Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde   |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens

Les Naïades

Attention ce parc est définitivement fermé
This park is now close


Aquarium d'Ottrott Les Naiades
30 route de Klingenthal
67530 Ottrott
France

Tel : +33 (0)3 88 95 90 32

www.parclesnaiades.com
Logo les Naiades


Ma visite : 27 mars 2011
Mise en ligne : 26 mai 2014




Gerrhosaure à brandes noires
Gerrhosaure à brandes noires - mars 2011

Tarifs d'entrée 2013
Horaires d'ouverture 2013
Introduction
Le jardin et la mini ferme
La nursery et la grotte
Les eaux douces d'Asie et d'Océanie
Les cichlidés et discus
Les tortues et les iguanes
Les crocodiles
Les eaux salées
Conclusion




Flèche

Tarifs d'entrée 2013 (Ces informations sont données à titre indicatif)



Ticket individuel

     Adulte :                  10,00 €
     Enfant (4 à 14 ans) : 7,50 €

Ticket groupe (à partir de 20 personnes)
     Adulte :                    7,00 €
     Enfant (3 à 14 ans) : 5,00 €
     1 accompagnateur gratuit pour 10 enfants
Aulonocara fée
Aulonocara fée - mars 2011



Flèche

Horaires d'ouverture 2013 (Ces informations sont données à titre indicatif)

Cichlidé joyaux rouge
Cichlidé joyaux rouge - mars 2011




Mars à Septembre : 10h00 à 18h30
Octobre à février :   14h00 à 18h00 (en semaine)
                               10h00 à 18h00 (les dimanches et jours fériés).



Flèche

Présentation du zoo


L’Aquarium d’Ottrott se situe dans une petite commune situé
à proximité d’Obernai, au cœur du piémont des Vosges ver-
sant Alsacien.

Ce parc installé dans une ancienne usine textile désaffectée,
était tout d’abord tourné vers les poissons d’eau douce et
d’aquariums. Au fil des ans, il a développé sa collection pour
l’enrichir de bacs d’eau salée, mais aussi de reptiles.

Plus récemment, l’espace extérieur a été aménagé et présente,
outre des races domestiques, quelques mammifères sauvages.
Oscar
Oscar - mars 2011



Flèche

Présentation du zoo


Après avoir traversé l’entrée, le visiteur est plongé dans
un petit jardin aux herbes aromatiques, médicinales et
orientales.
Les maisons à colombages ainsi que le grès des Vosges,
pierre rosée typique de la région, sont également mis en
valeur dans ce premier espace.

Plus loin, au détour d’un mur de pierres, le visiteur trouve
un petit enclos en terre, se terminant par un bassin peu
profond.
Des oies d’Alsace (Anser anser domesticus) y cohabitent
avec des canards de Barbarie (Anas domesticus) et des
cygnes blancs (Cygnus olor). Mitoyen aux anatidés, se
trouve un second enclos délimité par un petit muret en
pierre.


Enclos des oies et des cygnes
Enclos des oies et des cygnes - mars 2011
Volière des ratons laveurs
Volière des ratons laveurs - mars 2011
Ce bassin doté d’abris en bois, d’un bassin et de quelques
roches, est consacré à des ragondins (Myocastor coypus),
rongeurs qui se rencontre assez fréquemment le long des
cours d’eau.

La visite se poursuit au sein du jardin botanique, où
plusieurs panneaux d’information présentent certaines
traditions régionales comme le « Carnaval ».

Sur la droite du sentier, une pergola recouverte d’un
grillage et accolé à une cabane en bois, est le lieu de
vie de ratons laveurs (Procyon lotor). Leur volière
dispose d’un sol en terre, d’un petit bassin et de
quelques troncs d’arbre.


A côté des ratons laveurs, un autre abri en bois formant
des colombages est visible à travers une baie vitrée et
compose le clapiers des lapins nains (Oryctolagus
caniculus domesticus
). Toujours sur la gauche du sen-
tier de visite se dresse alors le poulailler du parc.
Ce dernier, de petite taille, est occupé par des poules
pondeuses (Gallus gallus domesticus).

