Accueil    |    Présentation    |    Les zoos en Europe   |   Les zoos dans le reste du monde    |    Nouveautés    |    Description des espèces   |   EAZA    |    Actualités    |   Mes visites    |     Liens





Réserve Africaine de Sigean





Réserve africaine de Sigean
11130 Sigean
France

Tel: 04 68 48 20 20
Fax: 04 68 48 80 85

www.reserveafricainesigean.fr

Logo sigean


Ma visite : 20 juin 2008
Mise en ligne : 11 septembre 2008






Tarifs 2008
Horaires d'ouverture 2008
Horaires des animations
Présentation du parc en voiture, la "brousse"
Les parcs à fauves et "savane"
Présentation du parc à pied, singes, carnivores, girafes et oiseaux
Vivarium, anatidés, magots et plaine africaine
Les Éléphants et antilopes
Conclusion
Vue sur le lac du parc
Vue sur le lac du parc - juin 2008




flèche

Tarifs 2008 (ces tarifs sont donnés à titre indicatif):

Individuels:
    Adulte :                     24,00 €
    Enfants (4 à 14 ans) : 19,00 €

Groupes (25 personnes minimum)
    Adulte:                            20,00 €
    Enfants (jusqu'à 14 ans) : 13,00 €
    Club 3ème age:               19,00 €
    Handicapés:                      9,00 €
    Scolaires maternelle:        12,00 €
    Scolaires secondaires      13,00 €



flèche

Horaires d'ouverture 2008 :(ces tarifs sont donnés à titre indicatif):

Du 06 avril au 07 septembre
de 9h00 à 18h30
Du 08 au 21 septembre et du  29 mars au 04 avril
de 9h00 à 18h00
Du 22 au 28 septembre
de 9h00 à 17h30
Du 29 septembre au 25 octobre et du 22 février au 28 mars
de 9h00 à 17h00
Du 26 octobre au 02 novembre et du 01 au 21 février
de 9h00 à 16h30
Du 03 novembre au 31 janvier
de 9h00 à 16h00



flèche

Horaires des animations :(ces tarifs sont donnés à titre indicatif):

Nourrissage des buffles :            entre  9h30 et 10h00
Déjeuner des saïmiris :               entre 12h30 et 13h00
Nourrissage des oiseaux d'eau : entre 13h00 et 14h00
Goûter des lycaons et antilopes: entre 16h00 et 17h00
Rentrée des chimpanzés:            entre 18h45 et 19h30



flèche

Présentation du parc en voiture


La Réserve Africaine de Sigean est un vaste parc qui s'étend sur plus de 300 hectares de zones naturelles humides et de collines calcaires. Ce parc se divise en deux parties à savoir un parc en voiture, regroupant 8 plaines dans lesquelles les animaux sont présentés en semi liberté, et un parc à pied au sein duquel sont présentées diverses espèces animales.
La réserve Africaine compte aujourd'hui près de 3800 animaux essentiellement des espèces africaines. Au sein des plaines, les animaux vivent en vastes troupeaux qui se reproduisent régulièrement et dont les activités sont identiques à celles que l'on peut observer dans leur milieu naturel.



Après s'être acquitté du droit d'entrée, le visiteur à bord
de  son  véhicule,  est  invité à emprunter la route située
sur sa gauche pour entrer dans la première plaine afric-
aine. Un passage canadien empêche les animaux de sor-
tir de leur parc de quelque 12 hectares, composé d'une
partie libre et sableuse, d'une forêt et d'une zone d'eau.
Au sein de cette plaine, sont présentés des buffles nains
des forêts  (Syncerus caffer nanus),  des hippotragues
noirs (Hippotragus niger) et des impalas (Aepyceros
melampus). Au fond de cette plaine, un enclos non
visible du public, accueille un groupe reproducteur
d'onagres (Equus hermionus onager).



Plaine africaine type "Brousse"
Plaine africaine type "Brousse" - juin 2008


Troupeau de gnous bleus
Troupeau de gnous bleus - juin 2008

La seconde plaine de même type et située à fleur de colline
est occupée par des autruches (Strurhio camelus), des
springboks (Antidorcas marsupialis), des gnous bleus
(Connochaetes taurinus), des cobes defassas (Kobus
ellipsiprimnus defassa
) et des grands koudous
(Tragelaphus strepsiceros).
Le visiteur entre ensuite dans la troisième plaine du parc
en voiture, cette plaine est occupée par un grand groupe
de girafes du Niger (Giraffa camelopardalis peralta),
des zèbres de Hartmann (Equus zebra hartmannae) et
des antilopes roannes (Hippotragus equinus). Ces trois
espèces sont menacées dans leur milieu naturel, et sont
peu représentées dans les parcs européens.


Un autre passage canadien, nous amène à traverser la partie forestière de la première plaine, dans laquelle sont présentés les buffles. La suite de la visite conduit le visiteur vers l'entrée, devant laquelle il passe pour rouler vers deux vastes enclos consacrés à la présentation des carnivores du parc.



flèche


Les ours à collier ou ours du Tibet (Ursus thibetanus),
sont les premiers carnivores du parc. Un groupe de 17
individus était présenté lors de ma visite. Leur vaste en-
clos est agrémenté de troncs, rochers, petits arbustes et
d'un grand plan d'eau.
Une petite fosse accolée à un bâtiment situé à coté de la
sortie du parc permet d'isoler des individus du groupe.
Le second enclos, mitoyen à celui des ours, est occupé
par deux groupes de lions (Panthera leo), qui sortent en
alternance. Les animaux disposent d'un enclos de type
sableux, planté de nombreux arbres offrant de l'ombre
aux pensionnaires de l'enclos.

Enclos des ours à collier
Enclos des ours à collier - juin 2008




Plaine des rhinocéros type "savane"
Plaine des rhinocéros type "savane" - juin 2008


La suite de la visite nous conduit vers les trois dernières
grandes plaines de type "savane" du parc en voiture. La
première plaine "savane", possède une partie sableuse,
une partie forêt et un partie petits buissons et hautes
herbes. Un groupe de rhinocéros blancs (Ceratotherium
simum) cohabite avec des damalisques à front blanc
(Damaliscus dorcas), des guibs d'eau (Tragelaphus
spekii) et des marabouts (Leptoptilos crumeniferus).

Au fond de cette plaine, une grande île à la végétation
fournie et difficilement observable sans jumelles, est le
lieu de vie d'un groupe de gibbons à mains blanches
(Hylobates lar).



Plaine des zèbres et autruches
Plaine des zèbres et autruches - juin 2008
Plaine des lions
Plaine des lions - juin 2008


La visite du parc en voiture, se poursuit dans une vaste plaine herbeuse au sein de laquelle cohabitent des autruches (Struthio camelus), des watussis (Bos taurus), des élands du Cap (Taurotragus oryx) et des zèbres de Grant (Equus burchelli böhmi). A la sortie de cette plaine, le visiteur emprunte la route située sur sa droite pour de se diriger vers la dernière plaine. Celle ci est occupée par des ânes de Somalie (Equus africanus) et des phacochères (Phacochoerus aethiopicus). Le visiteur se dirige alors vers le parking du parc à pied.



flèche

Présentation du parc à pied

Le visiteur, pour entrer dans le parc à pied, longe la bout-
ique du parc, situé sur sa gauche. Sur la droite, un vaste île
semée de gazon et agrémentée de nombreux arbres, est le
lieu de vie d'un groupe reproducteur de saïmiris à casque
noir (Saïmiri boliviensis). En poursuivant la visite, le visit-
eur trouve sur sa droite une petite volière occupée par un
groupe de ouistitis de Geoffroy (Callithrix geoffroyi).
En face des ouistitis, un vaste enclos sableux est occupé
par un groupe de dromadaires (Camelus dromedarius).
Le visiteur suit alors le sentier situé sur sa gauche, il peut
alors entrer dans le restaurant du parc où sont exposés des
tableaux et l'historique du parc, reprenant les principales
nouveautés et naissances. On peut également y découvrir
l'association des amis de la réserve et leurs activités.


Ile des saïmiris
Île des saïmiris - juin 2008



Enclos des lycaons
Enclos des lycaons - juin 2008
La suite de la visite nous conduit à emprunter un chemin en
hauteur. Sur la gauche de ce sentier, 3 grands enclos sableux
et plantés d'arbres, sont le lieu de vie d'un grand groupe de
lycaons (Lycaon pictus) alors que l'enclos de droite est oc-
cupé par des guépards (Acinonyx jubatus).
A bout de ce sentier, le visiteur se trouve face à un enclos de
très grande taille, en forte pente et très rocheux. Cet enclos,
que le visiteur traverse, est occupé par une colonie de wal-
labies de Bennett (Macropus rufogriseus). Une fois cet en-
clos franchit, le sentier bordé sur sa gauche d'un petit jardin
à cactus, descend le long de l'installation des girafes réticulées
(Giraffa camelopardalis reticulata), ou girafes du Niger, que
l'on retrouve également dans le parc en voiture. Cet enclos
permet notamment la séparation d'individus.





A coté de l'enclos des girafes, une autre petite installation,
sableuse et agrémentée de quelques arbustes, est occu-
pée par un grand groupe de cochons Vietnamien (Porcus
domesticus). La suite de la visite conduit le visiteur à
longer un vaste plan d'eau, laissé à l'état sauvage, sur
lequel on peut voir de nombreuses espèces indigènes
comme les flamants roses (Phoenicopterus ruber),
des nettes rousses (Netta rufina), au coté de flamants du
Chili (Phoenicopterus chiliensis), de flamants de Cuba
(Phoenicopterus ruber ruber) et de pélicans gris
(Pelecanus rufescens). En face de l'étang, une volière con-
sacrée à la faune avicole africaine, est le lieu de vie de
hérons bihoreaux (Nycticorax nycticorax), de spatules
d'Afrique (Platalea alba), des ibis sacrés (Threskiornis
aethiopicus
) et des sarcelles du Cap (Anas capensis).



Enclos des cochons Vietnamien
Enclos des cochons Vietnamien - juin 2008
 Enclos des grands koudous
Enclos des grands koudous - juin 2008




La volière est bien plantée d'arbres, arbustes et herbes
hautes, et dispose d'un petit plan d'eau.
A coté de la volière, un grand enclos délimité d'une part
par une falaise et d'autre part par un fossé rempli d'eau
est occupé par un important groupe reproducteur de
grands koudous (Tragelaphus strepsiceros). La suite de
la visite nous conduit vers un petit enclos où sont présentés
des nandous (Rhea americana).
A coté des nandous, on trouve un autre enclos du même
type que celui des grands koudous, dans lequel vit un petite
troupe de zèbres de Grant (Equus quagga böhmi).
Mitoyen à cet enclos, l'ancienne installation des watussis
(Bos taurinus) est actuellement en travaux.

Volière des ibis sacrés, sarcelles et spatules
Volière des ibis sacrés, sarcelles et spatules - juin 2008
Grand koudou femelle
Grand koudou femelle - juin 2008



flèche

La suite de la visite permet au visiteur de découvrir 2 petites volières dans lesquelles sont présentés des perroquets gris du Gabon, des youyous du Sénégal, et d'autres espèces de perruches et perroquets africains.

La suite de la visite nous conduit vers une nouvelle plaine
de même type que celle des koudous, dans laquelle sont
présentés des mouflons de Corse (Ovis orientalis
musimon
). A coté des mouflons, une fosse est le lieu de
vie d'un groupe de porcs-épics à crête (Hystrix cristata).
En face des porcs-épics, on trouve le vivarium du parc. Ce
vivarium se divise en deux bâtiments. Dans le premier, on
trouve différents terrarium dotés de bassin plus ou moins
grands, mais peu garnis au niveau du décor et de la végé-
tation. Ce premier bâtiment est consacré aux serpents avec,
entre autre, des boas constricteurs (Boa constrictor), des
pythons réticulés (Python reticulatus), mais aussi de tortues
terrestres comme des tortues d'Hermann (Testudo
hermanni
).
Porc épic à crête
Porc épic à crête - juin 2008



Enclos extérieur des crocodiles
Enclos extérieur des crocodiles - juin 2008
Dans le second bâtiment, on trouve deux enclos chacun
agrémenté d'un bassin et garni de troncs d'arbres et de
plantes. Ce bâtiment, relié à un enclos extérieur doté d'un
bassin, est occupé par des crocodiles du Nil (Crocodylus
niloticus). En sortant du bâtiment, le visiteur fait face à
une vaste plaine sableuse dans laquelle cohabitent des
émeus (Dromaius novaehollandiae), des cygnes noirs
(Cygnus atratus) et des tadornes de Belon (Tadorna
tadorna). Mitoyen à l'enclos des émeus, on trouve les
berges du grand lac que l'on a longé jusqu'ici, et où
l'on peut admirer des grues couronnées (Balearica
pavonina) et des grues antigones (Grus antigone).
La suite du sentier, nous mène vers une grande île en
forme de colline, lieu de vie d'une colonie de magots
(Macaca sylvanus).



En poursuivant sa visite, le visiteur retombe au niveau du vivarium que l'on va contourner pour voir deux enclos. Le premier est occupé par des tortues de Floride (Trachemys scripta), quand au second, il s'agit d'une fosse dans laquelle vit une colonie de suricates  (Suricatta suricatta). Le  sentier de visite nous conduit alors vers une vaste plaine sableuse garnie de quelques hautes herbes, occupé par de nombreuses espèces d'antilopes. On y trouve des élands du Cap (Taurotragus oryx), des gnous bleus (Connochaetes taurinus), des cobes de lechwe (Kobus leche), des oryx gemsbock (Oryx gazella), des cobes defassa (Kobus ellipsiprimnus defassa), des springboks (Antidorcas marsupialis) et des autruches (Struthio camelus).



flèche

La suite de la visite nous amène à monter une légère pente,
Sur la droite du sentier, on retrouve une grande volière
garnie de troncs d'arbres dressés, et de quelques végétaux,
qui héberge un groupe d'ibis chauves (Geronticus eremita).
Mitoyen aux ibis, une autre volière de taille plus réduite, est
le lieu de vie de faisans de Wallich (Catreus wallichi).
Le sentier passe alors devant un enclos en construction, qui
dispose d'un grand bassin, il s'agit en fait de l'extension de
l'installation des éléphants d'Afrique (Loxodonta africana).
En poursuivant le sentier, le visiteur peut observer les deux
îles à chimpanzés (Pan troglodytes) du parc.
Ces îles, très fortement végétalisées, sont visibles à partir de
2 points d'observation.


Volière des ibis chauve
Volière des ibis chauve - juin 2008



Enclos des éléphants d'Afrique
Enclos des éléphants d'Afrique - juin 2008
En contre bas des îles à chimpanzés, on retrouve une plaine
marécageuse, bien engazonnée, dans laquelle vivent des
cobes de Mrs Gray (Kobus megaceros), des autruches
(Struthio camelus), des oryx gemsbok (Oryx gazella) et
des zèbres de plaine (Equus quagga böhmi). A coté de
cette plaine, un autre enclos non visible du public est le lieu
de vie d'un groupe reproducteur de kiangs (Equus kiang).
Le visiteur contourne alors la falaise, pour remonter au niveau
de l'ancien enclos des éléphants d'Afrique (Loxodonta
africana
), aujourd'hui occupé par le très grand mâle repro-
ducteur du parc, la femelle reproductrice et leurs deux filles.
Leur enclos, comme cela a été dit précédemment, va être ag-
randi sur la gauche du sentier.



Cobe de Mrs Gray
Cobe de Mrs Gray - juin 2008



Plaine des oryx gemsbock
Plaine des oryx gemsbock - juin 2008



La suite de la visite nous conduit vers un enclos qui a l'air abandonné, dans lequel sont présentés cobes de Lechwe (Kobus leche). Le sens de visite longe l'enclos des éléphants, que l'on contourne pour arriver devant l'enclos des chèvres naines (Capra hircus) et des moutons du Cameroun (Ovis aries). Le visiteur retombe alors sur la boutique du parc, qui clos le parcours à pied du parc. Au niveau du parking, un dernier enclos occupé par des mouflons à manchette (Ammotragus lervia).



flèche



En conclusion, la réserve africaine de Sigean, est un parc original
dans son style de présentation. Il s'est, au fil des années, spécia-
lisé dans l'élevage et la présentation d'espèces africaines dont
certaines, comme le phacochère, sont peu courantes en captivité.
Les enclos sont de grande taille ce qui permet au parc de main-
tenir des groupes importants de ces espèces grégaires. Ils exp-
riment ainsi leurs comportements naturels.
Le parc est en évolution et des projets de rénovation de certai-
nes installations sont à l'étude.
Rhinocéros blanc
Rhinocéros blanc - juin 2008



Copyright ©  -  2007-2020  -  J. Bordonné  -  Tous droits réservés