Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe  |   Les zoos dans le reste du monde    |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens

Schmutzer Primate Centre





Schmutzer Primate Centre

M. Harsono no. 1
South Jakarta
Ragunan
Indonésie

Tel : +62 21 7805280
Entrée Schmutzer
Arche d'entrée - mai 2013



Ma visite
: le 26 mai 2013

Mise en ligne : le 21 décembre 2013
Plan Schmutzer
Plan du Schmutzer






Gibbon de Kloss
Gibbon de Kloss - mai 2013

Horaires d'ouverture 2013
Tarifs d'entrée 2013
Présentation du centre
Les gorilles
Les gibbons, les nasiques et les langurs
Les chimpanzés et les macaques
Les gibbons
Les orang outans
Les langurs
Conclusion



Flèche

Horaires d'ouverture 2013 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)









Tous les jours
de 7h00 à 17h00
Semnopithèques de Java
Semnopithèque de Java - mai 2013



Flèche

Tarifs d'entrée 2013 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)


semnopithèques de Sumatra
Semnopithèques de Sumatra - mai 2013







Du lundi au vendredi :
6 000 IDR (0,42 €)

Les week ends :
7 500 IDR (0,52 €)



Flèche







Le Schmutzer Primates Centre est un parc spécialisé dans la
présentation des singes. Il est situé en plein milieu de l’en-
ceinte du zoo de Jakarta, le Ragunan Zoo, mais dispose de
son propre droit d’entrée. Ce parc de conception moderne,
ouvert en 2002, contraste fortement avec les installations
délabrées du zoo de la ville.
Macaque de Heck
Macaque de Heck - mai 2013



Flèche

Une fois entré dans ce parc, le visiteur fait face à une im-
pressionnante structure arrondie marquant l’entrée dans le
Schmutzer Centre et abritant un grand escalier.

Sur la droite de cet escalier se trouve une salle pédagogique
où des films sont projetés en langue indonésienne et des
photos sont exposées.

Sur la droite de l’escalier, on découvre le premier enclos
de ce centre. Cet enclos vitré offre une structure moderne
de forme icosaédrique, entourant une installation au sol en
sable et agrémentée de multiples cordes et autres bran-
chages. De rares gibbons de Kloss (Hylobates klossii) y
sont présentés.


Orang outan
Orang outan - mai 2013


Enclos des gorilles
Enclos des gorilles - mai 2013

Sur la gauche de cet escalier s’étend une installation com-
parable à la précédente, de grande taille, agrémentée de
faux rochers, de branches et de cordes, consacrée à la
même espèce. Un tunnel situé sous l’escalier relie ces deux
enclos.

Arrivé au sommet de l’escalier, le visiteur emprunte une
passerelle en hauteur, qui surplombe une île de grande
taille. Cette île recrée parfaitement une forêt tropicale.
Le sol à l’herbe haute est planté de nombreux bosquets
et autres fougères arborées. Des rochers ont été disposés
un peu partout et un bassin y a été creusé. Cette île est le
lieu de vie d’un groupe de trois mâles gorilles (Gorilla
gorilla
).

   





Les gorilles à Jakarta


Kumbo, né le 8 mai 1995 à Howletts
Komu, né le 16 avril 1997 à Howletts
Kihi, né le 08 mai 1995 à Howletts
Enclos des gorilles
Enclos des gorilles - mai 2013



Flèche



Le visiteur traverse l’île des anthropoïdes puis revient au
niveau du sol en redescendant de la passerelle. L’escalier
de sortie s’enroule autour d’une volière circulaire, de
faible diamètre mais très haute. Des structures en bois
s’élèvent sur toute la hauteur de la volière et des cordes
pendent au cœur de cette installation. Une famille de
gibbons moloch (Hylobates moloch) ou gibbons gris de
Java y est hébergée.

De retour sur le plancher des vaches, le visiteur se dirige
sur la droite pour longer l’île des gorilles dans toute sa
longueur. A l’extrémité de l’enclos des gorilles, le sentier
entre au milieu d’un de 3 volières de forme rectangulaire.


Volière typique pour gibbons
Volière typique pour gibbons - mai 2013


Volière des langurs
Volière des langurs - mai 2013





L’intérieur de ces installations est visible à travers des
baies vitrées. La volière située sur la droite du sentier
est densément végétalisée et creusée d’un bassin en
eau. Un petit groupe de nasiques (Nasalis larvatus)
y est présentés. En face des nasiques, la volière au sol
en herbe est agrémentée de nombreuses structures
d’escalade faites de troncs. Des langurs de Java
(Trachypithecus auratus) y vivent. Enfin, la troisième
volière identique à celle des langurs, est occupée par
de rares semnopithèques de Sumatra (Presbytis
melalophos
).
Ile des gorilles
Ile des gorilles - mai 2013
Volière des nasiques
Volière des nasiques - mai 2013



Flèche

Le visiteur ressort alors de cette série et se dirige vers une
zone, en travaux lors de ma visite, où une grande volière a
été rénovée récemment et recouverte d’un discret filet
métallique.

Cette volière au sol en herbe est plantée de pieux en bois
et agrémentée de faux rochers. Des macaques de Tonkéan
(Macaca tonkeana) y seront prochainement réintégrés. A
l’arrière des macaques s’étend une autre île densément
plantée, consacrée à un groupe de femelles gorilles (Gorilla
gorilla
). Sur la gauche, deux volières arrondies, relati-
vement hautes, agrémentées de branches, de cordes et de
quelques fougères, sont toutes deux consacrée à des gibbons
gris (Hylobates moloch).


Volière typique pour gibbons
Volière typique pour gibbons - mai 2013


Ile des chimpanzés
Ile des chimpanzés - mai 2013



Le visiteur revient alors au niveau de la volière en travaux,
pour découvrir, dans son prolongement, une presqu’ile,
formant un plateau en herbe,  sur lequel poussent de hauts
feuillus. Des troncs morts et des rochers y ont également
été disposés, tout comme des cordages.  Cette île est le
lieu de vie de chimpanzés (Pan troglodytes).

En face des grands singes, le sentier traverse une caverne
faite de faux rochers. Sur la droite, on découvre un enclos
de taille moyenne, agrémenté d’un faux arbre, de végétaux
et de multiples branches. Un groupe de macaques du
Japon (Macaca fuscata) y vit.


A la sortie de la caverne, le visiteur se trouve entouré de
deux volières agrémentées de branches et de cordes mais
où la végétation n’a pas résisté aux occupants. L’instal-
lation de gauche est consacrée à des macaques à queue
de cochon (Macaca nemestrina), tandis que celle de
droite présente des macaques de Heck (Macaca hecki),
une espèce peu courante en Europe. Le sentier retrouve
alors l’enclos des mâles gorilles, pour revenir au niveau de
la volière des gibbons moloch et bifurquer sur la droite, de
sort à sinuer au milieu d’un ensemble de 3 volières orga-
nisées autour d’un bâtiment central, le tout formant une
marguerite. On pourra découvrir à ce niveau, 4 complexes
de ce type.
Volière pour macaques
Volière pour macaques - mai 2013


Enclos des macaques de Tonkéan
Enclos des macaques de Tonkéan - mai 2013
Volière typique pour macaques
Volière typique pour macaques - mai 2013



Flèche


Chaque volière dispose de faux rochers tapissant la
façade du bâtiment de nuit et d’un arbre central
planté au centre de la structure. Cet arbre duquel
ressortent de nombreuses branches est lui-même
décoré de cordes. Certaines volières ont été végé-
talisée à l’aide de petits arbres et autres bambous.

Le premier ensemble de ce type est consacré aux
macaques.

Des gibbons agiles (Hylobates agilis agilis) évoluent
dans les 2 volières de ce complexe, tandis que la der-
nière est occupée par des makis cattas (Lemur katta).


Volière des gibbons
Volière des gibbons - mai 2013


Volière des loris
Volière des loris - mai 2013

Le second ensemble est consacré aux gibbons moloch
(Hylobates moloch) et à des siamangs (Hylobates
syndactilus
).

Des siamangs (Hylobates syndactilus) évoluent dans
les 3 volières du complexe qui suit, tandis que le der-
nier ensemble présente des gibbons agiles (Hylobates
agilis agilis
), des gibbons moloch (Hylobates moloch)
et des macaques de Heck (Macaca hecki).

A l’extrémité de l’ensemble de ces volières se dresse,
sur la gauche du sentier, une installation de taille
moyenne dans laquelle un enchevêtrement de branches
et de lianes a été constitué. Cette installation est le lieu
de vie de loris paresseux (Nycticebus coucang).




Flèche


Le sentier nous conduit alors au niveau du plus large
enclos du Schmutzer Primates Centre. Cet enclos est
délimité par de hauts murs en faux rochers percés par
endroit de vitres. Ce complexe se compose de deux
enclos séparés par le sentier de visite.

Ces deux enclos au sol en herbe sont densément
végétalisés et relativement naturels, formant une forêt
tropicale dense, éclaircie par endroit par de petites
prairies. Des bassins, cascades, cordes et autres
structures d’escalade en bois complètent les
aménagements.


Enclos des orang-outans
Enclos des orang-outans - mai 2013


Enclos des orang-outans
Enclos des orang-outans - mai 2013

Ces deux enclos sont occupés par de nombreux orang-
outans de Sumatra (Pongo pygmaeus abelli). On
pourra également observer 2 petits enclos en sable,
permettant d’isoler les individus en cas de besoin.

En ressortant du sentier traversant les enclos des orang-
outans sur plusieurs dizaines de mètres, le visiteur revient
sur une petite place au centre de laquelle se dresse un
enclos formé de deux pentagones en bois. Des branches
et des cordes y ont été installées et offrent de multiples
possibilités d’escalade au groupe de langurs argentés
(Trachypithecus cristatus) qui y vit.

Plus loin sur le sentier, une seconde structure du même
type est le lieu de vie d’une famille de semnopithèques
de Java (Presbytis comata).

         

Volière des langurs
Volière des langurs - mai 2013
Enclos des orang-outans
Enclos des orang-outans - mai 2013



Flèche



Le visiteur se dirige alors sur la gauche, pour découvrir
un grand bâtiment non visible du public, seule une vitre
permet de voir la cuisine de cette bâtisse qui abrite les
loges de nuit des gorilles. Accolée à la maison des
gorilles s’élève une cage de grande taille, au sol béton-
né et tendue de nombreux jouets, pneus et cordes,
correspondant au pré-parc des gorilles.

En face de cette cage se trouve une volière sphérique,
relativement haute, au milieu de laquelle pousse un ar-
bre duquel partent de multiples branches. Une famille
de langurs de Java (Trachypithecus auratus) occupe
cette installation.

Volière des langurs
Volière des langurs - mai 2013


Enclos des gibbons de Kloss
Enclos des gibbons de Kloss - mai 2013

A côté des langurs se trouve une autre volière hexagonale,
en bois, de faible hauteur, agrémentée de cordes et de
plateformes en bois et est consacrée à un petit groupe de
capucins (Cebus apella).

Le sentier contourne alors la cage d’isolement des gorilles,
pour revenir au niveau de la structure icosaédrique des
gibbons de Kloss (Hylobates klossii) que l’on découvre
au niveau du sol.

Avant de quitter le Schmutzer Primates Center, le visiteur
se dirige sur la droite de l’arche, pour découvrir une volière
 installée à même le sol, recouvrant un enclos en herbe
plantée de buissons de conifères. Cet enclos est le lieu de
vie de macaques japonais (Macaca fuscata).




A côté des macaques s’étend un dernier enclos délimité
par un fossé sec entourant une zone bien plantée et con-
sacrée des loris grêles (Nycticebus coucang).

Le visiteur ressort alors du centre des primates de sorte
à rejoindre le rond-point central du zoo de Jakarta et
poursuivre la visite du parc.

Enclos des loris
Enclos des loris - mai 2013


Enclos des macaques japonais
Enclos des macaques japonais - mai 2013
Cage d'isolement des gorilles
Cage d'isolement des gorilles - mai 2013



Flèche



En conclusion, le Schmutzer Primates Center présente,
comme le Ragunan zoo, un important nombre d’individus
mais un nombre d’espèces limité. Néanmoins, les es-
pèces hébergées ici sont pour la plupart peu courante
dans les parcs européens, mais restent relativement bien
représentées dans les parcs asiatiques.

Les installations sont de bonnes factures et ressemblent
de près aux nouvelles structures européennes. Le con-
traste avec les anciennes fosses du zoo est flagrant.

Macaque à queue de cochon
Macaque à queue de cochon - mai 2013


Copyright ©  -  2007-2020   -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés