (
Wunderpus
photogenicus
).


Les eaux des Caraïbes
Les eaux des Caraïbes - mai 2015


Aquarium des gobies
Aquarium des gobies - mai 2015
Le second bac de la rangée haute est con-
sacré à des crabes flèches (
Stenorhynchus
seticornis
).

Le second bac installé en partie basse est
occupé par des poissons limes bourses
élancés (Monacanthus ciliatus).

Mitoyen aux langoustes se trouve un aqua-
rium de sable blanc agrémenté de rochers
et d’anémones colorées.
Ce bassin est le lieu de vie de gobies jaunes
(Cryptocentrus cinctus), de gobies dra-
peaux (Amblyeleotris yanoi) et des lan-
goustes tachetées (Panulirus versicolor).


Des anguilles des jardins splendides
(Gorgasia preclara) évoluent dans le bac
suivant qui marque la fin des aquariums si-
tués en partie basse.

Au niveau de la rangée haute, le troisième
bac est plongé dans l’obscurité pour mon-
trer la fluorescence des coraux. Un dernier
bac comparable à celui des gobies, ter-
mine la série haute. Ce dernier abrite des
gobies de Rainford (Koumansetta
rainfordi
), des gobies hector
(Koumansetta hectori), des poissons
limes des herbiers (
Acreichthys
tomentosus
), des  sygnathes à bande
bleue (Doryrhamphus excissus) et des
syngnathes aiguilles (
Syngnathus acus).

Aquarium des crabes flèches
Aquarium des crabes flèches - mai 2015



Flèche


Le visiteur revient alors vers l’allée principale
pour y découvrir un grand aquarium mural
dont la façade incurvé
e s’allonge sur 13
mètres. Ce bac recrée un récif corallien
des mers chaudes. Des coris bariolés (Coris
gaimard
) y nagent aux cotés de labre net-
toyeur à queue jaune (Diproctacanthus
xanthurus
), de barbiers oranges
(Pseudanthias squamipinnis), de demoi-
selles néons (Pomacentrus coelestis), de
demoiselles azur (Chrysiptera
hemicyanea
), ...


Aquarium mural
Aquarium mural - mai 2015



Poisson lime à tache orange
Poisson lime à tache orange - mai 2015
..., des poissons anges royaux (Pygoplites
diacanthus
), des poissons anges mouchetés
(Chaetodontoplus caeruleopunctatus),
des poissons anges à front jaune
(Pomacanthus xanthometopon), des das-
cylles indiens ou demoiselles obscures
(Dascyllus carneus), des poissons couteau
striés (Aeoliscus strigatus), des apogons
pyjamas (Sphaeramia nematoptera), des
chirurgiens bleus (Paracanthurus hepatus),
des licornes à éperons oranges (Naso
elegans
), des poissons papillons à tête jaune
(Chaetodon xanthocephalus), des chirurgiens
bagnards (Acanthurus triostegus) et des
chirurgiens à épaulettes (Acanthurus olivaceus).


La visite se poursuit dans ce couloir plongé dans
l’obscurité pour arriver dans une salle consacrée
aux eaux chaudes, où plusieurs outils interactifs
et pédagogiques ont été installés.
Cette salle est également entourée de plusieurs
bacs.

Sur la droite, on peut observer un grand aqua-
rium agrémenté d’imposantes structures ro-
cheuses. Ce dernier héberge des balistes clowns
(Balistoides conspicillum), des balistes à tache
noire (Rhinecanthus verrucosus), des balistes
bleus (Odonus niger), des vivanneaux voilier
(Symphorichthys spilurus), des porte enseignes
cornus (Zanclus cornutus), des poissons co-
chers (Heniochus acuminatus), des poissons à
tête de renard (Siganus vulpinus), des poissons
chauve souris (Platax orbicularis), des apogons
de Kaudern (Pterapogon kauderni), des labres
traitres (Epibulus insidiator), ...





Aquarium des balistes
Aquarium des balistes - mai 2015
Aquarium des balistes
Aquarium des balistes - mai 2015

..., des poissons vaches (
Lactoria cornuta), des
poissons lait (Chanos chanos), des poissons
hérissons tachetés
(Diodon holocanthus), des
poissons limes gribouillés
(Aluterus scriptus),
des poissons ballons à taches
noires (Arothron
nigropunctatus
), des poissons ballons pyjamas
(
Arothron manilensis), des poissons anges em-
pereurs (
Pomacanthus imperator), des poissons
anges à anneaux (
Pomacanthus annularis), des
poissons anges trou de serrure
(Centropyge
tibicen
) et des poissons anges nains citrons
(
Centropyge flavissima).



Flèche



Face à ce bac volumineux, visible au travers de

2 baies différentes, on peut observer un autre
aquarium formant une colonne circulaire orga-
nisée autour d’un bloc rocailleux central. Ce
bassin est le lieu de vie d'apogons de Kaudern
(Pterapogon kauderni), des apogons pyjamas
(Sphaeramia nematoptera), des poissons anges
nains à tête jaune (Centropyge argi), des pois-
sons cardinaux à longues épines (Apogon
leptacanthus
), des poissons anges africains
(
Centropyge acanthops), des poissons clowns
bistrés
(Amphiprion melanopus), des chirurgiens
à
face tachetée (Acanthurus maculiceps), des
demoiselles à trois bandes (Dascyllus
aruanus
) et des crevettes barbiers cardinals
(
Lysmata debelius).


Colonne récifale
Colonne récifale - mai 2015



Aquarium des poissons ballons
Aquarium des poissons ballons - mai 2015
La visite se poursuit avec sur la droite, une suc-
cession de plusieurs bacs. Le premier fait pen-
ser à une barrière de corail de la mer Rouge.
Ce dernier présente des pterois ocellés
(Dendrochirus biocellatus), des poissons
scorpions à antennes (Pterois antennata), des
rascasses volantes (Pterois volitans), des ras-
casses à nageoires blanches (Pterois radiata),
des mérous savons ponctués (Pogonoperca
punctata
), des poissons porc épics à épines
courtes (Diodon liturosus), des cordonniers
corail (Siganus corallinus), des murènes étoilées
(Echidna nebulosa), des poissons lapins à tête
rayée (Siganus virgatus), des chirurgiens à
queue jaune (Zebrasoma xanthurum), et des
montiporas rouges (Montipora foliosa).


Le second bac de ce renflement, est consacré
aux fonds rocheux et accueille des murènes
léopards (Gymnothorax favagineus), des
murènes javanaises (Gymnothorax javanicus),
des poissons clown à joues épineuses (Premnas
biaculeatus
), des poissons limes à rayon
(Acreichthys radiatus) et des anémones tapis
géantes (Stichodactyla gigantea).

Le troisième bac de cette série a une forme
hexagonale. Il présente un récif corallien avec
ses nombreux coraux, rochers et autres ané-
mones. Des poissons anges royaux
(Holacanthus diacanthus) y cohabitent avec
des poissons anges empereurs (Pomacanthus
imperator
), des chirurgiens tabacs
(Pomacanthus semicirculatus), ...



Aquarium des poissons anges
Aquarium des poissons anges - mai 2015
Poisson papillon à tête noire
Poisson papillon à tête noire - mai 2015



..., des poissons
anges à trois taches
(
Apolemichthys trimaculatus), des poissons
anges lyres
(Genicanthus lamarck),
des
poissons mandarins (
Synchiropus splendidus),
des chirurgiens à queue jaune
(Zebrasoma
xanthurum
), des labres mésothorax (Bodianus
mesothorax
), des gobies soyeux à joues bleues
(
Valenciennea strigata) et des poissons co-
chers noirs (
Heniochus varius).


Enfin, le visiteur arrive dvant le dernier bac de
ce pan de mur pour y découvrir un bac plein
d’anémones, consacré comme il le laisse pen-
ser, aux poissons clown. On pourra ainsi y
admirer des poissons clowns à trois bandes
(Amphiprion ocellaris), des poissons clowns
du Pacifique (Amphiprion percula), des pois-
sons clowns à bande dorsale (Amphiprion
sandaracinos
), des canthigasters tachetés
(
Canthigaster solandri) et des anémones à
bout renflé (Entacmea quadricolor). 

C’est ainsi que se termine les récifs des mers
chaudes.
Poisson coffre à épine dorsale
Poisson coffre à épine dorsale - mai 2015



Flèche


En continuant dans sa découverte de la section

tropicale, le visiteur traverse un vaste espace
pédagogique équipé de divers outils multimédia,
espace consacré à la mer rouge.

Le visiteur arrive alors sur une terrasse légè-
rement surélevée. Là, face à nous se dressent
3 autres bacs. Le premier, situé le plus à
gauche, recrée un autre récif corallien de la
Mer rouge. Au fond de ce dernier, on aperçoit
un téléviseur permettant de zoomer sur les
coraux présents dans cet aquarium.


Aquarium multimédia
Aquarium "multimédia" - mai 2015



Poisson porc épic à taches auréolées
Poisson porc épic à taches auréolées - mai 2015
Dans le bac nagent des gobis corails jaunes
(Gobiodon okinawae), des poissons faucons
à long nez (Oxycirrhites typus), des chirur-
giens à voile (Zebrasoma veliferum), des
labres espagnols (Bodianus rufus) et des
poissons couteaux striés (
Aeoliscus
strigatus
).

Parmi les coraux on peut citer la présence
des familles suivantes Tripneustes sp. ;
Echinophyllia sp. ; Merulina ampliata ;
coraux choux (Pocillopora damicornis),
coraux plateaux striés (Pachyseris speciosa);
des caoraux durs (Fungia sp.) ; Montipora
foliosa
 ; Acropora sp.



A coté de ce récif se dresse un autre bac,

bien plus petit, conçu de façon à offrir aux
visiteurs une visite du dessus. Ce bac est le
lieu de vie de poissons porc épics rayés
(Chilomycterus schoepfi), des grammas
impériaux (Gramma melacara), des opis-
tognathes à tête jaune (Opistognathus
aurifrons
), des demoiselles bleues des
Caraïbes (Chromis cyanea), des hippo-
campes long nez (Hippocampus reidi), des
poissons papillons du Nord (Chaetodon
ocellatus
), ...


Aquarium récifal
Aquarium récifal - mai 2015




Labre espagnol
Labre espagnol - mai 2015
... , des poissons papillons à quatre yeux
(Chaetodon capistratus), des poissons an-
ges nains à tête jaune (Centropyge argi), et
des apogons à taches noires (Apogon
maculatus
).

Enfin, un dernier aquarium plus grand que les
précédents, est consacré à des poissons ru-
bans rayés (Pareques acuminatus), des ser-
rins nains royaux (Gramma loreto), des
poissons anges tricolores (Holacanthus tricolor),
des poissons anges royaux (Holacanthus
ciliaris
), des labres espagnols (Bodianus
pulchellus
), des poissons porc épic à tache
(Diodon holocanthus), des chirurgiens bleus
(Acanthurus coeruleus) et des langoustes
brésiliennes (Panulirus guttatus).



Flèche


En se retournant, le visiteur emprunte un

couloir qui se dirige vers la lumière et longe
deux grandes baies vitrées s’ouvrant sur un
vaste bac marins représentant les eaux
profondes des Caraïbes.
Au sein de cet aquarium on pourra voir des
sardes à queue jaune (
Ocyurus chrysurus),
des gorettes mêches (Haemulon melanurum),
des poissons anges gris (Pomacanthus
arcuatus
), des poissons anges français
(Pomacanthus paru), des poissons sergents
majors (Abudefduf saxatilis), ...


Aquarium des tortues
Aquarium des tortues - mai 2015


Tortue caret
Tortue caret - mai 2015
..., des labres capitaines (Lachnolaimus
maximus
), des chirurgiens bleus (Acanthurus
coeruleus
), des chirurgiens noirs (Acanthurus
chirurgus
), des chirurgiens marrons
(Acanthurus bahianus), des capitaines rouges
 (Bodianus pulchellus), des vivanneaux à oreille
noire (Lutjanus buccanella), des grogneurs de
Virginie (Anisotremus virginicus), des poissons
perroquets feu (Sparisoma viride), des poissons
frère Jacques (Myrispinstis jacobus), des pom-
panneaux guatie (Trachinotus goodei) et des
tortues carets (Caretta caretta).




Le visiteur gagne alors la lumière et se retrouve

au cœur d’une serre tropicale où le sentier sil-
lonne au milieu de la mangrove. Un premier
aquarium accueille des raies pastenagues
américaines (Dasyatis americana), des raies
mourines (Rhinoptera bonasus), des poissons
disques portuguais (Chaetodipterus faber),
des carangues lunes (Selene vomer) et des
tarpons de l'Atlantique (Megalops atlanticus).


Aquarium des raies
Aquarium des raies - mai 2015


Aquarium des limules
Aquarium des limules - mai 2015


Dans le prolongement du bassin des raies, on

pourra observer un second aquarium plus petit
et de faible profondeur, représentant éga-
lement une mangrove. Ce bac est occupé par
des poissons hérissons tachetés (Diodon
holocanthus
), des canthigasters des Caraïbes
(Canthigaster rostrata), des limules (
Limulus
polyphemus
), des chirurgiens marrons
(Acanthurus bahianus) et des chirurgiens
noirs (Acanthurus chirurgus).



Flèche


Le visiteur arrive alors à proprement parler dans
la serre et dans la partie végétalisée et terrestre
de cette dernière. Cet espace est agrémenté de
grands arbres et traversé par des ruisseaux au
fond sableux dans lesquels évoluent des raies
d’eau douce (Potamotrygon motoro).

Le sentier remonte légèrement vers la sortie,
devant laquelle un ponton domine cet ensemble
végétalisé. Bordant le point de vision général,
on peut voir un aquarium d’eau douce consacré
aux eaux de l’Amazone.


Ambiance dans la serre tropicale
Ambiance dans la serre tropicale - mai 2015


Aquarium amazonien
Aquarium amazonien - mai 2015


Cet aquarium planté de Vallisneris est consacré
à des poissons crayons dorés (Nannostomus
beckfordi
), des poissons crayon nains
(Nannostomus marginatus), des corydoras de
Sterb (Corydoras sterbai), des silures anguilles
communs (Farlowella acus), des tétras car-
dinalis (Paracheirodon axelrodi), des tétras cœur
saignant (Hyphessobrycon erythrostigma), des
tétras nez rouges (Hemigrammus rhodostomus),
des scalaires (Pterophyllum scalare) et des
discus (Symphysodon aequifasciatus).



Flèche

Pavillon tempéré


Le visiteur quitte alors la serre tropicale
d’Océanopolis et clot sa boucle de l’espace
tropicale. La sortie de l’espace tropical nous
amène dans le hall puis vers l’air libre. Ce
chemin se dirige vers un autre bâtiment rond
qui abrite le restaurant et la boutique du parc
ainsi qu’une exposition sur les baleines et
notamment les orques.

A l’extrémité de ce pavillon, nous revenons à
l’extérieur sur une terrasse sur la droite de la-
quelle s’étend un bassin relativement profond
s’ouvrant sur une plage de faux rochers. Ce
complexe est le lieu de vie de phoques veau
marins (Phoca vittulina) et d’un phoque
gris (
Halichoerus grypus).



Bassin des phoques
Bassin des phoques - mai 2015
Statue d'orque
Statue d'orque - mai 2015
Face à nous se trouve un autre bâtiment à l’in-
térieur duquel un escalier nous invite à rejoindre
le niveau inférieur où se trouve l’entrée du qua-
trième pôle d’Océanopolis, le pavillon tempéré.
Ce pavillon est plongé dans le noir.

Une fois l’entrée franchie, on découvre, face à
nous, un premier bac sombre, représentant un
fond marin sableux. Ce bac consacré aux pro-
fondeurs et fonds de pêche des plateaux con-
tinentaux est le lieu de vie de lieux jaunes
(Pollachius pollachius), de merlans communs
(Merluccius merluccius), de tacauds
(
Trisopterus luscus), de rascasses rouges
(
Scorpaena scrofa), de raies douces (Raja
montagui
), de raies lisses (Raja brachyura), ...





..., de carlets (Pleuronectes platessa), de soles
communes (Solea solea), d’étoiles de mer épi-
neuses (Marthasterias glacialis), d’étoiles de
mer commune (Asteria rubens), d’escargot
tritons noueux (Charonia lampas) et de ber-
nard l’hermite (
Pagurus bernhardus).


Aquarium des bernards l'hermites
Aquarium des bernards l'hermites - mai 2015


Rascasse rouge
Rascasse rouge - mai 2015
Perpendiculaire à cet aquarium se trouve un
second bac du même type, agrémenté de quel-
ques plantes marines. Cet autre aquarium est
occupé par des poissons sangliers (Capros
aper
), des bécasses de mer
(
Macroramphosus scolopax), des dragon-
nets lyres (
Callionymus lyra), des langou-
stines (
Nephrops norvegicus), des cigales
de mer (Scyllarides latus), des coraux jaunes
(Dendrophyllia cornigera), des cérianthes
(Ceranthius sp.), des anémones dahlias
(Urticina felina) et des ophiures noires
(Ophiocomina nigra).



Flèche


Enfin, toujours dans l’esprit « fonds marins »,
on peut observer un troisième aquarium où
s’amassent les rochers. Ce bac présente des
gliones (Cliona celata), des anémones perles
(Corynactis viridis), des anémones mar-
guerites (Actinolite sphyrodeta), des mains
de mer jaune (Alcyonium digitatum), des
gorgones de mer (Eunicella verrucosa), des
ascidies bosselées (Phallusia mammillata),
des petites vieilles (Centrolabrus exoletus),
des serrans écritures (Serranus scriba) et 
des rouquiés (Ctenolabrus rupestris).


Aquarium des serrans
Aquarium des serrans - mai 2015



Forêt des laminaires
Forêt des laminaires - mai 2015
Nous arrivons alors dans un grand hall sur la
droite duquel se dresse une large vitre s’ou-
vrant sur un aquarium de grande taille baptisé
« la forêt des laminaires ». Ce bac garni de
quelques rochers et de plantes, est consacré 
à des lieux jaunes (Pollachius pollachius),
des chinchards (Trachurus trachurus), des
petites roussettes (Scyliorhinus canicula),
des mulets sauteurs (Liza saliens), des créni-
labres (Symphodus melops), des vieilles
communes (Labrus bergylta), des vieilles
coquettes (Labrus mixtus), des anémones
de mer vertes (Anemonia viridis), des
anémones perles (Corynactis viridis), des
holothuries noires (Holothuria forskali) et
des ormeaux (Haliotis tuberculata).





A angle droit de l’aquarium des laminaires, on
peut observer une salle vitrée qui représente
un laboratoire au sein duquel se trouve une
imposante machine percée d’une vitre en fa-
çade.

Cet équipement permet de maintenir une sur-
pression telle qu’elle existe dans les abymes
des océans. Ce matériel héberge des petits
crabes des Abysses (Segonzacia
mesatlantica
) et des crevettes des Abysses
(Mirocaris fortunata).
Aquarium des abysses
Aquarium des abysses - mai 2015



Flèche


Sur la gauche de cette salle, à l’opposé du
laboratoire, on peut découvrir un grand
aquarium dont le fond est tapissé de rochers,
bac de 120 m3 représentant le tombant
rocheux. Cette installation est le lieu d’une
cohabitation entre des bars communs
(Dicentrarchus labrax), des lieux noirs
(Pollachius virens), des lieux jaunes
(Pollachius pollachius), de saints pierres
(Zeus faber), de mulets (Liza saliens), de
pagres communs (Pagrus pagrus), de
daurades royales (Sparus aurata), ...


Aquarium des bars communs
Aquarium des bars communs - mai 2015


Colonne océanique
Colonne océanique - mai 2015



..., de grisets (Spondyliosoma cantharus), de
cerniers ou mérous de Bosques (Polyprion
americanus
), de turbots (Psetta maxima), de
sébastes chèvres (
Helicolenus dactylopterus),
de raies bouclées (
Raja clavata) et de grandes
roussettes (
Scyliorhinus stellaris).

Au centre de la salle se dresse une colonne ron-
de, « la colonne océanique », consacrée aux
poissons pélagiques tels les maquereaux qui
évoluent en eaux profondes. Cet aquarium est
consacré à des prêtres (
Atherina presbyter).



La visite se poursuit au cœur du pavillon tempéré,

en direction d’un autre bac au volume important,
représentant la mer d’Iroise. Ce bac consacré aux
eaux de l’océan atlantique allant de la Bretagne au
Golfe de Gasconne est consacré à des émissoles
tachetées (Mustelus asterias), des grandes rous-
settes (
Scyliorhinus stellaris), des raies brunettes
(Raja undulata), des pagres communs (Pagrus
pagrus
), des sars communs (Diplodus sargus),
des daurades roses (Pagellus bogaraveo), des
grondins perlons (Chelidonichthys lucerna), ...


Auquarium de la mer d'Irisoire
Auquarium de la mer d'Irisoire - mai 2015



Bassin des phoques
Bassin des phoques - mai 2015
..., des grondins rouges (Aspitrigla cuculus), des
maquereaux communs (Scomber scombrus), des
vieilles communes (Labrus bergylta), des chin-
chards communs (Trachurus trachurus), des
crénilabres (Symphodus melops), des cténolabres
(Ctenolabrus rupestris), des turbots
(Scophthalmus maximus), des langoustes rouges
(Palinurus elephas), des homards (Homarus
vulgaris
) et des araignées de mer (Maja
brachydactyla
).

Le visiteur sillonne alors au cœur d’un couloir re-
lativement sombre pour arriver devant une large
baie vitrée s’ouvrant sur le bassin de l’enclos des
phoques gris (
Halichoerus grypus) et veaux
marins (
Phoca vitulina).



Flèche

Mitoyen à la vision sous marine sur les phoques,
se trouve un espace pédagogique, le laboratoire
marin où de nombreux panneaux, et outils multi-
médias sont mis à disposition des visiteurs. Plus
loin le long de ce couloir, on pourra observer une
baie vitrée s’ouvrant sur un aquarium ouvert vers
l’extérieur.

Ce bac, entouré de faux rochers, est consacré aux
estrans rocheux de l’océan atlantique. Ces bacs
relativement profonds accueillent des bars communs
(Dicentrarchus labrax), des daurades royales
(Sparus aurata), des pageots aracnés (Pagellus
acarne
), des pagres communs (Pagrus pagrus),
des sars communs (Diplodus sargus), des sparal-
lions communs (Diplodus annularis), des sars à
tête noire (Diplodus vulgaris), des balistes cabris
(Balistes capriscus) et des homards (Homarus
vulgaris
).




Aquarium des daurades royales
Aquarium des daurades royales - mai 2015
Aquarium des blennies
Aquarium des blennies - mai 2015

Sur la droite du couloir, on pourra également ob-
server 2 aquariums de petite taille.
Le premier bac, se situe à l'extrémité d'un pan de
mur. Il est de faible profondeur et recrée un sol
rocailleux.
Cet aquarium héberge des blennies des sables ou
mordocets (Lipophrys pholis).

Sur le mur suivant se dresse un long aquarium, in-
titulé la forêt des laminaires. Ce bac est planté de
multiples plantes formant une véritable prairie sous
marine.



Au coeur de cette végétation relativement touffue,
on pourra admirer des arénicoles (Arenicola
marina), des lièvres de mer (Aplysia punctata),
des gobies nageurs (Gobiusculus flavescens), des
vieilles communes (Labrus bergylta), des dragon-
nets lyres (Callionymus lyra), des épinoches
(Gasterosteus aculeatus), des épinoches de mer
(Spinachia spinachia), des vipères de mer ou
entelures (Entelurus aequoreus), des aiguilles de
mer (Syngnathus typhle), des grandes aiguilles
(Syngnathus acus), des hippocampes mouchetés
(Hippocampus guttulatus) et des hippocampes à
museau court (Hippocampus hippocampus).


Aquarium des hippocampes
Aquarium des hippocampes - mai 2015


La rade de Brest
La rade de Brest - mai 2015

La visite continue alors au coeur du pavillon tem-
péré, pour découvrir, face à nous, un vaste bac
visibles au travers de 2 vitres distinctes. Ce dernier
relativement sombre, est agrémenté de tuyaux de
canalisation et de rochers et représente la rade de
Brest.

Il est occupé par des grisets (Spondyliosoma
cantharus) qui y nagent aux cotés de tacauds
(Trisopterus luscus), de merlan communs
(Merlangius merlangus), des cténolabres rou-
giés (Ctenolabrus rupestris), des vieilles co-
quettes (Labrus mixtus), des chinchards com-
muns (Trachurus trachurus), des serrans chèvres
(Serranus cabrilla), des anémones perles
(Corynactis viridis) et des gorgones (Eunicella
verrucosa).



Flèche

Face au bac de la rade de Brest, on peut observer
l'espace pédagogique du pavillon tempéré. Ce der-
nier se compose d'un long pan de mur décoré et
percé de plusieurs petits bacs, 8 au total, présen-
tant différentes espèces sous forme de chaine ali-
mentaire, retraçant le cycle de la vie.

C'est ainsi que dans le bac le plus à gauche, on
pourra admirer du varech (Fucus serratus), de
la laitue de mer (Ulva lactuca) et du pioca
(Chondus crispus) qui utilisent la lumière du
soleil pour grandir.

Ces végétaux sont consommés par les oursins
communs (Echinus esculentus), les oursins
granuleux (Sphaerechinus granularis) et les
oursins comestibles (Paracentrotus lividus)
qui occupent le bac mitoyen.




Aquariums de la chaine alimentaire
Aquariums de la chaine alimentaire - mai 2015

Aquariums de la chaine alimentaire
Aquariums de la chaine alimentaire - mai 2015
Des flèches indiquant "est consommé par" relient
aussi l'aquarium des végétaux marins au troisième
bac de ce mur consacré à des étoiles de mer
communes (Asterias rubens) et à des étoiles de
mer épineuses (Marthasterias glacialis).

Le quatrième espace en eau de ce mur héberge
des mollusques consommés par les étoiles de
mer et se nourrissant du varech. Il s'agit d'or-
meaux (Haliotis tuberculata) et de patelles
communes (Patella vulgata).

Des moules communes (Mytilus edulis), des
huitres creuses (Crassostrea gigas) et des
balanes (Chthamalus stellatus) évoluent dans
le 5ème aquarium de cette frise. Ces mollusques
sont consommés par les étoiles de mer.



Les 2 bacs qui suivent consomment du zooplancton
représenté dans cette scène par un dessin. Le pre-
mier bac accueille des gorgones (Eunicella
verrucosa) tandis que le second est le lieu de vie
d'anémoes communes (Anemonia viridis).

Le tableau se poursuit alors par un grand aqua-
rium de faible largeur mais relativement haut. Ce
dernier est consacré à des anémones perlées
(Corynactis viridis), des anémones marguerites
(Actinothoe sphyrodeta), des spirographes
(Sabella spallanzanii), des ophiures blanches
(Ophiothrix fragilis).


Aquariums de la chaine alimentaire
Aquariums de la chaine alimentaire - mai 2015


Aquarium du poulpe
Aquarium du poulpe - mai 2015



La chaine alimentaire continue alors sur le mur
de droite perpendiculaire au précédent.
Le premier bac présente, dans un décor de
rochers et de gravier, des homards européens
(Homarus gammarus) consommant les mol-
lusques et les étoiles de mer.

Mitoyen aux homards, on peut observer des
crevettes grises (Crangon crangon), des
bouquets (Leander serratus), des nasses ré-
ticulées (Nassarius reticulatus) et des aré-
nicoles (Arenicola marina), qui se nourrissent
des animaux et végétaux morts notamment.



Des petites vives (Echiichthys vipera) nagent
dans le bac qui suit et se nourrissent des crus-
tacés énumérés ci dessus.

Un dernier aquarium clos cette frise et est le
lieu de vie d'un poulpe (Octopus vulgaris).

Le visiteur poursuit alors sa visite pour découvrir,
sur la droite, un bac ouvert en surface, de faible
profondeur, le bassin tactile. Ce dernier permet
aux enfants et aux adultes de toucher des oursins,
des roussettes, des crustacés, des coquillages et
d'autres organismes marins.


Aquariums de contact
Aquariums de contact - mai 2015


Bac des méduses
Bac des méduses - mai 2015



Face au bassin tactile, un dernier aquarium de
forme ronde, est le lieu de vie d'une colonie de
méduses (Aurelia aurita).

Le visiteur termine ainsi sa visite au sein du pa-
villon tempéré et ressort dans un couloir où se
trouve l'amphithéatre du parc, avant de regagner
l'air libre, de repasser devant le centre de sau-
vetage des phoques et de quitter le parc.



Flèche

En conclusion le parc Océanopolis est une grande
institution spécialisée dans la présentation des
poissons dont la collection est impressionnante.
En parallèle, le parc s'est diversifié dans la pré-
sentation des phoques et d'oiseaux marins.

Le parc se divise en plusieurs sections représen-
tant diverses régions du monde. La pédagogie
est omniprésente que ce soit au niveau des af-
fiches "espèces" que de jeux multimédias et
ludiques.

Une visite de 4 à 5 heures est nécessaire mais
ne permettra pas de participer à l'ensemble des
animations proposées tout au long de la journée.

Poisson papillon à collier blanc
Poisson papillon à collier blanc - mai 2015


Copyright ©  -  2007-2017  -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés