Accueil    |   Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde   |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens


Zoo Děčín

Zoo Děčín
Žižkova 1286/15
405 02 Děčín
République Tchéque

Tel :
+420 412 531 164

www.zoodecin.cz

Logo du zoo


Plan du zoo
Plan du zoo

Ma visite
: 15 septembre 2018

Mise en ligne : 14 avril 2019
Vue aérienne du zoo
Vue aérienne du zoo






Chat pêcheur
Chat pêcheur - septembre 2018
Tarifs d'entrée 2019
Horaires d'ouverture 2019
Les calaos, zébus et les anatidés
Les ragondins et la maison des oiseaux
Les tapirs et les chats pêcheurs
La faisanderie et les oursons coquaux
La forêt européenne
Les batraciens et les chouettes
Les ongulés des montagnes
Les perdrix, margays et échassiers
Les psittacidés et les singes
Les animaux domestiques
Conclusion



Flèche

Tarifs d'entrée 2019 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif et peuvent changer)


Tickets individuels
   Haute saison (Mai à aout)
     Adulte : 100,00 Czk (3,90 €)
     Enfant (3 à 15 ans) : 60,00 Czk (2,34 €)
     Retraités et étudiants : 60,00 Czk (2,34 €)

   Moyenne saison (Mars, avril, septembre, octobre)
     Adulte : 80,00 Czk (3,12 €)
     Enfant (3 à 15 ans) : 50,00 Czk (1,95 €)
     Retraités et étudiants : 50,00 Czk (1,95 €)

   Basse saison (Mai à aout)
     Adulte : 70,00 Czk (2,73 €)
     Enfant (3 à 15 ans) : 40,00 Czk (1,56 €)
     Retraités et étudiants : 40,00 Czk (1,56 €)
Paradisier magnifique
Paradisier magnifique - septembre 2018



Flèche

Horaires d'ouverture 2019 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif et peuvent changer)


Calao à casque rouge
Plaine des zébus - septembre 2018





Haute saison (Mai à aout) : 8h00 à 19h00


Moyenne saison (Mars, avril, septembre, octobre) : 8h00 à 18h00

Basse saison (Mai à aout) : 8h00 à 16h00



Flèche

Présentation du zoo



Après avoir acquis son ticket, le visiteur traverse
la boutique du zoo pour revenir à l'air libre et
démarrer la découverte de ce petit parc.
Sur la droite, on découvre un premier enclos de
taille moyenne, au sol en terre, ombragé par de
grands arbres et délimité par des barrières en
bois. Cette installation est le lieu de vie de
zébus nains (Bos primigenus indicus).

Face aux bovidés se dressent deux volières
séparées l'une de l'autre par l'entrée d'un bâ-
timent non accessible au public.
La volière de gauche dispose d'un sol en sable
et est traversée par plusieurs branches. Un
calao à casque rouge (Aceros corrugatus) s'y
ébat.


Plaine des zébus
Plaine des zébus - septembre 2018


Volières des calaos et touracos
Volières des calaos et touracos - septembre 2018

      

La volière de droite, outre son sol en sable et ses
branches, est agrémentée de plusieurs végétaux
et présente des touracos violets (Musophaga
violacea).

Sur la droite de l'allée principale, accolé à l'enclos
des zébus, on peut observer une seconde instal-
lation du même type doublée d'une zone enherbée,
consacrée à des alpagas (Lama pacos).

Nous continuons la visite du zoo de Decin en gravis-
sant une petite colline, pour arriver au niveau d'un
chalet en bois, point d'observation sur un plateau
en terre.
Enclos des lamas
Enclos des lamas - septembre 2018
Volières des calaos
Volières des calaos - septembre 2018



Ce plateau délimité par des fils électriques,
et par un fossé en eau. De grands arbres om-
bragent l'ensemble, des cordes et autres
rochers complètent les décors du territoire
d'un groupe de macaques nègres (Macaca
nigra
).

Sur la gauche de l'allée, face aux singes, une
zone forestière abrupte est devancée de
quelques panneaux mettant en avant les
prochaines nouveautés du zoo comme les
gloutons ou les chèvres des rocheuses.


Plateau des macaques
Plateau des macaques - septembre 2018


Enclos des anatidés
Enclos des anatidés - septembre 2018
Au bout de cette allée, sur la droite, on peut ad-
mirer un vaste enclos organisé autour d'un bassin.
Les plages entourant le point d'eau sont bien
plantées et plusieurs buissons y ont été plantés.
On pourra y voir cohabiter des chaunas à collier
(Chauna torquata), des bernaches du Canada
(Branta canadensis), des canards mandarins (Aix
galericulata), des sarcelles à collier (Callonetta
leucophrys), des cygnes coscorobas (Coscoroba
coscoroba), des canards musqués (Cairina
moschata), des cigognes blanches (Ciconia
ciconia), des hérons cendrés (Ardea cinerea) et
des tortues à tempes rouges (Trachemys
scripta elegans).



Flèche


Dans le prolongement de l'installation des anatidés,
se dresse un enclos au sol en terre - l'herbe ayant été
entièrement retournée - planté de grands arbres. Un
groupe de wallabies de Bennett (Macropus rufogriseus)
y évolue.

Sur la gauche de l'allée, face aux canards et aux mar-
supiaux, érigé à flanc de colline, a été installé un en-
clos rocailleux, en pente, agrémenté d'un bassin en
eau et de quelques cabanes en bois. Ce complexe
est occupé par un groupe de ragondins (Myocastor
coypus) qui cohabite avec des ratons laveurs
(Procyon lotor).


Enclos des ragondins
Enclos des ragondins - septembre 2018


Enclos de l'ours
Enclos de l'ours - septembre 2018

A la suite des ratons laveurs, se dresse un grand
plateau en herbe, creusé d'un large bassin, agré-
menté de plusieurs troncs et autres buissons. Il
est séparé du sentier de visite par un fossé sec et
un mur de pierre. Cette installation a accueilli un
ours grizzly (Ursus arctos horribilis) jusqu'à sa mort
début 2019.

Le visiteur débouche alors sur une grande place
bordée par l'enclos des ours, celui des wallabies,
par l'école du zoo et le restaurant ainsi que par
un long bâtiment devancé par plusieurs volières.


Les trois volières extérieures disposent toutes
d'un sol surélevé en herbe, duquel ressortent
plusieurs troncs et branches formant un réseau
de bois. La première volière est le lieu de vie
de cacatoès à huppe orange (Cacatua
sulphurea citrinocristata
) et de grands hoccos
(Crax rubra).
Des aras araraunas (Ara ararauna) s'ébattent
dans la seconde volière aux cotés d'aras
militaires (Ara militaris).

Enfin, la dernière volière accueille des gouras
de Sclater (Goura sheepmackeri sclateri) et
des cacatoès aux yeux bleus (Cacatua
ophthalmica).


Volières des psittacidés
Volières des psittacidés - septembre 2018


Intérieur de la maison des oiseaux
Intérieur de la maison des oiseaux - septembre 2018




Le visiteur peut alors entrer dans le bâtiment
qui compose la maison des oiseaux. Une fois
à l'intérieur, on peut observer, sur la droite,
les volières intérieures des perroquets déja
vues à l'extérieur.

Sur la gauche, se dresse une zone de vol libre
au fond recréant des faux rochers. Une cascade
jaillit de ces derniers pour tomber dans un
grand bassin intérieur. Tout autour du bassin,
poussent divers arbres et des branches.


Au coeur de cet espace de vol libre, on pourra
admirer des colombes lophotes (Ocyphaps
lophotes), des tourterelles à tête grise
(Streptopelia tranquebarica), des gallinules
poules d'eau (Gallinula chloropus), des perdrix
roulrouls (Rollulus roulroul), des merles à dos
gris (Turdus hortulorum), des spréos superbes
(Spreo superbus), des étourneaux de Rotschild
(Leucopsar rotschildi), des mandarins
(Taeniopygia guttata), des paradisiers royaux
(Cicinnurus regius), des paradisiers magnifi-
ques (Diphyllodes magnificus), ou encore des
capucins jacobins (Lonchura molucca).

Nous quittons alors la maison des oiseaux.
Volières intérieures de la maison des oiseaux
Volières intérieures de la maison des oiseaux - septembre 2018

      
Volière extérieure typique pour becs crochus
Volière extérieure typique pour becs crochus - septembre 2018
Intérieur de la maison des oiseaux
Intérieur de la maison des oiseaux - septembre 2018



Flèche

De retour sur la place du zoo, nous revenons
vers le plateau des ours et continuons notre
avancée vers le haut de la colline. Sur la
gauche, se dressent deux anciennes cages
aux gros barreaux. Ces anciennes installa-
tions disposent d'un sol en terre, sont tra-
versées par de gros troncs et plantées de
quelques végétaux. On pourra y admirer des
panthères nébuleuses (Neofelis nebulosa).

Dans le prolongement des cages des
félins, se dresse un enclos au sol en sable,
dépourvu de toute végétation et agrémenté
d'une cabane en bois. Cet espace est con-
sacré à un groupe de sangliers des Visayas
(Sus cebifrons).


Cage de la panthère nébuleuse
Cage de la panthère nébuleuse - septembre 2018
Enclos des tapirs
Enclos des tapirs - septembre 2018

Face aux suidés, la visite continue sur un sentier
perpendiculaire au précédent. Sur la droite de
cette allée, on trouve un enclos de taille moyenne,
légèrement valloné, au sol en terre, en herbe et
creusé d'un bassin. Une maison dont l'intérieur est
visible à travers une vitre complète cet ensemble
au coeur duquel évoluent des tapirs terrestres
(Tapirus terrestris).

Sur la gauche, se dresse une volière rectangulaire
au sol légèrement surélevé, recouvert de lierre et
parcouru de multiples branches. Un groupe
d'écureuils de Prevost (Callosciurus prevosti) s'y
ébat.



A la suite des écureuils, on pourra observer un
enclos forestier, traversé par une rivière, le
tout est recouvert d'un filet. Cette structure est
le lieu de vie d'un couple reproducteur de chats
pêcheurs (Prionailurus viverrina), dont le parc
coordonne le programme d'élevage européen.

A l'extrémité de l'enclos des chats pêcheurs,
le visiteur peut bifurquer sur la gauche, pour
emprunter un ponton en bois qui longe la
largeur de l'enclos des chats. Au bout de ce
ponton, on peut observer un enclos de
type forestier, occupé par un couple de grues
à cou blanc (Grus vipio).

Enclos des chats pêcheurs
   Enclos des chats pêcheurs - septembre 2018     



Flèche

De retour sur l'allée principale, le visiteur
longe, sur la gauche, légèrement surélevée
par rapport au sentier de visite, une série
de volières en pente légère. Ces dernières
composent la faisanderie du zoo. Chaque
structure dispose d'un sol en terre et est
plantée de quelques buissons.

La première d'entre elle héberge des
paons bleus (Pavo cristatus), la seconde
accueille des faisans dorés (Chrysolophus
pictus). Des lophophores resplendissants
(Lophophorus impejanus) cohabitent
avec des faisans leucomèles (Lophura
leucomelanos) dans la troisième.


Volières de la faisanderie
Volières de la faisanderie - septembre 2018
Enclos des cerfs du Prince Alfred
Enclos des cerfs du Prince Alfred - septembre 2018
La volière qui suit est occupée par des grues
demoiselles (Anthropoides virgo) et clotur e
la faisanderie.
Face aux oiseaux, une parcelle forestière
formant une clairière de feuillus, a été gril-
lagée et voit évoluer un couple de grues de
Manchourie (Grus japonensis) aux cotés de
cerfs du Prince Alfred (Cervus alfredi).

 Au bout de l'allée, se trouve un croisement.
Sur la droite de ce dernier, se dresse un en-
clos de forme rectangulaire, au sol en sable,
agrémenté de deux grands troncs. Cet es-
pace est consacré à des oursons coquaux
(Erethizon dorsatum) et à des chiens de
prairie (Cynomys ludovicianus).


Enclos des porcs épics
Enclos des porcs épics arboricoles - septembre 2018
Exemple de volière de la faisanderie
Exemple de volière de la faisanderie - septembre 2018



Nous pouvons alors emprunter le sentier sur
la droite, pour longer l'enclos des chiens de
prairie. On peut y observer un abri en bois,
percé de vitres et doublé d'une volière ex-
térieure. Ce complexe est le lieu de vie de
chevrotains malais (Tragulus kanchil).

Nous allons alors bifurquer encore une fois
sur la droite, pour jouxter cette volière. Sur
la gauche de l'allée s'étend une grande
prairie, creusée d'un bassin et disposant
de plusieurs hauts arbres.


Volière des chevrotains
Volière des chevrotains - septembre 2018


Plaine des fourmiliers
Plaine des fourmiliers - septembre 2018
Cet enclos forme la plaine sud américaine du zoo,
avec ses capybaras (Hydrochaeris hydrochaerus)
et ses fourmiliers géants (Myrmecophaga
tetradactyla).

Au bout de la plaine une maison visible à travers
une vitre offre un abri chauffé à ces animaux. Sur
la droite, à coté des chevrotains, se trouve un en-
clos en sable agrémenté de quelques rochers et
de souches. Cet ensemble est occupé par une
colonie de mangoustes fauves (Cinyctis fulvus).

Le visiteur débouche alors sur la grand place de
l'école du zoo et de la maison des oiseaux. Nous
allons revenir sur nos pas jusqu'à l'installation
des oursons coquaux.



Flèche

Là, nous allons continuer la découverte du zoo
de Decin au sein d'une zone forestière. Sur la
gauche de l'allée, se trouve un enclos en pente
légère, de type forestier planté de multiples
charmes. Cette installation héberge un couple
de lynx d'Europe (Lynx lynx).

Plus loin sur la gauche de l'allée, on découvre
un autre enclos en terre, tout en longueur et
en légère pente également. Ce dernier est con-
sacré à des renards roux (Vulpes vulpes).

Un troisième enclos du même type, bien planté
et agrémenté de quelques structures d'escalade
en bois complète cet ensemble. On pourra y
voir des chats sauvages (Felis sylvestris).


Forêt des lynx
Forêt des lynx - septembre 2018
Enclos des renards
Enclos des renards - septembre 2018

      
La visite continue au sein de la forêt de feuillus de
sorte à longer une volière en pente douce, au sol
jonché de feuilles mortes, une partie étant en her-
be. Cet ensemble est divisé en trois volières qui
peuvent être séparées ou mises en commun. La
première est le lieu d'un trio de faisans de
Colchide (Phasianus colchicus colchicus). La
seconde était vide lors de ma visite. Des paons
bleus (Pavo cristatus) occupent la dernière
volière.

Le visiteur continue de progresser sur le chemin
forestier, pour gagner une autre volière traversée par
de nombreuses branches mortes. Cette volière est
consacrée à des chouettes effraies (Tyto alba).
Volière des faisans
Volière des faisans - septembre 2018
Volière des chouettes
Volière des chouettes - septembre 2018


Face aux rapaces se dresse une autre volière
au sol en terre, agrémentée de quelques
buissons et de cabanes en bois. Cet espace
est le lieu de vie de visons d'Europe (Mustela
lutreola
).

Au bout de cette allée, se dresse un grand
enclos de type forestier, agrémenté de hauts
arbres, de buissons et de souches. Cette in-
stallation est doublée d'une loge intérieure
non visible du public. Un couple de blaireaux
(Meles meles) vit ici.

Le visiteur revient alors sur ses pas jusqu'à
la volière des paons au niveau de laquelle
nous allons bifurquer sur la gauche.


Enclos des blaireaux
Enclos des blaireaux - septembre 2018
Enclos des loutres
Enclos des loutres - septembre 2018


Là, sur la droite de l'allée, en contrebas du sen-
tier, se trouve un enclos de grande taille, com-
posé d'un bassin en aqua vision, de divers ar-
bres et d'une clairière. Cet espace voit évoluer
des loutres d'Europe (Lutra lutra).

Nous allons alors continuer sur cette allée qui
domine l'enclos des loutres en contrebas
duquel s'étend la plaine des fourmiliers
(Myrmecophaga tetradactyla).



Flèche


Plus loin, l'allée sillonne au milieu de terrariums
à ciel ouvert. Ces derniers, sont relativement
naturels, creusés d'un bassin , plantés de lierre,
chênes et autres arbustes. Des rochers et des
souches de bois complètent les décors.

Au sein du premier vivarium on pourra observer
des grenouilles rousses (Rana temporaria) et
des lézards des souches (Lacerta agilis).

Des crapauds communs (Bufo bufo) vivent
dans le second terrarium, tandis que le
troisième était vide lors de ma visite.


Exemple de vivarium extérieur
Exemple de vivarium extérieur - septembre 2018


Volières des chouettes
Volières des chouettes - septembre 2018

Le sentier arrive alors au niveau d'un ensemble de
volières de grande taille, toutes situées cote à
cote. Implantées au coeur d'un massif forestier,
elles forment la section des rapaces du zoo.

Toutes les volières sont bien plantées et agré-
mentées de nombreux perchoirs en bois. Des
chouettes lapones (Strix nebulosa) évoluent dans
la première structure de ce complexe.

La seconde volière située sur la gauche du sen-
tier est occupée par des corbeaux (Corvus corax).
Enfin, la troisième volière est le lieu de vie de
chouettes de l'Oural (Strix uralensis).


Sur la droite, plus bas que l'allée, se trouve un
enclos rocailleux, planté de quelques arbustes
et de rochers, est consacré à un groupe de
sangliers (Sus scofra).

Après cette clairière, le visiteur replonge sous
les arbres, pour longer, sur la droite, une série
de trois volières au sol en pente, fait de rochers
et de terre. De nombreux perchoirs en bois y ont
aussi été disposés. La première de ces volières
héberge des faucons sacres (Falco cherrug).
Des faucons pélerins (Falco peregrinus)
s'ébattent dans la seconde volière. Enfin, des
buses variables (Buteo buteo) évoluent dans
la dernière volière.


Enclos des sangliers
Enclos des sangliers - septembre 2018
Volières pour buses
Volières pour buses - septembre 2018


Sur la gauche, face aux rapaces diunes, on peut
observer une grande volière hexagonale, agré-
mentée de hauts feuillus. Cette dernière est oc-
cupée par des grands ducs d'Europe (Bubo bubo
bubo). Jouxtant les hiboux, on peut admirer des
grands corbeaux (Corvus corax).

La série des volières continue au coeur du massif
forestier, avec la découverte de quatre autres
structures ombragées par les arbres alentours
et plantées de quelques arbustes.
Les volières situées sur la gauche de l'allée
sont légèrement plus petites que les autres et
sont occupées par des chevêches d'Athena
(Athene noctua).




Enfin, sur la droirte, les volières sont com-
parables aux précédentes et sont le lieu
de vie de chouettes hulottes (Strix aluco)
pour la première et de hiboux moyens
ducs (Asio otus) pour la seconde.

Le visiteur quitte alors la forêt des
chouettes pour revenir sur l'allée princi-
pale afin de continuer la visite du parc.
Volière des corbeaux
Volière des corbeaux - septembre 2018



Flèche


Face à nous, sur la gauche de l'allée centrale,
se trouve un grand enclos en pente, au sol
recouvert de feuilles mortes. Ce vaste espace
qui peut être divisé en deux sections indépen-
dantes est consacré à une meute de loups gris
(Canis lupus).

Face aux carnivores, se dresse un autre enclos
relativement vaste, planté de nombreux arbres
et consacré à un troupeau de bouquetins du
Caucase (Capra caucasica).
L'allée contourne alors ce vaste espace en
s'enroulant autour de lui.


Enclos des loups
Enclos des loups - septembre 2018


Enclos des markhors
Enclos des markhors - septembre 2018
Dans le virage, sur la gauche de l'allée, se dresse
un troisième enclos de type forêt de montagne,
au sein duquel évoluent des mouflons (Ovis
musimons). Au bas du virage, nous empruntons un
sentier parallèle au précédent.

Sur la gauche, une prarie a été entourée de troncs
formant une carrière où les jeunes visiteurs
peuvent s'adonner à l'équitation et au saut
d'obstacles.

Face à l'aire d'équitation on retrouve l'enclos des
bouquetins, à la suite duquel on peut observer un
autre enclos forestier, en pente douce, consacré
à des markhors (Capra flaconeri).


Nous continuons alors notre pregression sur
ce chemin, de sorte à découvrir un autre en-
clos en pente, au sol recouvert de nombreux
rochers.
Un chalet en bois ainsi que des arbustes
complètent les aménagements de la pampa
sud américaine, au sein de laquelle coha-
bitent des nandous de Darwin (Pterocnemia
pennata) et des vigognes (Vicugna vicugna).

Enfin, un dernier enclos complète cette
rangée. Cet espace, agrémenté de gros
rochers et d'arbustes verdoyant, héberge
des takins (Budorcas taxicolor).


Enclos des vigognes
Enclos des vigognes - septembre 2018


Plateau des anes
Plateau des anes - septembre 2018

      


Sur la gauche, face aux takins, en contrebas
du sentier, se trouve un enclos en terre, om-
bragé par quelques arbres, et doté d'une
cabane en bois. Cet espace est occupé par
des ânes (Equus asinus).

Face à nous, se dresse une volière de taille
moyenne, au sol recouvert d'écorces et
agrémenté de branches et de troncs. Cette
volière est le lieu de vie de hutias de Cuba
(Capromys pilorides).

Volière des hutias - septembre 2018
Montagne des takins
Montagne des takins - septembre 2018



Flèche

Cette volière se trouve à coté d'un carrefour.
En prenant le sentier sur la droite, nous con-
tournons la falaise des takins. Sur la gauche
de l'allée, le visiteur retrouve la plaine sud
américaine des fourmiliers.

Plus loin, se dresse une volière au sol en
écorces, plantée de quelques massifs de
conifères et de graminées. Des rochers com-
plètent les décors de ce qui forme le milieu
de vie de perdrix grises (Perdrix perdrix).

Au sommet de ce chemin, nous retrouvons
les vivariums des batraciens.


Volière des perdrix
Volière des perdrix - septembre 2018



Vivarium des salamandres
Vivarium des salamandres - septembre 2018
En plus des terrariums découverts précédem-
ment, ce complexe compte encore trois
vivariums à ciel ouvert plantés de mousses,
creusés d'un bassin et agrémentés de pierres.
Le premier accueille des vipères péliades
(Vipera berus), le second est le lieu de vie de
salamandres tachetées (Salamandra
salamandra). Le troisième était pour sa part
inoccupé.

Là, un sentier parallèle au chemin des on-
gulés permet de découvrir la partie haute de
ces enclos ainsi que les volières des rapaces.

Nous allons alors revenir au niveau des
hutias de Cuba, pour emprunter le second
sentier situé sur la gauche de la volière des
rongeurs.



Ce sentier, borde, sur la gauche, le vaste
enclos consacré aux anatidés. Sur la droite,
dressée sur un murets de grès rose, a été
érigée une volière au sol naturel, traversée
par diverses structres en bois. Cet espace
présente des margays (Felis wiedii).

Une seconde volière du même type est oc-
cupée par des jaguarondins (Felis
yagouarundi).


Volière des jaguarondins
Volière des jaguarondins - septembre 2018


Volière des échassiers
Volière des échassiers - septembre 2018


Face aux petits félins, se dresse une autre
volière offrant un volume conséquent. Celle
ci recréer un marécage forestier au sein
duquel s'ébattent des cigognes noires
(Ciconia nigra), des spatules d'Europe
(Platalea leucorodia) et des hérons
bihoreaux (Nycticorax nycticorax).

Nous continuons alors notre progression sur
cette allée.



Flèche

Sur la droite de l'allée, se dresse une autre
volière de taille moyenne, au sol naturel en
terre, plantée de quelques arbustes, et de
perchoirs en troncs. Deux loges situées à
l'arrière de la volière offrent un abri aux
harfangs des neiges (Nyctea scandiaca)
qui vivent à ce niveau.

Plus loin, une seconde volière du même
type mais un peu plus petite et plantée de
pins, est le lieu de vie de chouettes
épervières (Surnia ulula).

A l'extrémité des volières, un escalier nous
conduit vers une plateforme en bois.


Volière des harfangs
Volière des harfangs - septembre 2018


Volière des perruches
Volière des perruches - septembre 2018

Cette plateforme domine une volière en léger
retrait du sentier de visite. Le fond de cette
installation est tapissé de faux rochers et des
branches la traversent. Un groupe de aras
militaires (Ara militaris) s'ébat à ce niveau.

Un second escalier nous permet de revenir
sur l'allée principale, de sorte à longer sur la
gauche, l'enclos des anatidés que nous
avions découvert au début de la visite. In-
tégré à cet espace se dresse une petite
volière agrémentée de plusieurs branches, au
sein de laquelle évolue une colonie de per-
ruches ondulées (Melopsittacus undulatus).



Au bout de l'allée, sur la droite, se dresse une
haute volière vitrée en façade, séparée en deux
sections distinctes. Chaque volière est tra-
versée par des branches, des cordes et des
bambous qui apportent un peu de verdure à
l'ensemble.
La première partie est occupée par un groupe
de saimiris (Saimiri sciureus), tandis que des
tamarins à mains rousses (Saguinus midas)
évoluent dans la seconde section.

Les loges intérieures sont également visibles
à travers des vitres.


Enclos des petits singes
Enclos des petits singes - septembre 2018


Volière pour singes
Volière pour singes - septembre 2018



Le visiteur débouche alors sur la grande place
face aux volières et à la maison des oiseaux.
Nous allons alors revenir sur nos pas jusqu'au
carrefour des margays et des takins.

Là, nous allons tourner sur la droite, pour con-
tourner un bâtiment ancien. Le sentier borde
alors le plateau des macaques des Célèbes
(Macaca nigra).
Face aux singes, se dressent deux anciennes
cages aux gros barreaux. A l'intérieur, on
trouve diverses structures d'escalade en bois
et en cordes.





La première volière est consacrée à des
mangabeys noirs (Cercocebus aterrimus).
Les deux autres cages ont été mises en
commun et accueillent le groupe de
macaques noirs (Macaca nigra).

Un projet de rénovation de cette maison
est en cours et devrait voir le jour en
2019.
Volière pour singes
Volière pour singes - septembre 2018


Volière typique pour chouettes
Volière typique pour chouettes - septembre 2018
Volière des aras
Volière des aras - septembre 2018



Flèche

La suite de la visite nous conduit alors sur
la gauche, pour longer, sur la droite, un
enclos au sol en terre, planté de grands
arbres, au sein duquel vivent des chevaux
de selle (Equus caballus).

Un second enclos du même type, plus
petit, agrémenté d'une mare de boue
accueille des cochons nains (Sus
scofra).

Face aux chevaux, on peut observer un
troisième enclos identique, qui com-
plètent la mini ferme du zoo.


Enclos des animaux de ferme
Enclos des animaux de ferme - septembre 2018


Enclos des moutons
Enclos des moutons - septembre 2018
Ce dernier est consacré à des ânes dome-
stiques (Equus asinus).
Enfin, un quatrième enclos en terre, agré-
menté de quelques rochers, héberge un
troupeau de moutons du Cameroun (Ovis
aries).

Nous retrouvons alors, sur la droite, l'en-
clos des zébus (Bos primigenius) qui
termine la visite.

Après avoir traversé la boutique sur parc,
le visiteur achève sa découverte du zoo de
Decin.



Flèche


En conclusion, le zoo de Decin est un petit parc
tchèque situé à proximité de la frontière
allemande.
Ce zoo est situé sur une colline qui domine la
ville, colline recouverte d'une forêt de feuillus.

Les enclos sont pour la grande majorité rela-
tivement naturels et bien aménagés.
La collection présente quelques raretés et une
grande part du parc est dévolue à la faune
européenne.

Une visite de 2 h 30 est à conseiller.
Tapir terrestre
Tapir terrestre - septembre 2018


Copyright ©  -  2007-2019  -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés