Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde    |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens


Waddesdon Manor Aviaries

Waddesdon Manor
Waddesdon
HP18 0JH Aylesbury
Buckinghamshire
Royaume Uni

Tel: +44 1296 820414

waddesdon.org.uk


Logo du Manoir


Ma visite : 28 aout 2022
Mise en ligne : 05 novembre 2022


Je tiens à remercier chaleureusement Llyr et Ian pour leur accueil, leur gentillesse et l'ensemble des informations qu'ils m'ont transmises.
I would like to thank Llyr and Ian for their welcoming, their kindness and all the information they gave me.



Flèche





Horaires d'ouverture 2022
Tarifs d'entrée 2022
Historique du domaine
Les volières partie droite
Les volière partie gauche
Le domaine
Conclusion
Garrulax du Père Courtois
Garrulax du Père Courtois - aout 2022




Flèche

Horaires d'ouverture 2022 (Ces informations sont données à titre indicatif et peuvent être amenées à varier)

Scissirostre des Célèbes
Scissirostre des Célèbes - aout 2022




Le parc est ouvert du mercredi au dimanche

Les jardins sont ouverts de 10h00 à 17h00

Le Manoir est ouvert de 11h00 à 16h00 (dernière entrée 14h30)
La visite du Manoir nécessite de réserver un créneau horaire à
l'entrée du parc.



Flèche

Tarifs d'entrée 2022 (Ces informations sont données à titre indicatif et peuvent être amenées à varier)

Ticket individuel
   Manoir et jardins :
     Adulte : 25,20 £ (29,00 €)
     Enfant : 12,60 £ (14,50 €)

   Jardins uniquement :
     Adulte : 13,20 £ (15,50 €)
     Enfant : 6,60 £ (7,60 €)

Le parking se situe à 20 minutes à pieds du
parc. Une navette est disponible moyennant
le prix de
     Adulte : 2,50 £ (3,00 €)
     Enfant : 1,50 £ (2,75 €)
Cossyphe du Cap
Cossyphe du Cap - aout 2022



Flèche

Présentation du parc


Le Waddesdon Manor Aviaries n'est pas un zoo à
proprement parler mais un manoir installé au coeur
d'un vaste espace en partie arboré. Au sein des jardins
un imposant complexe de volières forme la partie
animalière de ce parc.

Le manoir visitable, a été construit par le Baron
Ferdinand de Rotschild, dans un style néo rennaissance.

La passion du Baron pour les oiseaux l'a amené à ériger,
au coeur des jardins du parc, un vaste complexe de fer
forgé, qui regroupe des statues et 10 volières de grandes
taille.

Dès le début le Baron de Rotschild s'est orienté vers
des espèces menacées et avait pour principal objectif
de les reproduire.


Manoir de Waddesdon
Manoir de Waddesdon - aout 2022


Jardins du Manoir
Jardins du Manoir - aout 2022
L'étourneau de Bali (Leucopsar rotschildii) a d'ailleurs
été baptisé en son honneur.

Aujourd'hui, l'équipe animalière du parc continue de
s'orienter vers les espèces menacées qui représentent
plus de 40 % des 36 taxons présents au sein des volières.

Outre la partie animalière, les oiseaux sont également
bien présents sur les collections de vaisselles visibles
à l'intérieur du chateau.

Enfin, la découverte des jardins fleuris et des jardins
thématiques constitue une autre attraction qui raviera
les visiteurs.



Flèche

Visite du parc

Cette description ne va s'attacher qu'à la partie animalière
du domaine.

Le complexe de volières forme un large U avec au centre
de l'ensemble une fontaine qui divise le U en deux parties
symétriques de 5 volières chacunes.

A chaque extrémité se dresse une volière plus vaste que
les autres.

Toutes les volières sont relativement hautes, disposent
d'un sol naturel en terre et en écorces. Chaque espace
est creusé d'un petit point d'eau en son centre.

De nombreux arbres et arbustes commes les bambous,
les ficus, les charmes apportent de la verdure à l'en-
semble.


Complexe des volières
Complexe des volières - aout 2022
Volière des extrémités
Volière des extrémités - aout 2022
Les décors sont encore complétés par des rochers et des
branchages.

Au coeur de chaque volière on pourra observer au moins
3 espèces : l'une occupant le sol, la seconde plus
petite occupant toutes les strates de hauteur tandis que
la dernière espèce vole dans la canopée.

Nous allons démarrer la description par la grande volière
la plus à droite. Au coeur de cet espace garni de ficus
cohabitent des éperonniers Napoléon (Polyplectron
napoleonis), des touracos de Fischer (Tauraco fischeri),
des irénées des fées (Irena puella), des colombines
turverts (Chalcophaps indica) et des pigeons nobles à
collier bleu (Otidiphaps nobilis).


La seconde volière accolée est légèrement moins longue
que la précédente, mais très densément plantée. On
pourra y admirer des cossyphes à calotte neigeuse
(Cossypha niveicapilla) et des gallicolombes de Luzon
(Gallicolomba luzonica).

Des garrulax à queue rouge (Garrulax milnei) évoluent
aux cotés de gallicolombes de Bartlett (Gallicolumba
criniger) dans la troisième volière qui pour sa part est
aménagée de palmiers et de buissons.

Toujours au coeur de ce premier bloc, une autre stru-
cture comparable aux précédentes est lieu de vie de
garrulax ocelés (Ianthocincla ocellatus), de roulrouls
(Rollulus roulroul) et de garrulax d'Omei (Liocichla
omeiensis).


Garrulax ocelé
Garrulax ocelé - aout 2022
Statue au centre du complexe des volières
Statue au centre du complexe des volières - aout 2022


Enfin, des barbus à poitrine brune (Pogonornis
melanopterus), de jeunes garrulax d'Omei
(Liocichla omeiensis) et des torquéoles de Gingi
(Arborophila gingica) s'ébattent dans la dernière
volière de cette aile.

Un renflement sous une tonnelle abrite plusieurs
panneaux pédagogiques, une statue et une
fontaine.

Face à la tonnelle se dresse un long parterre fleuri.



Flèche

La visite continue alors vers la seconde partie du
grand complexe. Cette autre section rassemble
également cinq volières conçues et aménagées
d'un plan d'eau, de palmiers, de bambous et de
branchages.

Des étourneaux des pagodes (Sturnia pagodarum)
cohabitent avec des gallicolombes à poitrine d'or
(Gallicolumba rufigula).

Nous passons alors à la seconde volière de cette
ensemble. On pourra y admirer des mainates
religieux (Gracula religiosa), des garrulax cendrés
(Ianthocincla cinereiceps) et des gallicolombes
de Bartlett (Gallicolumba criniger).


Exemple d'aménagements d'une volière
Exemple d'aménagements d'une volière - aout 2022
Eperonnier de Rotschild
Eperonnier de Rotschild - aout 2022


La troisième volière dispose de moins de buissons et
végétaux que les précédentes. Un couple de très rares
cossyphes du Cap (Cossypha caffer) s'y ébattent aux
cotés de colombes de Socorro (Zenaida graysoni).

La volière suivante accueille des éperonniers de
Rotschild (Polyplectron inopinatum) qui se dissimulent
dans les bambous.

Les autres habitants de la volière sont des étourneaux
de Bali ou des étourneaux de Rotschild (Leucopsar
rotschildii) et des colombes turvets (Columba indica).




Enfin, comme sur l'autre coté, la dernière volière du
complexe est plus volumineuse que les précédentes.
Des buissons de petite taille y ont été plantés, un
pan de la volière est recouvert de lierre et un grand
bassin complète les décors.

Cet espace est occupé par des pigeons nobles à
collier blanc (Otidiphaps aruensis), des touracos de
Fischer (Tauraco fischeri), des scissirostres des
Célèbes (Scissirostris dubium), des léiothrix jaunes
(Leiothrix lutea) et des garrulax du Père Courtois
(Garrulax courtoisi).
Volière large
Extrémité du complexe - aout 2022



Flèche

La visite du Manoir permettra de découvrir une impressionnante collection de mobilier d'art, des collections de services vaisselliers décorés d'oiseaux mais aussi les caves du Domaine de Rotschild


Jardins du Manoir
Jardins du Manoir - aout 2022
Collection de porcelaines
Collection de porcelaines - aout 2022


Couloir rouge
Couloir rouge - aout 2022
Cave du domaine
Cave du domaine - aout 2022



Flèche

Cossyphe du Cap
Cossyphe du Cap - aout 2022



En conclusion, le Manoir de Waddesdon est un beau
parc empreint d'histoire avec de vastes jardins
aménagés, agrémentés de quelques expositions, et
de vastes volières.

L'espace animalier se consacre à la préservation des
oiseaux menacés dans leur milieu naturel et enregistre
de beaux succès de reproduction.
L'élevage naturel des oiseaux est privilégié que ce soit
par les parents ou via des parents adoptifs.


Copyright ©  -  2007-2022   -  J. Bordonné  - Tous droits réservés