Deux possibilités s’offrent alors à nous. Nous pouvons
soit débuter la visite de l’aquarium à proprement parler,
soit poursuivre la découverte du parc extérieur. Nous
allons opter pour cette seconde solution. Au milieu de la
prairie se dresse une grande volière. Cette dernière, au
sol en herbe et en terre, est plantée d’arbustes, mais
aussi d’arbres.


Volière des pintades
Volière des pintades - mars 2011

Enclos de contact
Enclos de contact - mars 2011
Elle est consacrée à des pintades domestiques (Numida
meleagris
). Une aire de jeux a également été aménagée
au centre de cette prairie. Sur la droite, deux autres
bâtiments ont été érigés.
Ces derniers rappellent eux aussi les maisons alsaciennes.
Le premier est consacré à des poules (Gallus gallus
domesticus
), tandis que le second présente une coha-
bitation entre des faisans dorés (Chrysolophus crispus)
et des pigeons (Columbia livia domestica).

La mini ferme de l’aquarium d’Ottrot compte encore un
grand enclos de contact, en herbe, au cœur duquel
évoluent des moutons d’Ouessant (Ovis aries
domesticus
), des pintades (Numida meleagris), des
dindons (Meleagris gallopavo) et des poules.
Enfin, délimité par des planches de bois se trouve l’in-
stallation des cochons Vietnamiens (Sus scofra
domesticus
).


Ambiance extérieur de Naiades
Ambiance extérieure des Naiades - mars 2011
Pigeonnier des Naiades
Pigeonnier des Naiades - mars 2011



Flèche

Le visiteur revient alors au niveau des ratons laveurs et
de l’entrée de l’aquarium. Après avoir traversé la
boutique du parc, le visiteur emprunte un couloir, dont
le mur de droite est percé de quelques hublots laissant
entrevoir une série d’aquariums en batteries, présentés
tels qu’en animalerie, composant la quarantaine, la zone
d’élevage et la station de soins du parc.

On y découvre également le premier bac de l’aquarium,
de petite taille, agrémenté de quelques plantes, il pré-
sente une cohabitation entre des tétras cardinalis
(Paracheirodon axelrodi), des tétras nez rouges
(Hemmigrammus bleheri) et des tétras aux yeux
rouges (Moenkhausia oligolepis). Le visiteur arrive
alors dans la première salle de l’aquarium « La Grotte ».


Nursery et infirmerie
Nursery et infirmerie - mars 2011
Grotte des tétras aveugles
Grotte des tétras aveugles - mars 2011
Cette dernière à la lumière tamisée, recrée une caverne
sous terraine. Sur la droite, le premier aquarium est agré-
menté de quelques stalagmites et est le lieu de vie de
tétras aveugles (Astyanax fasciatus).

L’aquarium qui suit, visible à travers une double vitre,
se compose d’une zone immergée agrémentée de
plantes et de racines et d’une zone émergée, den-
sément végétalisée. Une petite cascade relie les 2
parties vitrées. Ce bac est occupé par des cichlidés
à tête de lion (Steatocranus casuarius), des petits
silures aiguillettes (Farlowella gracilis), des cory-
doras léopards (Corydoras julii) et par des loches
ventouses (Gyrinocheilus aymonien).


Installé dans un des coins de cette salle, se dresse un
terrarium en sable dans lequel ont été disposées quel-
ques branches. Des basilics bruns (Basilicus vittatus)
y sont hébergés. Face au double aquarium des ci-
chlidés, le visiteur peut observer un vivarium de taille
moyenne, agrémenté de quelques plantes d’intérieur.
Un bassin complète le décor. Des dragons d’eau
(Physignatus cocincinus) y cohabitent avec des
tortues à tempes rouges (Trachemys scripta
elegans
).

Enfin, au cœur de la grotte, on peut encore admirer
un bac relativement grand, dont la partie supérieure,
à l’air libre, est tapissée de plantes tombantes et
autres mousses.


Vivarium des dragons d'eau
Vivarium des dragons d'eau - mars 2011



Flèche

Nous arrivons alors dans la seconde grande salle, à
la lumière tout aussi absente. Sur la gauche se dresse
un aquarium de largeur moyenne mais relativement
profond.

Ce dernier est agrémenté de faux rochers et de fausses
racines, mais dénudé de toute végétation. Il est le lieu
de vie de scalaires (Pterophyllum altum), d’oscars
(Astronotus ocellatus) et de plécos à rayures
(Panaque nigrolinetaus). Sur la droite de cette salle,
on pourra observer divers objets d’artisanat africain
et asiatique.

« La Crique », est occupée par des guppys (Poecilia
reticulata
), des mollys voiles (Poecilia latipina), des
xyphos porte épée (Xiphophorus helleri) et des platys
variés (Xiphophorus variatus).



"La Crique" des guppys
"La Crique" des guppys - mars 2011
Bac asiatique
Bac asiatique  - mars 2011

Deux autres aquariums complètent cette salle. Le
premier, représentant les eaux d’Asie du Sud Est,
est bien planté et occupé par des badis (Badis
badis
), des barbus requins (Balantiocheilos
melanopteurs
), des silures requins (Pangasius
hypophtalmus
), des gouramis perlés (Trichogaster
leeri
), des gouramis bleus (Trichogaster
trichopterus
), des cromides oranges (Etroplus
maculatus
), des labéos bicolores
(Epalzeorhynchos bicolor), des loches clowns
(Botia macracantha), des danios géants (Devario
aequipinnatus
), des barbus bimaculés (Barbus
bimaculatus
) et des barbus tictos (Punctus ticto).


Le dernier bac de cette salle reflète les eaux douces de
Nouvelle Guinée. Des poissons arc en ciel de Boeseman
(Melanotaenis boesemani), des arcs en ciel de Bleher
(Chilatherina bleheri), des arcs en ciel rouges
(Glossolepis incisus), des arcs en ciel de Herbert
(Melanotaenia herbertaxelrodi), des arcs en ciel
splendides (Melanotaenia splendida) et des gobies du
désert (Chlamydogobius eremius) y nagent au milieu
de vallisnéris et d’autres algues.

Le visiteur entre alors dans un autre couloir formant un
angle droit. Sur la droite, les murs sont percés se plusieurs
bacs. Le premier, relativement profond, comptant de nom-
breux faux décors entrecoupés de quelques plantes aqua-
tiques de type Cryptocorines.


Aquarium des poissons arc en ciel
Aquarium des poissons arc en ciel - mars 2011
Bac des carpes kois
Bac des carpes kois - mars 2011
Ce bac africain héberge des synodontis anges (Synodontis
angelicus
), des poissons papillons africains
(Anomalochromis thomasi), des cichlidés joyaux rouges
(Hemichromis lifalili), des poissons éléphants
(Gnathonemus petersii), des tétras du Congo
(Phennacogrammus interruptus), des poissons papillons
(Pantodon buchholzi) et des pelmatos (Pelvicachromis
pulcher
).

Sur le mur perpendiculaire au précédent, se dresse un bac
d’eau froide, disposant pour seuls aménagements de quel-
ques rochers. Ce bac est consacré aux poissons rouges
(Carassius auratus) parmi lesquels on reconnaitra les
poissons rouges communs et les poissons rouges queue de
voile, mais également des carpes koïs (Cyprinus carpio).



Flèche


Les deux bacs qui suivent sont consacrés à l’Amérique du
Sud, Le premier représente un fond rocheux, agrémenté de
multiples galets. Il accueille des cichlidés sajica (Cryptoheros
sajica
), des salvinis (Cichlasoma salvini), des cichlidés
sévères (Heros severus), des cichlidés synspiles (Vieja
synspila
) et des cichlidés du Nicaragua (Hypsophrys
nicaraguensis
).

Le second aquarium amazonien présente une cohabitation
entre des piranhas rouges (Pygocentrus nattereri), des
pacus (Piaractus brachypomus), aulonocaras fées
(Aulonocara jacobfreibergi) et des frontosas (Cyphotilapia
frontosa
).


Aquarium des cichlidés africains
Aquarium des cichlidés africains - mars 2011


Bassin des discus
Bassin des discus - mars 2011




Enfin, intégré dans un petit couloir se trouve un dernier
bac sud-américain.  Ce dernier recrée une lagune
traduit par la présence de nombreuses fausses racines.

Des discus (Symphysodon aequifasciata) y évoluent en
toute quiétude.



Flèche




Le visiteur quitte alors la zone des aquariums,
pour se retrouver dans une salle relativement spacieuse.
Sur la droite, une cascade se jette dans un bassin avec
vision sous marine.

Un groupe d’esturgeons du Danube (Acipenser ruthenus)
y sont présenté aux côtés de sterlets (Acipenser baeri).

Dans le prolongement du bassin des esturgeons, se
trouve un enclos en sable, agrémenté d’une hutte en
bois et de quelques palmiers.


Cascade des esturgeons
Cascade des esturgeons - mars 2011


Enclos des tortues
Enclos des tortues - mars 2011


Cette structure est consacrée à des tortues panthères
(Geochelons pardalis) et à des tortues sillonnées
(Geochelone sulcata). Face aux reptiles, installé sous
une passerelle en bois, se trouve un autre terrarium en
sable, agrémenté de quelques branches et de rochers,
dans lequel le visiteur découvre des iguanes (Iguana
iguana
).

Mitoyen aux iguanes, se trouve un terrarium représentant
un milieu désertique, caractérisé par du sable, des rochers
et des palmiers. Ce terrain est occupé par des agames
barbus (Pogona vitticeps) et par des gerrhosaures à 
bandes noires (Gerrhosaurus nigrolineatus). La suite
de la visite nous conduit alors dans une grotte.
Enclos des iguanes
Enclos des iguanes - mars 2011
Vivarium des gerrhosaures
Vivarium des gerrhosaures - mars 2011


De part et d’autre de cette grotte se trouvent plusieurs
aquariums ayant une partie en eau et une partie terrestre.
Le premier, agrémenté de racines est le lieu de vie de
jeunes tortues à carapace molle (Apalone ferox), de
tortues de Murrays (Emydura australis) et de tortues à
nez pointu (Emys nasuta).

A côté de ces jeunes tortues, se dresse un terrarium en
cours de rénovation lors de ma visite. Enfin, un troisième
bac composé d’une partie en eau et d’une zone en
sable, est consacrée à des tortues hargneuses (Chelydra
serpentina
). Sur le mur de droite en revanche, on peut
observer un aquarium dont la partie terrestre, réduite, est
bien plantée.


Terrarium des jeunes tortues
Terrarium des jeunes tortues - mars 2011



Aquarium de la tortues hargneuse
Aquarium de la tortues hargneuse - mars 2011
Ce dernier est occupé par des poissons archers
(Toxotes jaculatrix), des poissons lunes argentés
(Monodactylus argenteus) et des scatophages
(Scatophagus argus).

A côté de ces poissons se trouve un ancien aquarium,
vidé de son eau, au fond duquel a été installé un lit en
sable creusé d’un bassin et agrémenté de quelques
plantes.

Ce terrarium est occupé par des pythons royaux
(Python regius). A côté des serpents, installés dans
un grand vivarium dont les murs sont recouverts de
rochers, et au sein duquel ont été disposés des bran-
chages, on peut voir des dragons d’eau (Physigniatus
cocincinus
).



Flèche


Le visiteur arrive alors dans un couloir éclairé, sur la
droite duquel se dresse le plus grand enclos des
Naïades.

Cet enclos se divise en 2 parties qui peuvent être
reliées ou séparées. Elles disposent toutes 2 d’un
bassin de taille moyenne, s’ouvrant sur une plage en
béton parsemée de rochers. Des crocodiles du Nil
(Crocodylus niloticus) sont visibles dans cet espace.
En face des crocodiliens, un terrarium fait de pierre et
de sable et disposant d’un bassin, est consacré à
varans des savanes (Varanus exanthematicus).


Enclos des crocodiles
Enclos des crocodiles - mars 2011



Vivarium des tortues à carapace molle
Vivarium des tortues à carapace molle - mars 2011
Le visiteur entre alors dans un autre couloir où s’en-
chaine une série de 4 terrariums. Le premier, entiè-
rement en eau, à l’intérieur duquel ont été disposés
quelques rochers, abrite des tortues à carapace molle
(Apalone spinifera). Les deux vivariums suivant de
petite taille, sont agrémentés de terre, de racines et de
plantes.

Le premier héberge des escargots géants africains
(Acnatiria fulica), tandis que le second est le lieu de
vie de phasmes bâtons (Carausius morosus).
Le bac qui suit, dont une partie est en eau peu
profonde, s’ouvrant sur une plage de sable, est con-
sacré à des crabes violets (Cardisoma armatum).
Enfin, des dragons d’eau (Physigniatus
cocincinus
) sont installés dans un terrarium de grande
taille et relativement naturel qui complète ce couloir.



Flèche


Le visiteur entre alors dans la quatrième salle thématique
des Naïades, consacrée aux eaux salées. Sur la droite,
un aquarium recrée un récif des océans chauds. On
pourra y admirer des chelmons à long nez (Forcipiger
longirostris
), des chirurgiens jaunes (Zebrasoma
flavescens
), des demoiselles vertes (Chromis viridis),
des demoiselles à 3 bandes noires (Dascyllus aruanus),
des demoiselles à queue jaune (Chrysiptera
parasema
), des apogons pyjamas (Sphaeramia
nematoptera
), des labres nains à tache noire
(Wetmorella nigropinnata), des poissons clowns noirs
(Amphiprion clarckii).


Aquariums marins
Aquariums marins - mars 2011


Aquarium récifal
Aquarium récifal - mars 2011

A
côté du bac des eaux chaudes, se trouve un second
aquarium marin, enrichi de rochers, à l’eau légèrement
trouble. Des balistes léopards (Balistoides
conspicillum
) y cohabitent avec des canthigastères à
selle (Canthigaster valentini) et des bourses éméri
(Monacanthus ciliatus).

Le visiteur arrive alors devant le bassin le plus imposant
des Naïades. Ce dernier, situé à même le sol, est
recouvert par une épave de navire et est agrémenté de
nombreux rochers. On pourra y observer des requins
dormeurs (Ginglymostoma cirratum), des requins à
pointe noire (Carcharhinus melanopterus), ...



..., des requins bambous marbrés (Atelomycterus
marmoratus
), des rémoras (Remora sp.), des raies
à points bleus (Dasyatis kuhlii), des homards
(Homarus gammarus), des poissons lunes (Selene
vomer
), des rascasses volantes (Pterois volitans),
des oursins diadèmes (Diadema setosum) et des
crevettes chameaux (Rhynchocinetes durbanensis).

La zone d’eau de mer se termine alors par un couloir
longeant 3 aquariums. Le premier, recréant un fond
marin à la lumière tamisée, était vide lors de ma visite.


Aquarium des requins
Aquarium des requins - mars 2011


Aquarium des crevettes
Aquarium des crevettes - mars 2011




Le second, agrémenté de quelques rochers et autres
anémones. Des crevettes chameaux (Rhynchocinetes
durbanensis
) y sont hébergées. Enfin, le dernier bac
qui marque également la fin de la découverte de
l’aquarium, était vide lors de ma visite.

Le visiteur revient alors au niveau de la boutique de
l’aquarium et traverse une seconde fois le jardin pour
quitter le parc.
Rémora
Rémora - mars 2011
Requin dormeur
Requin dormeur - mars 2011



Flèche



En conclusion, les Naïades est un aquarium de taille
moyenne, qui au fil des eaux a ajouté à sa collection
principale de poissons d’eau douce, quelques reptiles
et autres petits mammifères. Les bacs semblent
relativement anciens, mais des travaux de rénovation
sont prévus pour les années à venir, ce qui devrait
permettre de redonner un coup de jeune à l’ensemble
et de repeupler certains aquariums.
Dascyllus à queue noire
Dascyllus à queue noire - mars 2011


Copyright ©  -  2007-2020  -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés