Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde   |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |   Mes visites    |     Liens


Zoom Erlebnis Welt Gelsenkirchen



Zoom Erlebniswelt
Bleckstrasse 64
45889 Gelsenkirchen
Allemagne

Tel: +49 (0)2 09 95 450
Fax :

www.zoom-erlebniswelt.de

Logo Zoom Gelsenkirchen


Je tiens à remercier Manon qui m'a accompagné et aidé pour la prise des photos lors de ma visite.

Ma visite : 09 mai 2010
Mise en ligne: 21 juin 2010



Ourson coquau
Ourson coquau - mai 2010
Horaires d'ouverture 2010
Tarifs d'entrée 2010
Présentation du parc
Zone Mini ferme
Zone Alaska : La plaine Américaine
Zone Alaska : L'arctique et la forêt boréale
Zone Afrique : La savane sèche
Zone Afrique : La savane arborée
Zone Afrique : Lasavane humide et la balade en barges
Zone Afrique : La savane humide, les anthropoides et les lémuriens
Zone Asie : Les enclos extérieurs
Zone Asie : La serre tropicale
Conclusion





Flèche

Horaires d'ouverture 2010 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)








Mars et Octobre :     de 9h00 à 18h00
Avril à Septembre:    de 9h00 à 18h30
Novembre à Février: de 9h00 à 17h00
Orang outan
Orang outan - mai 2010



Flèche

Tarifs d'entrée 2010 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)

Francolin à double éperon
Francolin à double éperon - mai 2010

Tickets individuels:

     Adultes :                   16,50 €
     Enfants (4 à 12 ans): 11,00 €
     Etudiants et séniors:  12,50 €
     Chiens :                      4,50 €

Tarifs de groupes (plus de 20 personnes) :
     Adultes :                   13,00 €
     Enfants (4 à 12 ans): 09,00 €
     Etudiants et séniors:  11,00 €
    
Carte annuelle :
     Adultes :                   56,00 €
     Enfants (4 à 12 ans): 34,00 €
     Etudiants et séniors:  44,00 €
     Chiens :                    20,00 €
    



Flèche

Présentation du parc


Le zoo de Gelsenkirchen est un parc qui s'étend sur une trentaine d'hectares divisés en 4 zones biogéographiques, présentant chacune des espèces typiques et recréant le milieu d'origine des animaux. Chaque zone est séparée et organisée de sorte à parcourir un sentier longeant chaque enclos.
Une fois l'entrée principale franchie, le visiteur se trouve sur une grande allée. Sur la droite, on trouve un restaurant à l'architecture en pierres rouges typique de la région de Gelsenkirchen. Accolée au restaurant, on découvre la mini ferme du zoo qui reprend le même style architectural que le restaurant.

Au fond de l'allée, on peut observer 3 portiques peints aux couleurs dominantes des trois continents présentés, bleu pour l'eau de l'Alaska, secteur inauguré en 2005, brun pour l'Afrique, zone ouverte en 2007 et vert pour l'Asie, zone inaugurée en 2010. Chaque portique abrite également une boutique vendant des produits typiques de chaque zone.

Le compte rendu de cette visite sera donc divisé en 4 parties. Une page consacrée à la zone "Alaska", une page consacrée à l'Afrique et une page consacrée à l'Asie, nouveau continent présenté au zoo. La dernière zone correspondant à la mini ferme sera traitée avec cette présentation générale du Zoom.



Flèche







La Mini ferme
Entrée de la mini ferme
Entrée de la mini ferme - mai 2010


Située directement à l'entrée du Zoom Erlebniswelt, la mini ferme se
compose d'un bâtiment central à colombages et en briques rouges.
Les loges de nuit des animaux sont visibles au sein de cette constru-
ction. Sur la gauche du corps de ferme, on trouve trois enclos en
troncs d'arbre. Le premier est occupé par des vaches pie rouge des
forêts (Bos primigenius domesticus). Un second enclos est occupé
par des cochons Husumer (Sus scofra domesticus) alors que le der-
nier est le lieu de présentation d'ânes gris (Equus asinus domesticus)
et de poneys shetland (Equus caballus domesticus).
Le visiteur traverse alors le bâtiment au sein duquel on peut observer
outre les loges de nuit des animaux, un pigeonnier et des poussins.
Sur la gauche du corps de ferme, on trouve un enclos en terre agré-
menté de quelques rochers, qui constitue le mini zoo de contact.


Enclos extérieur des cochons
Enclos extérieur des cochons - mai 2010


Enclos de contact
Enclos de contact  - mai 2010



Ce petit parc accueille des chèvres alpines (Capra hircus domesticus),
des moutons de Bentheimer (Ovis aries domesticus), des lapins
nains (Cuniculagus cunicullus domesticus), des cobayes (Cavia
aperea porcellus) et des oies blanches (Anser anser domesticus).
En face de cet enclos de contact, on peut observer une dernière
volière dans laquelle sont hébergés des dindons d'Amérique
(Meleargis gallopavo).
A coté de la ferme, un potager présente les différentes herbes aro-
matiques et médicinales connues et utilisées aujourd'hui.

Le visiteur regagne alors l'allée centrale avant d'entrer dans une des
zones géographiques.
Inétrieur de la grange
Intérieur de la grange - mai 2010
Jardin des plantes médicinales
Jardin des plantes médicinales - mai 2010



Flèche








La Zone Alaska
Entrée de la zone Alaska
Entrée de la zone Alaska - mai 2010


Cette première zone située sur la droite de l'allée centrale, est consacrée aux contrées d'Amérique du Nord et principalement à la faune de l'Alaska. Une première partie rappelle les plaines herbeuses plantées de quelques bouleaux et autres arbres à feuilles. Une seconde partie recrée les chutes d'eau, la zone polaire et les montagnes de conifères.


Une fois le portique franchi, le visiteur plonge dans les plaines d'Amérique
du Nord et trouve une première île densément végétalisée, au sol en herbe
et plantée de quelques arbres. Des troncs d'arbre et des cabanes com-
plètent ces aménagements. Un couple de lynx (Lynx lynx) occupent cette
première installation. En poursuivant sa visite, le visiteur peut observer une
nouvelle fois l'enclos des lynx au travers d'une vitre percée dans  un mur
de faux rochers. A coté de cet observatoire, une grande volière au sol en
terre, plantée de conifères et agrémentée de rochers est le lieu de présen-
tation d'une famille de harfangs des neiges (Nyctea scandiaca).
Le visiteur contourne alors la volière des harfangs pour arriver au niveau
d'un nouvel enclos en herbe, planté de conifères et parcouru par un ruis-
seau. Un groupe reproducteur de ratons laveurs (Procyon lotor) est
présenté à ce niveau.


Ile des lynx
Ile des lynx - mai 2010


Complexe des porc épics, loutres et castors
Complexe des porc épics, loutres et castors - mai 2010
Le visiteur poursuit alors sa visite vers un nouveau mur de faux rochers.
Une vitre permet de voir un enclos de grande taille au sol naturel et planté
de quelques feuillus. Un trio reproducteur d'élans (Alces alces) est pré-
senté à cet endroit. A coté des élans, un enclos séparé du visiteur par un
fossé en eau, est planté de troncs d'arbre. Des porcs épics arboricoles
(Erethizon dorsatum) vivent dans cette installation. La visite se poursuit
au travers d'un tunnel de mine, au sein duquel on peut observer les
loges des castors (Castor canadensis), qui disposent également d'un
enclos extérieur mitoyen à celui des porcs épics. Une vitre offre une vi-
sion sous marine de leur bassin. Enfin, accolé à l'enclos des castor, une
autre installation composée d'une plage en herbe et d'un bassin est oc-
cupé par des loutres du Canada (Lutra canadensis).
Le visiteur entre alors dans une zone de forêt au sein de laquelle a été
créé un complexe de deux enclos. Ces deux installations permettent de
séparer les différents individus du groupe de moufettes rayées (Mephitis
mephitis
), présentées dans cette installation.


Enclos des ratons laveurs
Enclos des ratons laveurs - mai 2010
Enclos des élans
Enclos des élans - mai 2010


Enclos des moufettes
Enclos des moufettes - mai 2010
Bus de l'Alaska
Bus de l'Alaska - mai 2010


Cabane décorative de la zone Alaska
Cabane décorative de la zone Alaska - mai 2010
Volière des chouettes harfangs
Volière des chouettes harfangs - mai 2010



Flèche

Le visiteur arrive dans une zone marécageuse, au milieu de laquelle
on peut observer un premier bassin planté de roseaux, qui fait office
de bassin de filtration de l'eau de deux enclos que l'on verra par
la suite.
A côté de ce bassin, le visiteur entre dans un village reconstitué.
Les maisons en bois aux couleurs pastel font office de bureaux,
de restauration et autres aménagements pour les visiteurs. En face
des terrasses de pique nique, un grand lac est occupé par de nom-
breux anatidés. On peut y observer des bernaches du Canada
(Branta canadensis), des bernaches cravant (Branta bernicla),
des canards souchets (Anas clypeata), des pilets d'Europe (Anas
acuta
), des harles couronnées (Mergus cucullatus), des eiders à
duvet (Somateria mollissima) et des garrot d'Amérique
(Bucephala clangula).
Le visiteur continue en direction d'un enclos organisé en terrasses,
au sol en herbe et en terre et planté de bosquets de conifères. Cette
installation est occupée par un groupe reproducteur de rennes
(Rangifer tarandus).


Enclos des rennes et lac
Enclos des rennes et lac - mai 2010
Enclos des ours kodiak
Enclos des ours kodiak - mai 2010
Juste à coté de l'enclos des rennes, se trouve une grande plaine en herbe et
agrémentée d'un grand bassin, occupée par une femelle ours kodiak
(Ursus arctos middendorffi) et par des renards polaires (Alopex lagopus).
Le visiteur contourne le premier enclos des ours, pour se diriger vers un
second enclos valloné, aménagé de la même façon, mais consacré au mâle
reproducteur ours kodiak. Le visiteur entre alors dans une mine d'or recon-
stituée, au sein de laquelle on trouve un cinéma, en Allemand, qui explique le
fonctionnement et la vie des mineurs. En sortant de la mine, le visiteur fait
face à la grande chute d'eau qui alimente la rivière coulant dans l'enclos des
ours, celui des renards, celui des rennes et se jetant dans le lac des anatidés.
A ce niveau, on se trouve également au point le plus haut du zoo.
Un nouveau mur en faux rochers sépare le visiteur d'un vaste bassin au
milieu duquel ressortent quelques rochers et auquel est adossée une plage
en béton, en terre et en herbe.
Un groupe reproducteur d'otaries de Californie (Zalophus californianus)
est hébergé dans cette installation.


Bassin de filtration
Bassin de filtration - mai 2010
Batiment typique de la zone alaska
Batiment typique de la zone alaska - mai 2010


En arrière plan du bassin des otaries, on peut admirer un enclos en terre,
agrémenté lui aussi d'un bassin et consacré à l'espèce phare de la zone
Alaska, l'ours polaire (Ursus maritimus).
Le visiteur continu de longer le bassin des otaries, puis redescent un sen-
tier pour entrer dans une nouvelle mine et découvre un tunnel de verre
offrant une vision sous marine du bassin des otaries.
Le visiteur ressort alors du tunnel pour découvrir le complexe principal
des ours polaires. Ce complexe se compose de l'enclos observé pré-
cédemment, d'un enclos plus grand composé d'une vaste plage en terre,
sable et rochers, accolé à un bassin avec vision sous marine et d'un en-
clos secondaire beaucoup plus petit. Le Zoom Erlebniswelt présente
3 ours polaires, dont une femelle atteinte de nanisme. Le visiteur sillonne
alors dans cette zone consacrée à ces grands carnivores, avant de re-
joindre le bassin de filtration naturel, qui permet d'entretenir l'ensemble
des bassins de la zone Alaska.
La visite se poursuit en redescendant vers les forêts des plaines
américaines.



Enclos des ours polaires
Enclos des ours polaires - mai 2010
Enclos des loups
Enclos des loups - mai 2010
Un nouvel enclos visible à partir de deux points d'observation, est aménagé au sein
d'une forêt de feuillus. Une meute de loups de Mackenzie (Canis lupus
occidentalis
). Le visiteur continu sa visite en contournant l'enclos des loups,
pour arriver vers une nouvelle installation constituée d'un bassin avec vision
sous marine et d'une plage naturelle en herbe, sable et agrémentée de troncs
et de rochers. Des loutres du Canada (Lutra canadensis) sont présentées à
ce niveau.
A coté des loutres, le visiteur arrive sur un ponton offrant une vue sur l'enclos
des élans (Alces alces), déja observé au début de cette zone, sur l'enclos
secondaire de ces animaux et sur une ile en herbe où vivent des dindons
d'Amérique (Meleargis gallopavo).
Le visiteur s'apprète alors à quitter la zone Alaska, en ayant un dernier aperçu
de l'île des lynx, qui débute et clos la visite de cette région.
Le visiteur se retrouve au niveau de la place centrale et peut entrer dans
un nouveau monde du Zoom Gelsenkirchen.


Bassin des otaries
Bassin des otaries - mai 2010
Tunnel sous le bassin des otaries
Tunnel sous le bassin des otaries - mai 2010


Entrée de la mine de l'oncle Jack
Entrée de la mine de l'oncle Jack - mai 2010
Second enclos des loutres du Canada
Second enclos des loutres du Canada - mai 2010



Flèche







La Zone Afrique
Entrée de la zone Afrique
Entrée de la zone Afrique - mai 2010


Cette zone est la plus grande du Zoo Erlebniswelt et débute par un petit
village composé de huttes en bois situées dans une zone marécageuse.
Après avoir traversé ce village, le visiteur arrive au niveau du premier
enclos, dont il est séparé par une palissade en bois, au sol en sable rouge,
rappelant les élevages africains. Des watusis (Bos taurus primigenius),
des moutons de Somalie (Ovis aries ammon) et des chèvres naines
(Capra hircus aegagrus) sont présentés à ce niveau.
Le visiteur continue sa visite pour se diriger vers la savane sèche de
l'Afrique. On découvre, un premier enclos en herbe, séparé du sentier
de visite par un discret fossé en eau, agrémenté de quelques arbres et
rochers, qui est occupé par des lions (Panthera leo).
La visite se poursuit vers une grotte qui abrite des peintures anciennes
mais où on peut observer les loges des lions visibles à travers des baies
vitrées.
A côté des loges des lions, on trouve une volière plantée de nombreux
arbres dans laquelle vivent des touracos violets (Musophaga violacea)
et des oedicnèmes du Cap (Burhinus capensis).



Enclos de la ferme africaine
Enclos de la ferme africaine - mai 2010

Plateau des lions
Plateau des lions - mai 2010
La suite de la visite contourne des faux rochers pour retrouver un nouveau
plateau en herbe où vivent des hyènes tachetées (Crocuta crocuta). A
coté des hyènes, le visiteur peut admirer le plus vaste enclos de cette zone.
Cette grande plaine sèche est agrémentée de quelques arbres solitaires,
se divise en zone de prairie, zone de sable ou marre de boue. Cette savane
est le lieu de cohabitation de zèbres de Grant (Equus burchelli boehmi),
de springbocks (Antidorcas marsupialis), d'élands du Cap (Taurotragus
oryx
), de grands koudous (Tragelaphus strepsiceros), d'hippotragues
noirs (Hippotragus niger), d'autruches (Struthio camelus), de marabouts
(Leptoptilos crumeniferus), de pintades de Nubie (Numida meleagris)
et de vautours fauves (Gyps fulvus).
Le visiteur quitte alors ce premier point d'observation pour emprunter un
chemin sinnueux. Dans la prochaine boucle, un nouvel enclos représentant
des faux rochers rouges est le lieu de vie de porcs épics à queue blanche
(Hystrix leucura).
Le visiteur se dirige alors vers un nouveau point de vue sur la savane sèche.


Village africain
Village africain - mai 2010
Enclos des hyènes tachetées
Enclos des hyènes tachetées - mai 2010


Plaine de la savane sèche
Plaine de la savane sèche - mai 2010
Enclos des porc épics
Enclos des porc épics - mai 2010



Flèche

La suite de la visite nous amène vers un grand bâtiment sur la gauche
duquel se dresse une volière dissumulée légèrement par des murs en
faux rochers. Cette nouvelle installation au sol en sable et plantée de
nombreux végétaux est le lieu d'une cohabitation entre des tourterelles
du Sénégal (Streptopelia senegalensis), des calaos de Van den
Decken (Tockus deckeni), des pintades vilturines (Acryllium
vulturinum) et depuis fin 2009, des barbicans à tête rouge
(Trachyphonus erythrocephalus).
Le bâtiment visible à travers des baies vitrées est, pour sa part, com-
posé d'un boxe consacré aux girafes de Rotschild (Giraffa
camelopardalis rotschildii) qui sont hébergées au parc.
Sur la droite du bâtiment une seconde volière sèche au sol en sable
est le lieu de vie d'une colonie d'inséparables de Fischer (Agapornis
nigrigenis), de francolins à double éperons (Francolinus
bicalcaratus
) et de youyous du Sénégal (Poicephalus senegalensis).



Volière des pintades vilturines
Volière des pintades vilturines - mai 2010
Plaine arborée des girafes
Plaine arborée des girafes - mai 2010


Le visiteur continue sa visite et découvre un nouveau point de vision sur la
savane africaine, le grand lac et diverses îles. La visite le conduit vers
une zone plus verte et herbacée. Cette nouvelle plaine arborée au sol en
herbe est séparée du visiteur par un fossé en eau. Il s'agit d'une cohabitation
entre des girafes de Rotschild (Giraffa camelopardalis rotschildii), des im-
palas (Aepyceros melampus), des nyalas (Tragelaphus angasi), des
damalisques à front blanc (Damaliscus dorcas phillipsi) et des calaos
terrestres (Bucorvus abyssinicus).
Divers points de vision permettent d'admirer cette plaine de grande taille.
Le visiteur poursuit sa visite en direction d'une habitation qui fait office de
restaurant.
Un second abris correspond au point d'embarcation d'une balade en bar-
que qui permet de découvrir différentes enclos.
Intérieur du bâtiment des girafes
Intérieur du bâtiment des girafes - mai 2010
Poste d'embarcation
Poste d'embarcation - mai 2010



Flèche

Le visiteur entre alors dans les petits bateaux. Le circuit sur l'eau longe
une première ile en terre, agrémentée de structure en bois et de rochers.
Une colonie de babouins verts (Papio anubis) est présentée à ce
niveau.
Le bateau se dirige ensuite vers deux petites plages où vivent des
flamants nains (Phoenicopterus minor) et des cormorans
(Phalacrocorax carbo).
Le circuit sur l'eau passe devant un complexe de trois enclos en
herbe, dont chacun dispose d'une partie bassin immergée dans le grand
lac. Ces enclos peuvent être laissés en contact ou au contraire être
séparés. Des hippopotames amphibies (Hippopotamus amphibius),
des sitatungas (Tragelaphus spekei) et des jabirus du Sénégal
(Ephippiorhynchus senegalensis) occupent cette installation.


Ile des babouins
Ile des babouins - mai 2010


Enclos des rhinocéros
Enclos des rhinocéros - mai 2010




La suite de la visite en bateau nous amène à nouveau vers les iles des
flamants nains en face desquels on trouve une nouvelle plage où sont
présentés des pélicans gris (Pelecanus rufescens).
Le visiteur peut alors observer un nouvel enclos entièrement en sable
et agrémenté de quelques rochers. Un trio de rhinocéros blancs
(Ceratotherium simum simum) occupe cette installation. A coté des
rhinocéros, la balade en barque passe entre l'île des babouins sur la
droite et la plaine des zèbres sur la gauche.
Le visiteur revient alors au niveau de l'embarquement où il quitte le
bateau pour poursuivre sa visite à pied.
Décor de la balade en barge
Décor de la balade en barque - mai 2010
Iles des flamants roses
Iles des flamants roses - mai 2010



Flèche

Le visiteur longe le lac sur lequel se déroule la balade en barque. Il
arrive alors au niveau de l'île des babouins, qu'il peut observer à
partir de deux points de vision. La suite de la visiste se pour-
suit sur un pont en direction d'une île en béton, au milieu de laquelle
se trouve un enclos en sable planté de quelques plantes grasses.
Une colonie de suricates (Suricatta suricatta) est présenté dans
cette installation, derrière laquelle on peut observer les iles des fla-
mants nains et des cormorans. Un nouveau pont en bois fait office
de point de vision sur l'enclos des rhinocéros blancs. Cet enclos
est mitoyen à la plaine des zèbres et séparé de cette dernière par
un petit muret en béton percé de quelques portes permettant aux
équidés, aux antilopes et aux oiseaux de circuler librement dans la
zone réservée aux rhinocéros.
Le visiteur poursuit sa visite en direction des enclos des hippopo-
tames. Sur la droite du sentier, un enclos en herbe et
disposant d'un bassin, est le lieu de vie d'un groupe de dendro-
cygnes veufs (Dendrocygna viduata).



Enclos des suricates
Enclos des suricates - mai 2010
Complexe des hippopotames
Complexe des hippopotames - mai 2010
Au dessus de l'enclos des dendrocygnes, on trouve une terrasse en
bois prolongeant une cabane dans laquelle est ouvert un restaurant.
Le visiteur arrive alors au niveau de l'enclos des hippopotames
(Hippopotamus amphibius), des sitatungas (Tragelaphus spekei)
et des jabirus du Sénégal (Ephippiorhynchus senegalensis). Seul le
premier des trois enclos est visible de la partie terrestre. Le visiteur
poursuit sa visite en remontant le sentier vers le restaurant. Les pre-
mières terrasses offre une vue générale sur le lac et les plaines afri-
caines.
Une seconde terrasse permet au visiteur de découvrir une vaste île
au sol en herbe, légèrement vallonée, plantée de nombreux arbres
et de rochers. Des cordages complètent les aménagements de cette
installation. Le visiteur peut longer l'île sur sa gauche pour observer
la famille de chimpanzés (Pan troglodytes verus) qui y est présentée.
Au bout de l'île, il est invité à entrer dans un grand bâtiment.


Une première salle permet d'avoir une nouvelle vision sur l'ile des
chimpanzés et abrite un grand aquarium représentant les fonds du
lac Malawi. Des cichlidés bleus (Pseudotropheus zebra) et des
cichlidés oranges (Pseudotropheus sp.) sont présentés dans ce
bac.
Le visiteur entre alors dans la maison. Sur la droite de l'entrée, se
dresse une grande aire de jeux pour enfants, rappelant les struc-
tures d'escalade mises en place pour les primates.
Le visiteur arrive dans une zone où ont été creusés deux
bassins accolés à des plages en béton. Cette installation consti-
tue les loges de nuit des hippopotames amphibies. La zone entre
ces deux bassins est densément végétalisée. Des ombrettes
d'Afrique (Scopus umbretta) et des galagos du Sénégal (Galago
senegalensis) vivent en liberté dans la serre.
Sur le mur du fond, des baies vitrées permettent d'observer la
volière plantée de quelques arbres et de rochers, au sein de la-
quelle vivent des servals (Felis serval).



Maison intérieure des hippoptames
Maison intérieure des hippoptames - mai 2010

Volière des moustacs
Volière des moustacs - mai 2010
Un peu plus loin dans la serre, une seconde installation comparable à
celle des servals, composée d'une volière extérieure et d'une loge inté-
rieure plantée, agrémentée de structures d'escalade en bois est le lieu
de vie d'un couple de moustacs (Cercopithecus cebus), espèce peu
courante en captivité. Le visiteur entre dans une troisième salle de
grande taille, où le sentier de visite traverse la loge intérieure des chim-
panzés (Pan troglodytes verus).
Avant de quitter la maison des chimpanzés, une volière de taille
moyenne agrémentée de troncs d'arbre tortilleux est occupée par un
groupe de perroquets gris du Gabon (Psittacus erythacus).
Le visiteur quitte alors la maison des chimpanzés et peut observer le
coté droit de l'île des anthropoïdes.
La visite se poursuit au travers d'une zone densément végétalisée rap-
pelant les forêts tropicales d'Afrique du centre. Une nouvelle île, sur la-
quelle est invité à monter le visiteur, est occupée par un groupe de
makis varis roux (Varecia rubra), présentés en contact direct. Une
animation a également lieu à ce niveau.


Ile des chimpanzés
Ile des chimpanzés - mai 2010
Loge intérieure des chimpanzés
Loge intérieure des chimpanzés - mai 2010


Plaine des rhinocéros et des zèbres
Plaine des rhinocéros et des zèbres - mai 2010
Ile des makis varis roux
Ile des makis varis roux - mai 2010


Le visiteur quitte l'île des makis varis et poursuit sa visite dans la zone de forêt, avant de gagner le village reconstitué et de quitter la zone africaine du Zoom Erlebniswelt pour retomber au niveau de la place centrale du Zoom, où il peut se diriger vers la dernière zone géographique présentée à Gelsenkirchen.



Flèche







La zone Asie
Entrée de la zone Asiatique
Entrée de la zone Asiatique - mai 2010


La zone Asie est la dernière à avoir vu le jour au Zoom Erlebniswelt de
Gelsenkirchen, avec une ouverture au début de l'année 2010. Un temple
boudiste, en bois, fait office d'entrée de cette nouvelle attraction.
Une fois ce porche franchi, le visiteur est plongé dans une vaste zone
végétalisée. Un grand lac s'ouvre devant ce sentier de visite. Dès l'en-
trée, on découvre une grande île en herbe et plantée de nombreux ar-
bres entre lesquels ont été tendues des cordes. Cette île devrait ac-
cueillir l'espèce phare de la zone Asie, l'orang outan (Pongo pygmaeus).
Le groupe principal du Zoom est composé d'orang-outan de Sumatra
(Pongo pygmaeus abelii), dont deux femelles sont arrivées du zoo de
Bâle
en février 2010.
Le visiteur s'éloigne un peu de l'île principale, pour découvrir une rizière
reconstituée, puis un enclos planté de quelques arbres et au sol en
terre. Cette nouvelle installation est occupée par des petits pandas
(Ailurus fulgens).
En face des pandas et de la rizière, une nouvelle île identique à la pre-
mière mais de taille inférieure, est également consacrée à la présentation
des anthropoïdes.



Ile principale des orang-outans
Ile principale des orang-outans - mai 2010
Enclos des chameaux
Enclos des chameaux - mai 2010


Le visiteur poursuit sa visite dans la zone boisée de la zone asiatique en dire-
ction d'un temple indou reconstitué et bordé d'une troisième île. Le temple
abrite les loges intérieures des entelles (Presbytis entellus), visibles à travers
des baies vitrées. Les loges sont agrémentées de nombreux bambous et cor-
dages. Leur île, de taille importante, est également plantée de nombreux ar-
bres, de cordages, de branchages et de rochers recréant des ruines.
Le visiteur poursuit sa visite en direction d'un enclos en herbe, constitué
d'une partie de terre, de troncs d'arbre et de collines rocheuses. Un groupe
reproducteur de chameaux (Camelus bactrianus) occupe cette installation.
Le visiteur contourne alors le lac pour arriver à la grande serre tropicale de
la zone Asie. Une première salle accueille une salle de jeux géante pour les
enfants. Le visiteur passe ensuite devant le restaurant asiatique et longe l'île
des entelles puis l'île secondaire des orang-outans, avant d'entrer dans la partie
de la serre consacrée aux animaux.
Ile secondaire des orang outans
Ile secondaire des orang outans - mai 2010
Allées de la zone asiatique
Une allée de la zone asiatique - mai 2010


Enclos des petits pandas
Enclos des petits pandas - mai 2010


Point d'observation typique de la zone asie
Point d'observation typique de la zone asie - mai 2010
Enclos intérieur des entelles
Enclos intérieur des entelles
Ile et temple des entelles
Ile et temple des entelles - mai 2010



Flèche

Dès l'entrée, le visiteur est plongé dans une ambiance chaude et humide
rappelant les forêts tropicales asiatiques. Sur la gauche, une grande in-
stallation séparée du visiteur par des vitres, des faux rochers et par un
grillage métalique, se compose d'un bassin avec vision sous marine et
d'une zone au sol en écorces tendue d'agrès et de cordages. Un second
enclos du même type permet de séparer des animaux en cas de besoin.
Le reste du temps, la séparation est ouverte offrant un espace plus im-
portant aux orang-outans de Sumatra (Pongo pygmaeus abelii) et
aux loutres naines (Amblonyx cinerea) qui y cohabitent.
En face des orang-outans, une zone densément végétalisée au milieu
de laquelle coule une rivière est le lieu de vie de tortues peintes
(Chrysemys picta), bien que non originaires d'Asie.
Le suite de la visite nous conduit dans une zone sombre. On peut y
découvrir une volière parsemée de branchages et de cordages. Des
écureuils de Prevost (Callosciurus prevostii) sont présentés dans
cette installation.


Enclos intérieur des orang-outans
Enclos intérieur des orang-outans - mai 2010

Ambiance dans la serre asiatique
Ambiance dans la serre asiatique - mai 2010
Le visiteur poursuit alors sa visite au sein d'une zone végétalisée parcourue
par un sentier sinueux. Diverses espèces évoluent librement dans cette zone
végétalisée. On peut y découvrir des bulbuls orphées (Pycnonotus jocosus),
des rossignols du Japon (Leiothrix lutea), des paddas (Padda oryzivora),
des étourneaux des pagodes (Sturnus pagodarum), des carpophages
bicolors (Ducula bicolor) et des grands renards volants (Pteropus
vampyrus
).
Le visiteur gagne alors la partie supérieure de la serre, où se trouve le restau-
rant asiatique et où l'on peut observer la partie haute de la volière des écu-
reuils de Prévost, puis celle des loges des orang outans que l'on peut obser-
ver à travers des baies vitrées. Le visiteur ressort alors de la serre au niveau
de l'île principale des orang outans, que l'on longe. Un chemin de bois per-
met d'avoir une vue globale sur cette île. La suite de la visite nous conduit
vers la sortie de la zone asiatique qui clot la visite du Zoom Erlebniswelt.
Le visiteur peut à sa guise parcourir à nouveau la zone Asiatique, la zone
Africaine, la zone Arctique ou quitter le parc en passant par la boutique
principale.


Volière des écureuils de Prevost
Volière des écureuils de Prevost - mai 2010
Restaurant asiatique de la serre
Restaurant asiatique de la serre - mai 2010



Flèche




En conclusion le Zoom Erlebniswelt est un grand parc allemand à
l'organisation originale regroupant des espèces originaires d'un
même secteur géographique. Les installations sont dans l'ensemble
de grande taille et la mise en scène permet de plonger le visiteur
dans chacune des biozones représentées.
Au niveau des espèces animales, elles sont pour la plupart relati-
vement classique en captivité bien que l'on puisse observer quel-
ques raretées zoologiques comme les moustacs, les étourneaux
des pagodes ou les francolins à double éperon.
Une visite d'une journée complète est conseillées et permet de
visiter tranquillement chacune des zones, à la recherche de l'en-
semble des espèces. La balade en bateau offre un plus agréable
et également peu courant dans les parcs zoologiques.
Moustac
Moustac - mai 2010


Copyright ©  -  2007-2022  -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés