Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde    |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens




Parc Animalier du Cézallier


Parc animalier du Cézallier
63420 Ardes sur Couze

Tel: 04 73 71 82 86

www.zoo-cezallier.com



Page créée le 15 avril 2008


Le parc animalier du Cézallier est un grand parc de 25 hectares situé dans les montagnes du Massif Central, a environ 1 heure au Sud de Clermont Ferrand. La majorité des espèces présentées sont européennes, mais le parc possède également des espèces originaires d'autres régions du monde. Le parcours de 2000 m, sillone la forêt auvergnate et permet de faire le tour de l'ensemble des enclos, qui sont tous relativement vastes et laissés à l'état sauvage.


Tarifs 2006
Horaires d'ouverture
Entrée du parc, singes, guanacos, cabiais
Iles à singes et plaine des cervidés, hippopotame
Le secteur des fauves, lamas et porc-épics
Les sangliers, mouflons, bouquetins et chamois
Panthères des neiges, chameaux, macaques rhésus et chauves souris
Conclusion



flèche
                                                                                                                                                                                               
Tarifs d'entrée 2006
(ces informations ne sont données qu'à titre indicatif):

Adultes: 8 €
Enfants: 5 €



flèche

Horaires d'ouverture (ces informations ne sont données qu'à titre indicatif):

- des vacances de printemps au 30 septembre : tous les jours de 10 à 19 h
- du 01 octobre au 31 mars: les dimanches de 14 h à la tombée de la nuit



flèche

Présentation du parc


Dès son entrée sur le parking, le visiteur peut observer un grand enclos herbeux et en pente, où vit un groupe de 3 chameaux de Bactriane (Camelus bactrianus) qui cohabitent avec des chèvres angoras (Capra capra). Le visiteur s'acquitte alors de son droit d'entrée au niveau des caisses, de la boutique et du restaurant du parc, qui sont abrités dans une grande maison faite de rondins de bois. En débutant sa visite sur la droite, le visiteur entre dans la première zone du parc, consacrée aux singes.



La première installation située sur la gauche du sentier est de taille
relativement importane, engazonnée, avec quelques petites structures
d'escalade. Elle accueille un groupe de 3 macaques de Tonkéan
(Macaca tonkeana). En face de ces animaux, une autre installation
semblable à la première, héberge un groupe de 9 singes capucins
(Cebus apella). Leur enclos est enrichi de quelques troncs et
branchages offrant aux animaux des possibilités de cachettes.

Au bout du chemin  délimité par ces deux enclos, le visiteur peut
observer le grand lac central du parc, au milieu duquel émergent 6
iles à singes.
Avant de faire le tour du lac et de découvrir les différentes espèces de
primates qui y sont présentées, le chemin amène le visiteur vers une
petite volière arrondie qui abrite une famille de makis cattas (Lemur
catta
).



Enclos des macaques de Tonkéan
Enclos des macaques de Tonkéan - février 2006



Enclos des ratons laveurs
Enclos des ratons laveurs - février 2006




Mitoyen à cette volière, on trouve un petit enclos herbeux où vit une
une troupe de wallabies de Benett (Macropus rufogriseus) dont un
idividu albinos. A partir de ce point, le sentier descend légèrement
en longeant plusieurs enclos. Le premier est destiné à un groupe de
ratons laveurs (Procyon lotor), qui disposent d'un petit plan d'eau.
A coté de cet enclos, une vaste plaine est divisée en deux parties
communicantes, l'une intégrant un vaste plan d'eau. Quatre capybaras
(Hydrochaerus hydrochaeris) y vivent. A coté des cabiais, deux
autres plaines accueillent un groupe de guanacos (Lama guanicoe)
cohabitant avec des chèvres naines (Capra capra). La seconde plaine
est occupée par des anes gris (Equus asinus) et des chèvres.

Le visiteur revient alors quelque peu sur ses pas, afin de retourner au
niveau du lac et des îles à singes.
Volière des makis catta
Volière des makis catta - février 2006
Loge caractéristique des primates
Loge caractéristique des primates - février 2006



Capybaras
Capybaras - février 2006
Guanaco
Guanaco - février 2006



flèche

La première île à singe est occupée par un groupe d'atèles de Geoffroy
(Ateles geoffroyi). Toutes les iles sont conçues de la même manière, à
savoir plantées d'herbe et agrémentées de tronsc d'arbre, d'arbres et de
quelques cordages qui offrent aux animaux un peu d'enrichissement.
Chaque ile est reliée via un tuyau "sous-marin", à une petite cabane en
bois, divisée en une zone fermée et un zone grillagée.

La deuxième île est occupée par des makis varis noir et blanc (Varieta
variegata variegata), la troisième par des makis varis roux (Varieta
variegata
rubra). Le visiteur arrive alors à un bord du lac que le sen-
tier de visite contourne. La suite de la visite continue de longer le lac,
mais également deux enclos herbeux, dont une vaste plaine, qui sont le
lieu de vie de zèbres de plaine (Equus quagga) pour le premier et de
mouflons à manchettes (Ammotragus lervia), de mouflons d'Asie
(Ovis orientalis), de cerfs élaphes (Cervus elaphus) et de cerfs
sikas (Cervus nippon) pour le second.




Plaine des cervidés
Plaine des cervidés - février 2006

Ile des gibbons
Ile des gibbons - février 2006
En face de cette vaste plaine, une ile accueille un couple de gibbons
siamangs (Hylobates syndactylus). L'île suivante n'était pas occupée
lors de ma dernière visite, alors que sur la dernière île, un gibbon lar
(Hylobates lar) était présenté.
 
Le sentier de visite remonte alors un étage, et longe un nouveau
petit point d'eau au milieu duquel on peut observer une île reliée
à une petite maison qui héberge un couple de magots (Macaca
sylvanus). En face des magots, un petit enclos inoccupé était le
lieu de présentation du groupe de ratons laveurs (Procyon lotor).
Le visiteur se trouve alors face à une grande place où sont prop-
osées diverses attractions telles des balançoires, des tobbogans...
Le long de cette place, on trouve une vaste installation divisée en
un large plan d'eau et en une partie terrestre mais très boueuse. Cette
installation est le lieu de vie de l'unique hippopotame amphibie
(Hippopotamus amphibius) du parc. Cet enclos est à mon goût
peu esthétique et n'offre aucune possibilité de brouter à l'animal.



Enclos de l'hippopotame
Enclos de l'hippopotame - février 2006
Hippopotame
Hippopotame - février 2006



Maki vari noir et blanc
Maki vari noir et blanc - février 2006
Cerf élaphe
Cerf élaphe - févrieri 2006



flèche

La suite de la visite conduit le visiteur à bifurquer sur la droite, en passant devant un enclos en butte où vit un petit groupe de coatis à queue annelée (Nasua nasua). La zone suivante, remontant vers la forêt du parc, est consacrée à la présentation de quelques espèces de carnivores. Les enclos des carnivores sont tous de même type, en pente herbeuse, agrémentés de quelques rochers mais restent dans l'ensemble relativement vide avec peu d'enrichissement pour les animaux. Ils sont reliés, à de petites maisons en briques abritant chacune deux boxes.




Le premier enclos des carnivores est occupé par un couple de lions
de l'Atlas (Panthera leo). Le second un peu plus haut est occupé par
un couple de tigres de Sibérie (Panthera tigris). Enfin, le dernier
enclos de carnivores est quant à lui, agrémenté d'un petit plan d'eau
et est le lieu de vie d'un couple d'ours à collier (Ursus thibetanus).
En face des ours, on trouve un autre petit enclos attenant à celui de
l'hippopotame, où vivent des émeus et des moutons du Cameroun
(Ovis ovis).

Le visiteur remonte alors le long du sentier et s'engouffre dans la forêt
auvergnate. Divers enclos naturels au sein de la forêt, sont situés sur
la gauche du sentier.



Enclos des lions de l'Atlas
Enclos des lions de l'Atlas - février 2006



Enclos des loups d'Europe
Enclos des loups d'Europe - février 2006




La première installation est occupée par des lamas (Lama glama),
et des moutons du Cameroun. La seconde installation est le lieu de
vie de wallabies de Benett et de kangourous roux (Macropus
rufus). Le denier enclos de cette série, autour duquel s'enroule le
sentier, héberge un groupe de porc-épics (Hystrix cristata). Leur
enclos au milieu des arbres, est encore une fois relativement
boueux et peu enrichi.

La suite de la visite, longe à nouveau ces trois enclos, situés maint-
enant sur la gauche du chemin. Sur la droite, on trouve une vaste
installation forestière où vit un grand groupe de cerfs wapitis (Cervus
elaphus). Le visiteur est alors invité à contourner un vaste enclos
situé au milieu de la forêt où vit une meute de loups européens
(Canis lupus).
Ours à collier
Ours à collier - février 2006
Lamas
Lamas - février 2006



flèche

A coté de ce vaste enclos forestier, une installation plus petite est consacrée
à la présentation de lynx (Felis lynx). Au dessus de l'enclos des loups, une
autre structure grillagée, constitue un enclos organisé autour d'un grand
rocher naturel. Cet enclos est occupé par des loups blancs de Mackensie
(Canis lupus). A coté des loups, le sentier continu de monter et le visiteur
peut observer un mâle cochon du Vietnam.

Le sentier continue de monter sur la colline, avec sur la droite, l'enclos des
bisons américains (Bison bison). Derrière les bisons, on peut à nouveau
apercevoir l'enclos des cerfs élaphes. A coté des bisons, on retrouve un
troisième enclos où est présentée une autre espèce de cervidés: les daims
(Dama dama). Enfin, en face de ces enclos, on trouve la très grande
vallée des sangliers (Sus scrofa). La troupe de sangliers compte de
nombreux animaux qui se reproduisent régulièrement.




Sanglier
Sanglier - février 2006



Enclos des mouflons de Corse
Enclos des mouflons de Corse - février 2006




Le sentier contourne alors la vallée des sangliers, et le visiteur peut
admirer un autre enclos où sont présentés des cerfs sikas (Cervus
nippon
). Un troupeau assez important de ces animaux est présenté
au parc du Cézallier. En continuant la visite, le sentier sillone la forêt
pendant un petit moment, avant de tomber sur une grande clairière.
Sur la gauche, le visiteur peut observer deux enclos à flancs de fal-
aise. A cet endroit, le visiteur surplombe l'enclos. La première es-
pèce est présentée dans un enclos en pente douce et peu rocailleux.
Il s'agit de mouflons de Corse (Ovis sp.). Deux autres enclos dis-
posent pour leur part d'une pente abrupte et accueillent respecti-
vement des chamois (Rupicapra rupicapra) et des bouquetins
des Alpes (Capra ibex).
Au centre de la clairière, un autre enclos vide lors de ma visite était
le lieu de vie de chiens viverrins (Nycereutes procyonoides).
Mouflon de Corse
Mouflon de Corse - février 2006
Mouflons à manchette
Mouflons à manchette - février 2006



Enclos des bouquetins
Enclos des bouquetins - février 2006
Bouquetin des Alpes
Bouquetin des Alpes - février 2006



flèche

La suite de la visite conduit le visiteur a redescendre de la colline, sur la droite du chemin, un autre enclos herberge un groupe de mouflons à manchette (Ammotragus lervia). Tous ces animaux disposent d'un vaste terrain planté d'arbres. En face de ces enclos, une petite installation, elle aussi vide lors de ma visite, accueille des marmottes des Alpes (Marmotta sp.). Le visiteur redescend alors le chemin, contournant l'enclos des bouquetins.




En arrivant au bas du sentier, le visiteur peut découvrir la totalité de la
falaise des bouquetins, puis  celle des chamois. La suite de la visite
longe la partie basse de la vallée des sangliers, puis on trouve un
nouvel enclos, adossé à une paroi rocheuse avec un sol herbeux. Cet
enclos est bien adapté à ses pensionnaires en l'occurence un couple
de panthères des neiges (Uncia uncia) appartenant au programme
d'élevage européen (EEP).
La suite de la visite, nous amène vers une grande place en herbe, au
fond de laquelle on trouve une grange en ruine, où sont stockés les
matériaux de construction, et les balles de foin. Sur la droite de la
place un enclos accueille un couple de chameaux de Bactriane
(Camelus bactrianus), avec en contre bas le second enclos des
chameaux décrit plus haut.



Enclos des panthères des neiges
Enclos des panthères des neiges - févrieri 2006



Enclos des macaques rhésus
Enclos des macaques rhésus - février 2006




En face des chameaux, un grand enclos, là encore à flancs de falaise, au
sol rocheux, est le lieu de vie d'un groupe de macaques rhésus (Macaca
mulata). Leur installation, est agrémentée de quelques cabanes en
bois dans lesquelles les animaux peuvent se soustraire à la vue des
visiteurs.
Le visiteur est alors invité à se diriger vers le bout de cette place, où
il tombe sur l'aire de jeu située à proximité de l'enclos de l'hippopo-
tame. Une autre installation se trouve à l'intérieur de la grange, il s'agit
d'un noctarium où est présentée une colonie de chauves souris
(Nyctalus noctula). A la sortie de la grotte, le visiteur longe un dernier
enclos où était présenté un grand groupe de singes écureils (Saïmiri
boliviensis), qui ont été transférés à St Martin la Plaine en 2006. Le
visiteur a alors fait le tour du parc, et se retrouve sur la terrasse du
restaurant située à l'entrée du parc, qui fait également office de sortie.
Chameau de Bactriane
Chameau de Bactriane - février 2006
Macaque rhésus
Macaque rhésus - février 2006



flèche

En conclusion, le parc animalier du Cézallier est un grand parc, présentant de nombreuses espèces européennes originaires des forêts, dans de vastes enclos forestiers adaptés à ces animaux. Néanmoins, certains enclos sont peu enrichi, très boueux et devraient peut être faire l'objet d'une rénovation. Certaines espèces n'ont pas leur place dans de tels enclos comme par exemple ceux de l'hippopotames ou des singes qui sont trop exigues ou totalement inadaptés à leurs pensionnaires. Le parc offre de sympathiques balades dans un cadre naturel.





Copyright ©  -  2007-2020  -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés