Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde    |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens



Parc Zoologique de Lille



Parc Zoologique de Lille
Avenue Mathias Delobel
59000 LILLE

Tel: 03 28 52 07 00
Fax: 03 20 57 38 08

www.zoolille.com


Logo de Lille


Le zoo de Lille est un parc municipal situé au sein de la citadelle de la ville. Aujourd'hui, le parc compte plus de 400 animaux appartenant à 80 espèces dont 75% sont menacées dans la nature. Le parc, véritable poumon vert de la ville s'étend sur 3,5 hectares. Le zoo est gratuit pour tous, mais les animaux sont interdits dans les allées du parc.


Ma visite: 01 septembre 2008
Mise en ligne: 06 décembre 2008




Horaires d'ouverture 2008
L'allée de volières des primates et oiseaux
Les volières des oiseaux
Les petits mammifères
Le noctarium
Les îles à singes et la plaine sud américaine
La plaines africaines et les volières pour lémuriens
Conclusion



Flèche

Horaires d'ouverture 2008 (Ces informations ne sont données qu'à titre indicatif)

Horaires d'été, de fin mars à fin octobre :
9h à 18 h la semaine
9h à 19h les week-ends et jours fériés

Horaires d'hiver, de fin octobre à fin mars :

10h à 17h la semaine et les week-ends

Dernier accès au zoo 30 minutes avant la fermeture des portes.



Flèche

Présentation du parc

Dès l'entrée, le visiteur est plongé dans l'ambiance végétalisée
du parc.  Sur la droite de l'entrée,  se situe le chalet de la séc-
urité à coté duquel a été installée une petite marre, lieue d'une
animation pour la campagne  EAZA 2008.  En face se trouve
un premier  enclos  occupé  par des  petits  pandas  (Ailurus
fulgens).  Leur  enclos est bien  végétalisé  et possède  outre
les  structures  d'escalade,  de  grands  arbres  dans  lesquels
les pandas  peuvent  escalader  leur  offrant  ainsi  de  nomb-
reuses possibilités d'évolution.  En empruntant le chemin situé
sur la  droite de  cet  enclos,  le visiteur  entre  dans  une allée
dont  le sentier  longe une  série  de  volières  situées  à droite
et  à  gauche. La  première  volière  située  sur  la  gauche  du
sentier de visite est occupée par un groupe d'aras chloroptères
(Ara chloroptera).



Marre reconstituée pour la campagne EAZA
Marre reconstituée pour la campagne EAZA - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés




Première allée de volières
Première allée de volières - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Mitoyen à ces perroquets se trouve une autre volière au sol
sableux,  dans laquelle sont hebergés  des makis varis noirs et
blancs (Varecia variegata variegata). Une nouvelle volière
est en cours d'aménagement à l'arrière du noctarium, elle est
destinée à accueillir cette espèce. En face de ces animaux, les
volières  sont consacrées pour  la première à  la présentation
de  kookaburas  géants (Dacelo novaeguineae). A coté de
ces oiseaux,  sont présentés  des makis  varis roux (Varecia
variegata rubra).  Ces volières  sont fortement  végétalisées
et les  buissons ont  bien poussé.  Par ailleurs,  des structures
en bois offrent des possibilités d'escalade aux animaux.  A la
suite  de ces  installations,  deux autres  volières de taille plus
réduite se dressent.  Leur sol est en écorces et quelques brins
de verdures agrémentent l'installation. La première est le lieu
de vie  d'une colonie  de perruches à tête bleue  (Aratingua
acuticaudata)  et de perruches de Patagonie  (Cyanoliseus
patagonus).



Enclos des petits pandas
Enclos des petits pandas - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Enclos des makis vari
Enclos des makis vari - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés


Perruche de Patagonie
Perruche de Patagonie - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Perruche à tête bleue
Perruche à tête bleue - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés




Flèche


A coté des perruches se trouve une autre volière dans laquelle
vivent des perruches souris (Myiopsitta monachus).  En face
de ces enclos,  on trouve un  enclos séparé  du visiteur par un
muret qui  était  vide lors de ma visite.  A coté  de  cet enclos,
une autre  volière est le lieu  de vie d'un groupe  de binturongs
(Arctictis binturong).  Leur enclos  est  vide  et ces  animaux
grimpeurs ne disposent que de très peu de structures d'escalade.
A coté des binturongs, 2 autres volières au sol en sable et dans
lesquelles des bassins ont été aménagés. Elles sont le lieu de
présentation de psittaciformes et d'anatidés.  La première volière
est occupée par des amazones farineux (Amazona farinosa),
des amazones à front jaune (Amazona ochrocephala), et des
amazones à ailes oranges (Amazona amazonica).
La  seconde  volière  est occupée  par  des  canards  carolins
(Aix sponsa), des canards mandarins (Aix galericulata) et des
pilets des Bahamas (Anas bahamensis).




Volière des binturongs
Volière des binturongs - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Volière centrale des gris du Gabon
Volière centrale des gris du Timneh - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés



En face des anatidés, se trouvent deux autres volières que la
forte végétation recouvre offrant ainsi de l'ombre et un milieu
adéquat aux rapaces nocturnes qui y sont présentés. La pre-
mière volière  est occupée par des  chouettes lapones (Strix
nebulosa
), la seconde volière est occupée par des harfangs
des neiges (Bubo scandiacus).
L'allée des volières est alors intérrompue par une volière ronde
située au centre du sentier. Cette volière est occupée par des
gris du Gabon  (Psittacus erithacus).  En contournant  cette
volière,  le visiteur  peut  observer  des youyous  du  Sénégal
(Poicephalus senegalus)  et des gris de  Timneh (Erithacus
timneh
),  présentés dans  une petite volière adossée à un mur
sur la droite.



Flèche




La visite reprend en poursuivant le chemin au centre de 2 nouvel-
les rangées d'enclos.  Le premier  enclos  situé  sur la  gauche du
sentier  est occupé  par  un  groupe  de  coatis  à  queue  annelée
(Nasua nasua). A coté des coatis, un autre enclos du même type, 
au sol sableux et agrémenté de quelques tas de bois est le lieu de
vie d'une colonie de suricates (Suricatta suricatta).  Enfin, deux
volières  mitoyennes  terminent les enclos  de la partie gauche. La
première volière  est  le  lieu  de vie de paddas  de  Java  (Padda
orizivora
) et de mainates (Gracula religiosa).  Le dernier enclos
est occupé par des cochons d'Inde domestiques (Cavia porcellus).
Enclos des suricates
Enclos des suricates - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés


Enclos des porc épic et des mangoustes
Enclos des porc épic et des mangoustes - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés



La rangée de droite débute par un enclos sableux séparé
du visteur par un petit muret en briques rouges. Des porc
épics à crète (Histryx cristata) et des mangoustes jaunes
(Cynictis penicillata) y cohabitent. A coté de cet enclos,
une volière  est  occupée  par  un  groupe de  makis catta
(Lemur catta).  A coté de ces primates,  une volière bien
végétalisée est occupée par un chat pêcheur (Prionailurus
viverrinus
) arrivé  du zoo de Pont  Scorff.  Enfin, une der-
nière volière  est  le  lieu de  présentation  de  sakis  à  face
blanche  (Pithecia  pithecia)  et  d'un  grand hocco (Crax
rubra
). Le visiteur passe alors sur une petite place, sur la
gauche de laquelle se trouve un enclos herbeux accolé à un
bâtiment dans lequel le visiteur est invité à entrer.
Saki à face blanche
Saki à face blanche - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Padda de Java
Padda de Java - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés



Flèche

L'enclos extérieur est entièrement en herbe et recouvert d'un
filet pour éviter l'intrusion d'oiseaux. Cet enclos est occupé
par des tortues géantes d'Aldabra (Geochelon gigantea).
Le visiteur entre alors dans le noctarium du parc. Ce dernier
possède un sol  en écorce d'arbres et des terrariums à la lu-
mière plus ou moins tamisée sont installés tout autour d'une
place dans le vivarium. Il est à noter que l'utilisation du flash
est interdite dans le noctarium ce qui limite la prise de photos.
Dans le premier enclos vivent des kinkajous (Potos flavus),
le second est occupé par des douroucoulis à pattes grises
(Aotus trivirgatus griseimembra). Un autre groupe de kin-
kajous occupe le troisième enclos alors que le quatrième est
le lieu de présentation de renards volants (Pteropus lylei) et
de loris lents pygmées (Nycticebus pygmaeus). Le cinquième
terrarium est plus lumineux.



Entrée du noctarium et enclos des tortues à droite
Entrée du noctarium et enclos des tortues à droite - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés

Ancinenne volière des panthères des neiges
Ancinenne volière des panthères des neiges - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Il est occupé par des tamarins labiés (Saguinus labiatus), des
ouistitis pygmés  (Cebuella pygmaea)  et  un couple de  raris-
simes chevrotains malais (Tragulus javanicus) qui se sont rep-
roduits à l'automne 2008. Des iguanes verts (Iguana iguana) et
des tortues aquatiques sont hébergés dans le terrarium suivant.
Des tamarins  empereurs  (Saguinus imperator) sont accuellis
dans  un  enclos  accolé  à l'enclos  des  ouistitis à  toupet blanc
(Callithrix jacchus). Sur le mur du fond un enclos vide lors de
ma visite est en cours de rénovation. il s'agit en fait des anciennes
loges de nuit des panthères des neiges (Uncia uncia) qui étaient
présentées au zoo de Lille. Enfin, à coté de la sortie se trouve
un dernier terrarium accueillant des boas de Madagascar
(Sanzinia madagascariensis) et l'enclos intérieur des tortues
d'Aldabra.
Le noctarium du zoo de Lille est un très bel aménagement dans
lequel sont présentées des espèces très peu courantes en capti-
vité et très intéressantes d'un point de vue conservation.


Enclos des tortues d'Aldabra
Enclos des tortues d'Aldabra - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Tortues d'Aldabra
Tortues d'Aldabra - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés

En sortant du noctarium, le visiteur peut à nouveau voir l'enclos des tortues d'Aldabra et en contournant le bâtiment, le visiteur peut voir une grande volière bien végétalisée, qui accueillait les panthères des neiges jusqu'à leur mort et qui est aujourd'hui rénovée afin d'accueillir les chouettes lapones du parc.




Flèche

En poursuivant son chemin, le visiteur tombe sur un enclos
qui était, il y a quelques années encore, consacré à la pré-
sentation de la faune australienne. Aujourd'hui, seuls des
groupes d'oies à tête barrée (Anser indicus) et de berna-
ches nonettes (Branta leucopsis) y sont présentés.
En longeant cet enclos, le visiteur tombe sur un grand plan
d'eau au milieu duquel ont été construites des iles destinées
à la présentation de primates. La première ile est occupée
par une famille de gibbons à mains blanches (Hylobates
lar). Leur île est plantée de quelques arbres et agrémentée
de cordages et structures d'escalade. La seconde île est
le lieu de vie d'un couple de siamangs (Symphalangus
syndactylus
). Entre ces deux iles, un petit ilots est le lieu
de repos des pélicans blancs (Pelecanus onocrotalus)
et des cormorans (Phalacrocorax carbo) du parc.




Ile des gibbons lar
Ile des gibbons lar - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Plaine Sud Américaine et enclos des aras
Plaine Sud Américaine et enclos des aras - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés


La dernière île,  de taille plus réduite  accueille un groupe de
capucins (Cebus apella).  Dans le  plan  d'eau vivent  égale-
ment de nombreuses tortues de Floride (Trachemys scripta).
Le visiteur passe alors  sous un petit pont pour se diriger vers
une  nouvelle  partie  du  parc composée d'un vaste enclos en
sable, avec en  son centre un bâtiment hebergeant les animaux,
et un bassin.  Cet enclos est  destiné  à  la  présentation  de  la
faune sud américaine. Aujourd'hui,  un couple  de tapirs terres-
tres (Tapirus terrestris) cohabite avec des maras (Dolichotis
patagonum
),  des  capybaras  (Hydrochaeris  hydrochaeris),
des alpagas (Lamas paco) et des  nandous (Rhea americana).
Une petite fosse agrémentée de nombreux branchages et située
devant la maison est le lieu de vie d'aras macaos (Ara macao).




Flèche


Un sentier permet de faire le tour de l'enclos sud américain. A
coté de  cet enclos,  une installation  composée  de  2 volières
herbeuses et agrémentées d'un plan d'eau et quelques buissons
est   le    lieu   d'un    élevage   de    bernaches    de  Magellan
(Chloephaga picta). En face de l'enclos sud américain, le vis-
iteur peut  observer une  plaine dont  le centre  est étranglé  et
dans lequelles  vivent  trois  espèces  africaines,  à  savoir  des
zèbres de Grant (Equus quagga granti), des élands du Cap
( Taurotragus     oryx )     et      deux     rhinocéros     blancs
(Ceratotherium simum). Suite à cet enclos, le visiteur redes-
cend un petit sentier en direction de l'enclos des petits pandas.
Un sentier  bifurquant sur  la gauche  est bordé  par une  petite
volière   dans   laquelle   vivent    des    perruches    de   paille
(Platycercus  flaveolus)  et des  perruches  de  Port  Lincoln
(Barnardius zonarius).

Volière des bernaches de Magellan
Volière des bernaches de Magellan - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés

Nouvelle volière des lémuriens
Nouvelle volière des lémuriens - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés





Au bout de ce sentier, se trouve la future volière destinée à
l'accueil des makis varis. Cette volière tout en bois est très
végétalisée et offrira aux animaux de meilleures conditions
de vie que celles dont disposent les animaux à l'heure actu-
lle. Le visiteur retourne alors sur ces pas jusqu'au niveau de
la plaine africaine, pour redescendre le chemin situé sur la
droite et regagner ainsi la sortie du parc.
Plaine africaine
Plaine africaine - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés


Rhinocéros blanc
Rhinocéros blanc - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Bernache de Magellan
Bernache de Magellan - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés
Volière des perruches
Volière des perruches de paille et de Port Lincoln  - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés



Flèche








En conclusion, le zoo de Lille est un petit zoo qui présente des
espèces peu courantes en captivité, principalement au niveau
du noctarium. Bien que certaines installations soient assez réc-
entes, il en est d'autres qui sont très anciennes et peu adaptées
aux espèces qui y vivent actuellement. Néanmoins, le zoo fait
des efforts et de nombreux réaménagements sont prévus dans
les années futures.
Cormoran
Cormoran - septembre 2008
Copyright © - J. Bordonné - Tous droits réservés



Copyright ©  -  2007-2020  -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés